Publié le 7 Décembre 2016

M'enfin ! Gaston LAGAFFE investit la bibliothèque du Centre Pompidou, du 7 décembre 2016 au 10 avril 2017

De sa première apparition en février 57 dans le journal Spirou à 1996, date du dernier gag inachevé, c'est plus de 900 planches, toutes plus hilarantes les unes que les autres, que le génial géniteur André Franquin aura réalisé.

À l'aube de l'anniversaire des soixante ans de ce grand dadais dégingandé, roi de la gaffe, la Bibliothèque Publique d'Information du Centre Pompidou pose un regard neuf sur l'importance de ce personnage intemporel. Aujourd'hui encore, petits et grands s'esclaffent devant ses inepties, sa culture de la dérision, ses inventions créés pour entretenir sa flemme légendaire. Gaston Lagaffe est universel et d’ailleurs, n'y a-t-il pas un Gaston caché au fond de chacun de nous ?

L'exposition, déclinée sur 4 axes, de la genèse du "héros sans emploi" aux idées noires, offre de (re)découvrir l'univers de cet éternel adolescent au travers de planches, éditions originales mais aussi de photographies et de films, fort bien mis en valeur, rendant ainsi un bel et digne hommage.

Alors, c'est le moment de se ruer vers cette belle exposition consacrée à Gaston, de profiter également des conférences organisées à cette occasion, avant de se replonger dans les albums avec en point d'orgue, d'une part, l'édition spéciale anniversaire au tirage limité de la série Gaston en 22 volumes aux Editions Dupuis mais également avec la publication d'un catalogue d'exposition fort bien documenté.

Enfin, une mention spéciale pour la parution début janvier 2017 d'une version enrichie des idées noires,  à l’occasion des 40 ans de cette série mythique, aux éditions Fluide Glacial.

Plus d’informations à l’adresse http://www.bpi.fr/agenda/gaston-au-dela-de-lagaffe

Exposition GASTON, du 7 décembre 2016 au 10 avril 2017 Bibliothèque Centre Pompidou 25, rue du Renard 75004 Paris.

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Publié le 1 Décembre 2016

Les voyages d’Ulysse, Grand prix de la critique ACBD 2017

Le Grand Prix de la Critique ACBD a pour ambition de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie. ».

C’est ainsi que l’excellent album Les voyages d’Ulysse a été choisi par les 88 journalistes et critiques qui parlent régulièrement de bande dessinée dans la presse régionale et nationale écrite, audiovisuelle et numérique et ce parmi les 3 962 nouveaux titres publiés dans l’espace francophone européen (France, Belgique, Suisse) entre le 1er novembre 2015 et le 31 octobre 2016.

Avec Les Voyages d’Ulysse, Emmanuel Lepage, revisite indirectement « L’Odyssée » d’Homère à travers l’existence tumultueuse d’une jeune femme de la fin du XIXe siècle. Native de Santorin dans les Cyclades, Salomé a vu son enfance rythmée par les péripéties d’Ulysse, racontées inlassablement par sa mère. Cette dernière, solaire, a particulièrement inspiré un peintre, Ammôn Kasacz. Quelque temps après la mort accidentelle de sa génitrice, l’adolescente fugue, et apprend à ses dépens la dureté du monde. Entière et déterminée, elle deviendra capitaine d’un navire et ira de ville en île sur les traces de Kasacz.

Est-il encore besoin de présenter Emmanuel Lepage ? De la série Névé éditée chez Glénat aux Voyages d’Ulysse aux éditions Maghen, en passant la Terre sans mal, mais également aux éditions Futuropolis, Voyage aux îles de la Désolation, Un printemps à Tchernobyl » ou encore La Lune est blanche, le talentueux auteur complet a plus d’une corde à son arc et aura su transporter le lecteur dans des aventures extraordinaires.

Cette fois encore, avec la collaboration, au scénario, de Sophie Michel, Emmanuel Lepage signe une épopée poétique, où s’exprime pleinement son trait à la fois léché et vif. Il réussit des scènes maritimes magnifiques, mêlant avec art vagues, voiles, mouettes et ciels. Ciselés, ses textes ont pour écrins des cases aux coloris élégants et évocateurs. Il n’hésite pas à insérer, ici ou là, des extraits de « L’Odyssée » imprimés sur du papier calque. Pour figurer les tableaux du peintre Ammôn Kasacz, il a fait appel aux talents de René Follet : ce dernier lui a permis d’utiliser ses dessins parus dans « Les Grecs » en 1971 (Dupuis), des esquisses inédites d’un de ses carnets de 1968, et a réalisé de nouvelles illustrations pour les besoins de ce livre — conçu graphiquement par Vincent Odin.

Indispensable !

LES VOYAGES D'ULYSSE LEPAGE/FOLLET/MICHEL Editions MAGHEN 272 pages 29.00 €

Communiqué officiel ACBD et Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 30 Novembre 2016

Café Zombo, le tonifiant Mickey de Loisel !

Alors que les États-Unis d'Amérique sont entrés dans l'ère de la Grande récession,  Mickey et Horace, au chômage, vivent très mal la période: hasard ou acharnement, toujours est-il que Pat Hibulaire le recruteur leur refuse chaque jour et ce, pour des raisons plus ou moins fallacieuses, de les embaucher. Dépités, ils finissent par partir en camping avec Minnie et Clarabelle... jusqu'au retour où les évènements se précipitent. Entre les expropriations dans leur quartier au profit d'un golf, et l'étrange attitude des habitants qui ont pu entrer au service du banquier véreux Rock Füller, les deux chômeurs ont fort à faire pour démêler ces intrigues. Les travailleurs sont-ils envoûtés, drogués... Le café Zombo ne serait-il pas à l'origine de toute cette excitation fébrile ?

L'auteur complet Régis Loisel tisse là, sur fond de crise de 1929, un beau scénario à plusieurs niveaux de lecture, permettant aux enfants de (re)découvrir l’univers animé et joyeux du Mickey version Floyd Gottfredson, la référence incontestée de tous les auteurs qui auront œuvré pour la petite souris ; et aux ainés de (re)trouver la gravité, avec la période noire des faillites et de l’exploitation de la classe ouvrière, du chômage, de la taylorisation, des luttes sociales et politiques qui auront secoué la grande Amérique.

Après une enfance bercée par les lectures du maitre Disney, Régis Loisel s’est approprié avec brio l’univers de Mickey avec des dessins à la hauteur du scénario. Présenté à l’italienne, à raison de deux strips par page, Café Zombo  recèle toutes les facettes de l’album réussi : on retrouve chacun des personnages qui ont fait le succès de ces séries, de Mickey à Donald en passant par Clarabelle, Minnie, Pat Hibulaire… évoluant dans des décors tantôt bucoliques tantôt citadins.

Après les Mickey de Cosey, Tebo,  Kéramidas et Trondheim, voilà encore une belle manière de rendre hommage à Disney et tous les auteurs qui auront construit cet univers, souvent féérique, qui marquent encore toutes les générations.

Indispensable et idéal pour remplir les chaussures devant le sapin de Noël.

Mickey Café Zombo LOISEL Editions GLENAT 80 pages, 19,00 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié le 24 Novembre 2016

Sasmira T3, Ô temps, suspends ton vol…

Décidément, Stan ne sait plus où il en est depuis qu’il a entrainé sa compagne Bertille dans une aventure des plus fantasmagoriques dans le passage du temps. Voilà maintenant que Bertille vieillit chaque jour de façon spectaculaire pendant que  Sasmira, qui serait atteinte d’une maladie incurable, n’aurait pas une trentaine d’années comme sa plastique semble le montrer mais plutôt près de 4 000 ans !

S’il avait fallu près de quinze ans pour que le deuxième tome de Sasmira paraisse, quatre années supplémentaires de patience ont été nécessaires pour découvrir enfin ce troisième opus… qui heureusement tient toutes ses promesses. Prudence, la confidente de Sasmira, commence à révéler  à Stan et à Bertille le secret de la longévité de Sasmira, qui va entrainer le lecteur dans une saga égyptienne 2400 ans avant Jésus Christ…

Auteur complet, Laurent Vicomte confirme ses talents de metteur en scène avec un scénario des plus captivants, distillant avec tact les mailles de son histoire où la notion du temps prend toute son importance. 

S'il a préféré laisser le dessin à ses disciples, il n'en a pas moins choisi des auteurs à la hauteur de son talent, et la dessinatrice Anaïs Barnarbé est bien à sa place. A son dessin alerte, avec de sublimes décors dans un univers onirique, elle ajoute une habileté particulière dans la réalisation des personnages et de leurs costumes tout aussi réussis les uns que les autres, agrémentés de superbes couleurs.

C’est donc le moment de se (re)plonger dans la saga Sasmira et de revivre les aventures des deux jeunes tourtereaux, Bertille et Stan. La série étant initialement prévue en cinq albums, souhaitons ardemment qu’il ne faille point encore attendre une dizaine d’années de plus pour connaitre le destin de Sasmira.

SASMIRA T3 RIEN VICOMTE/BARNABE Editions GLENAT 56 pages 14.95 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 23 Novembre 2016

Prix 2016 Landerneau BD décerné à L’odeur des garçons affamés

Incontournable rendez-vous qu'est la remise du prix de la BD Landerneau qui a été donné mardi 22 novembre 2016 au Carmen, à Paris 9ème dans une ambiance cosy.

Devant un parterre nourri de représentants des centres culturels E. Leclerc, des éditeurs et auteurs, Michel Édouard Leclerc et Zep, président du prix de la BD Landerneau 2016 ont fait tout d'abord une présentation des dix albums nominés puis fait appelé sur scène les récipiendaires en les personnes de Frédéric Peeters, dessinateur et Loo Hui Phang scénariste pour l'excellent album l'odeur des garçons affamés aux Editions CASTERMAN.

Rappelons que ce prix décerné par une sélection de libraires des centres culturels E. Leclerc et présidé cette année par Zep récompense un album d'auteurs et de scénaristes francophones, publié depuis janvier, et dont le sujet, le style et le dessin sont à même de rassembler un large public autour de la bande dessinée.

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Publié le 20 Novembre 2016

21ème rencontre diner-dédicaces avec Eric STALNER, le 2 décembre 2016

L’association Bulles de Mantes, en partenariat avec Le Domaine de la Corniche, a l'honneur de recevoir pour sa troisième rencontre de l'année 2016 et sa vingtième depuis le lancement de ce concept novateur en 2010, l’auteur complet Eric Stalner, notamment de la série « La Croix de Cazenac », parrain de l’association Bulles de Mantes et créateur du logo Bulles de Mantes.

Il vient présenter son dernier album fin août 2016 « Saint Barthélémy » réalisé avec Pierre Boisserie au scénario, aux Editions LES ARENES.

Aussi, l'association Bulles de Mantes est ravie de recevoir, pour notre plus grand plaisir, cet artiste prolifique de talent, dans le cadre prestigieux du Domaine de la Corniche le vendredi 2 décembre 2016.

Alors, pour ceux qui découvrent le concept, ces rencontres sont des moments privilégiés réservés aux seuls membres de l’association (c'est donc le moment ou jamais d'adhérer à l'association : adhésion annuelle 2016 de 15 €), dans le cadre prestigieux du « Domaine de La Corniche » de Rolleboise au restaurant « Le Panoramique », partenaire historique du festival Bulles de Mantes.

Tout commence par une séance de dédicaces de l’auteur invité, suivi d’un cocktail et d’un dîner/débat que nous partageons avec lui, dans ce superbe endroit.

Chaque adhérent inscrit à la rencontre peut se faire accompagner d’une personne de son choix, qui participera au dîner, mais n’aura pas droit à dédicace.

Les dédicaces commenceront à 16h00, le cocktail sera servi autour de 20 h, le dîner étant prévu après et un débat sera engagé en fin de repas.

Le tarif d’inscription à cette rencontre diner-dédicace est fixé à 55,00 € (40.00 € le repas + 15,00 € l’album), pour les adhérents. Ce tarif comprend le repas (cocktail, entrée, plat et dessert, boisson), le dernier album paru de l’auteur (Plutôt plus tard) ainsi qu'une carte souvenir n° et signée, agrémentée d'une illustration.

Le tarif d’inscription au repas seul pour les accompagnants est fixé à 50,00 € (sans album ni dédicace mais avec une carte souvenir).

Le nombre de dédicaces étant limité à 20 (1 par adhérent), il faut impérativement s’inscrire préalablement à la rencontre en envoyant un courriel à  contact@bullesdemantes.fr pour la pré-réservation.
Les inscriptions sont acceptées dans l’ordre d’arrivée des courriels pendant la période d’inscription, du 20 au 27 novembre 2016, et dans la limite des places disponibles (*règlement à demander à contact@bullesdemantes.fr). Dépêchez-vous donc ! Ce délai très court pour la réponse s'explique par une mise en place tardive de la manifestation.

Les règlements seront à envoyer au siège de l’association Bulles de Mantes (2, impasse Jean de Béthencourt à  Mantes-la-Jolie – 78200), après que vous ayez reçu une réponse par courriel confirmant votre demande.

Pour ceux qui désireraient réserver une chambre à l’occasion de cette manifestation, le Domaine de la Corniche vous proposera uniquement ce vendredi soir un tarif spécial « bulles ».

Des illustrations de l’artiste seront exposées à l’entrée du restaurant Le Panoramique du 2 au 17 décembre 2016.

Domaine de la Corniche, restaurant Le Panoramique, 5, route de la Corniche 78270 ROLLEBOISE : 2 toques dans le guide gastronomique Gault et Millau et sélection table distinguée d'Alain Ducasse en 2010.

http://www.domainedelacorniche.com

Bernard LAUNOIS

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Rencontre diner-dédicaces

Publié le 18 Novembre 2016

Spirou, La lumière de Bornéo, l’album incontournable…

Alors que Spirou vient de claquer la porte du journal Moustique pour un différent avec la redac’ chef à cause d'un reportage dérangeant pour un gros annonceur du journal, il décide de prendre du bon temps en s’adonnant notamment à la peinture. Mais, raisonnablement, a-t-on déjà vu l’intrépide Spirou rester les deux pieds dans le même sabot ? Une série d’événements concomitants vont bouleverser les rêves de repos de Spirou. Tout d’abord, la prolifération inconsidérée de champignons noirs qui entraîne le comte de Champignac dans un drôle de combat. Ensuite, la livraison énigmatique à la galerie Bernard de toiles dont on ne connait pas l’artiste, un mystère qui affole le monde de l’art et au sujet duquel Fantasio doit enquêter pour Moustique. Enfin, l’irruption de la jeune Fauvette, fille de Noé le dresseur d’animaux, dans la nouvelle vie pépère de Spirou.

La sortie d'un nouveau Spirou revêt toujours un caractère d'importance et celui du tandem Franck Pé/Zidrou ne fait pas exception ! Ce sont 92 pages de pur bonheur pour une bande dessinée tout public qui ravira petits et grands, jeunes ou anciens nostalgiques de la période Spirou des années 70.

Quel coup de jeune à cette série avec ses trois histoires imbriquées les unes dans les autres et un suspense qui va tenir jusque dans les dernières : le scénariste Zidrou régale le lecteur dans un opus plein de sensibilité, avec des relents écologiques et un humour digne des Spirou et Fantasio du maître Franquin. 

Le dessin de Franck Pé s'accorde parfaitement au récit, réalisant une belle pépite qui restera gravée au Panthéon de la bande dessinée franco-belge. Le trait est dynamique, les personnages virevoltants, et quant aux animaux, ils sont toujours aussi beaux sous les pinceaux de celui qui s'est imposé, au fil des ans, comme le plus grand dessinateur animalier de sa génération.

Indispensable !

SPIROU La lumière de Bornéo ZIDROU/FRANK PE Editions DUPUIS 92 pages, 16.50 €

 

Bernard LAUNOIS

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 14 Novembre 2016

En avant pour le 5ème Salon de la BD de Verneuil-sur-Seine les 19 et 20 novembre 2016 !

Pour la cinquième année, se déroulera les 19 et 20 novembre 2016, le salon de la BD de Verneuil s/Seine avec plus d’une soixantaine d’auteurs qui attendront le public pour des rencontres et des séances de dédicaces. D’Alizon à Zytka en passant par Cédric Babouche, Philippe Guillaume, Rodolphe, Jean-Claude Servais… et sans oublier l’invité d’honneur Pascal Croci qui a réalisé l’affiche.

L’association Bulles de Mantes tiendra un stand pour présenter notamment le 3ème prix de la BD aux couleurs du blues.

Parmi les nombreuses animations (expositions, jeux, concours, caricatures, etc) il y aura le samedi soir à l’Espace Maurice Béjart un concert dessiné Black Boy, avec le musicien Olivier Gotti, le dessinateur Benjamin Flao et le comédien Jérôme Imard, qui offriront sans aucun doute un spectacle de grande qualité, poignant et passionnant, à aller voir sans faute.

Venez nombreux partager de bons moments en compagnie de nos amis et voisins vernoliens.

Plus d’informations sur les liens suivants :

https://www.facebook.com/neuviemebd.neuviemebd

https://www.facebook.com/VerneuilsurSeine

http://opalebd.com/festivals/details/979

Salon BD :

Complexe sportif François Pons, route de Chapet, 78480 Verneuil-sur-Seine

Samedi 19/11 de 14h à 18h

Dimanche 20/11 de 10h à 18h

Entrée libre

Concert Black Boy :

Espace Maurice Béjart, 3 avenue André Malraux, 78480 Verneuil-sur-Seine

Samedi 19/11 à 21h

Entrée libre (sur réservation au 01 39 71 59 33)

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Bulles en villes

Publié le 13 Novembre 2016

LA FEMME PARFAITE EST UNE CONNASSE T2, et si c’était vrai ?

Le titre est à l’image de la bande dessinée, cru, sans chichi et donne tout de suite le ton !

Les scénaristes Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard n’en sont pas à leur premier succès, la version éponyme de la bd s’étant vendue déjà à près de deux millions d’exemplaires, et traduite actuellement en quinze langues. Il apparaissait évident que l’univers déjanté des jumelles Girard et de la dessinatrice Margaux Motin ne pouvaient que se rencontrer pour faire une série des plus réussies.

Décliner un roman en bande dessinée reste un exercice difficile, car la magie narrative ne trouve pas forcément son pendant quand on y adjoint une vision graphique. Aussi ne croyons pas qu’il en est de même ici, ce serait méconnaitre le talent de la dessinatrice Margaux Motin qui a su apporter sa touche aux textes décapants, souvent crus, des deux scénaristes.

De la règle n°1 où « on évitera de faire un doigt d’honneur quand on porte une moufle » à la règle n° 5 qui rappelle que l’ « on évitera de montrer une photo de son animal de compagnie lorsque quelqu’un nous montre une photo de ses enfants », ce ne sont pas moins d’une cinquantaine d’illustrations, toutes plus hilarantes les unes que les autres qui viennent compléter les commandements de la femme parfaite. Tous les prétextes sont bons pour se comparer à la femme parfaite, qu’on tente ou pas de lui ressembler ; mais en vain car elle, elle se tient bien, elle ne s’expose pas complètement saoule, elle ne met pas une grenouillère pour dormir ou encore ne passe pas son temps sur le Facebook de son ex… La liste n’est pas exhaustive et le lecteur, tout d’abord amusé, ne vas pas tarder à faire des rapprochements avec des situations analogues rencontrées ou racontées.

A consommer sans modération…

LA FEMME PARFAITE EST UNE CONNASSE T2 GIRARD/MOTIN Editions FLUIDE GLACIAL 104 pages 16.00 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié le 11 Novembre 2016

4ème vente Christie's Maghen consacrée à la "bande dessinée et illustration" le 19 novembre 2016 à Paris

Et de quatre, les ventes Christie’s-Daniel Maghen ont pris leur rythme depuis maintenant 3 ans, à raison de deux ventes par an et ce, pour le plus grand bonheur de tout amateur et collectionneur d’œuvres dédiées au 9ème art.

Cette vente dénommée « bande dessinée et illustration », qui se déroulera samedi 19 novembre 2016, comporte plus de 210 lots composés de planches, couvertures et éditions originales pour une estimation totale de plus de 4 millions d’euros. La vente se déroulera en deux parties, tout d’abord, celle consacrée à l’auteur qui ne cesse de monter, Jean-Pierre GIBRAT. Un superbe catalogue de 58 pages lui est totalement dédié et devrait assurément ravir tous les amateurs des réalisations de cet artiste.

La deuxième partie, consacrée à une pléiade d’auteurs présente des œuvres majeurs telles que la planche originale n°59 de « On a marché sur la lune » d’Hergé estimée entre 350 000 et 400 000 €, une planche rarissime d’un album de « Tintin et le Thermo-Zéro qui n’a jamais été édité » et estimée entre 200 000 et 250 000 €. On trouvera également des originaux de 83 artistes, de BELTRAN à ZEP, en passant par Franquin, Giraud, Jacobs, Juillard, Uderzo, Tardi, Will, Yslaire, la liste est impressionnante.

A quelques encablures des fêtes de fin de l’année, c’est le moment selon ses moyens de rêver en enchérissant sur ces œuvres intemporelles ou tout simplement en acquérant les deux catalogues de cette vente.

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers