Publié le 27 Août 2015

De l'appétit vorace des loups pour les chaperons rouges, aux changements de taille incessants d'Alice au Pays des merveilles, tous ces personnages évoluent dans les univers fantasmagoriques du Monde de l'Enfance. Mais l'histoire pourrait en rester là, au Bois Des Contes ou encore à la Cité Des Rimes... La belle mécanique est bientôt enrayée par la multiplication de meurtres à chaque début de chapitre ; les enquêtes sont confiées au détective Franckie Mack, qui n'a jamais vraiment bien réussi, et à Simon,  son benêt d'associé qui a le don de faire capoter tout ce qu'il entreprend. Autant dire que l'équipe est bonne et qu'elle promet de générer des situations des plus cocasses. Les deux enquêteurs arriveront-ils à résoudre toutes les énigmes ? Ne se sont-ils pas embarqués dans une spirale infernale de destruction des mondes de l'enfance ?

Après le superbe Fairy Quest, le scénariste Paul Jenkins décide d'en décliner une série en prenant un malin plaisir à revisiter les contes de notre enfance, et en affublant les personnages de particularités tout aussi loufoques les unes que les autres. Les dialogues sont drôles, les situations souvent rocambolesques et on ne peut que souhaiter que le rythme effréné puisse être tenu tout le long du triptyque.

Le dessinateur Ramon Bachs qui avait déjà collaboré avec Paul Jenkins dans la série Civil War chez Marvel Comics, semble avoir pris un réel plaisir dans la réalisation de planches aussi féériques que le scénario et dignes des meilleurs cartoons. On ajoutera les couleurs soignées de Léonardo Paciaretti pour parfaire la réalisation de cet album.

A découvrir instamment, à la condition de supporter l'irrésistible travestissement des comptines d'antan.

FICTION SQUAD JENKINS/BACHS GLENAT Comics 48 pages 13.90 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 24 Août 2015

Le piano oriental, en avant la musique !

Abdallah Kamanja n'est pas peu fier, voilà qu'il vient de recevoir une invitation pour l'Europe afin de présenter sa géniale invention à l’un des plus grands luthiers viennois : un piano doté d'un dispositif permettant d'obtenir des quarts de ton !

Zanzoune, jeune Libyenne de 24 ans partagée entre son pays natal et son amour pour la France, décide de découvrir Paris.

Deux histoires, harmonieusement imbriquées l'une dans l'autre, sont proposées par l'auteure complet Zeina Abirached.

Tout d'abord, depuis la rétrospective de la vie d'Abdallah Kamanja et de son entourage jusqu'à la préparation de son périple maritime pour rejoindre la capitale autrichienne, l'auteure complet Zeina Abirached nous promène facétieusement dans la "dolce vita" de cette belle ville de Beyrouth des années 60, avant le terrible chaos des années 80.

Puis avec Zanzoune, un autre récit apparait, de sa jeunesse heureuse à Beyrouth avec un papa naturalisé Français qui l'initie très tôt à la langue de Molière, à la décision de quitter ses racines pour embrasser la vie parisienne.

Entre une certaine candeur et les belles insouciances d’existences plutôt bien paisibles, Zeina l'auteure dépeint de façon poétique les deux parcours. Zeina Abirached détient beaucoup de cartes dans son jeu : au scénario bien construit vient s'ajouter la remarquable réalisation graphique de chaque planche. Si leur lecture peut paraître déroutante dans les premières pages, on s'y fait rapidement et on se complait à en admirer la construction.

Assurément une belle réussite qui devrait ravir bon nombre de lecteurs.

LE PIANO ORIENTAL ABIRACHED CASTERMAN 224 pages 22,00 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 18 Août 2015

Croquer la "pomme" à pleines dents, voilà l'objectif de nos quatre jeunes étudiantes en 1ère année de la célèbre New York University. De milieux sociaux différents mais aussi de caractères tout aussi différents, nos quatre filles tentent, avec plus ou moins de bonheur car la maturité n'est pas toujours au rendez-vous, de s'intégrer dans la "Big Apple".

De Riley l'accro du portable, personnage principal – et également la voix off - de ce one shot, à Marissa la délurée en passant par l'inébranlable Ren et la paranoïaque Lona, les quatre nouvelles amies ont fort à faire : intégrer l'université et y prendre leurs marques, trouver un job pour notamment payer leur colocation - voire pour deux d'entre elles subvenir à leurs besoins - mais aussi faire face aux petits tracas de la vie en communauté... Les journées ne sont pas assez longues pour nos jeunes héroïnes qui aspirent à profiter pleinement de leurs premières sorties hors du cocon familial.

Le scénariste Brian Wood dépeint avec justesse le difficile passage de l'adolescence à l'âge adulte et ce, dans cette mégalopole américaine que l'auteur affectionne tant. Ainsi, il va faire découvrir au lecteur la ville et ses quartiers pittoresques tout au long du récit, et ponctuer chacun des lieux d'un commentaire offrant sa vision de la grosse pomme.

Le dessin dynamique et réaliste de Ryan Kelly offre de superbes encrages noirs mettant en scène des personnages atypiques dans des décors fouillés.

Voilà un bon comics,  et contrairement à ce qu'on pourrait penser cet album n'est pas réservé à la gent féminine : tout un chacun pourra y trouver une belle leçon de vie.

 

THE NEW YORK FOUR KELLY/WOOD URBAN COMICS 336 pages 22.50 €

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 9 Août 2015

Il aura suffi du décès de Mark Walewond, doyen de la communauté de la bourgade de Shelter's Lot pour y voir déferler une série de catastrophes qui ne semblent pas d'un premier abord, des plus naturelles !

Entre une tempête des plus spectaculaires qui cause des dégâts considérables dans la contrée et ses alentours, la découverte d'enfants atrocement mutilés et une ombre qui rôde, il y a de quoi rendre perplexe le lieutenant Obson qui se retrouve avec l'affaire sur les bras. Le temps est compté, et les autorités sont aux abois car elles n'arrivent plus à faire face aux légitimes questionnements d'une population, chaque jour un peu plus angoissée !

Mais l'enquête s'avère difficile car il lui faut répondre dans la précipitation à toutes les sollicitations et surtout se poser très rapidement les bonnes questions : les événements sont-ils liés ? Quel secret le doyen a-t-il délivré avant de passer l'arme à gauche ? La spirale infernale des événements tragiques va-t-elle cesser pour qu'enfin, il puisse commencer son enquête ?

Quel scénario à suspense ! Pour un premier album, l'auteur complet Aurélien Rosset frappe fort en nous livrant un thriller fort bien construit et des plus palpitants. Mélangeant habilement la réalité et le fantastique, le scénariste brouille admirablement les pistes et le lecteur ne tarde pas à se prendre au jeu où l'angoisse est au détour de chaque page. Les dialogues sont alertes et bien servis par un dessin nerveux aux couleurs dynamiques sur fond d'ambiance à la Hitchcock.

Edité dans un format comics, composé de chapitres tout aussi haletants les uns que les autres, voilà une réalisation de maitre dont tout amateur de thriller devrait assurément se délecter !

EMPRISE ROSSET AKILEOS 168 pages 19,00€

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 20 Juillet 2015

Quand on est collégien, petit, gros et de surcroît moche, on devient rapidement le souffre-douleur de la classe. Alors, lorsque la surnommée Princesse Kuroyuki, sans aucun doute la plus  belle fille du collège, vient vous faire du rentre-dedans, c'est forcément louche !

Que faire alors, sinon accepter cette mystérieuse amitié et redorer son blason auprès des copains? Fréquenter la fille la plus inaccessible du collège en fait baver plus d'un, mais à quel prix ! Le jeune Haru n'est certes pas gâté par la nature, mais en revanche c'est un remarquable joueur de jeu vidéo.

Alors quand elle lui demande de jouer à « Brain Burst », il comprend enfin qu'il va s'embringuer dans un cercle de combats avec l'univers d'"ACCEL WORLD" qui ne laisse pas la place aux amateurs. Comment va-t-il s'en sortir ? Aura-t-il toujours son aura auprès de la belle Arita Kuroyuki ?

Le scénariste Reki Kawahara écrit ses scénarios manga comme s'il voulait en faire des jeux vidéo, maniant remarquablement les univers tantôt virtuels, tantôt réels au point de les confondre et de n'en faire plus qu'un.

S'associer avec le  dessinateur Hiroyuki Aigamo était assurément une riche idée : les dessins sont fluides, les personnages, principaux ou secondaires, bénéficient d'un même traitement  et sont plutôt bien mis en valeur. Le lecteur notera également qu'une attention particulière à été portée à toutes les formes de combat, rendant le volume intéressant.

A suivre, avec grand intérêt...

ACCEL WORLD T1 AIGAMO/ KAWAHARA Editions OTOTO 180 pages 6.99 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 18 Juillet 2015

Nous sommes en 2297 et rien ne va nulle part, que ce soit sur terre où des rayons émanant apparemment du fond de l'espace se rapprochent dangereusement, ou sur la lune colonisée, sur laquelle une équipe d'excavateurs découvre un drôle de sarcophage. L'affaire se complique lorsque la base lunaire ne répond plus, et que l'équipe envoyée alors en éclaireur constate avec effroi que tous se sont entretués. En l'absence d'explication plausible, le sarcophage est rapatrié sur terre et ouvert avec difficulté pour y découvrir une créature de rêve !

D'où peut-elle bien venir ? Depuis quand est-elle enfermée ? Va-t-elle pouvoir communiquer avec les terriens? La profanation du sarcophage a-t-elle un rapport avec les rayons menaçants, mais a-t-elle eu également un impact sur la tuerie de la base lunaire ?

Quelle entrée en matière ! Digne des meilleurs scénarios de film de science-fiction des années 80', l'auteur complet Christophe Bec connait bien son sujet en nous envoyant de l'action, du suspense parfois insoutenable.  Abandonnant le dessin à Jaouen, Christophe Bec livre là aux lecteurs un scénario parfaitement rodé qui laisse augurer une belle série en perspective.

Le dessin de Jaouen n'est pas en reste et nous fait évoluer des personnages inquiétants, parfois tourmentés, dans un décor des plus apocalyptiques, des bas fonds de la base lunaire aux menaçants rayons laser dont on se demande ce qu'ils vont bien pouvoir faire de la terre. Des couleurs froides rajoutent aux aspects déjà bien anxiogènes de l'album.

Voilà de la belle science-fiction pour ce premier opus d'un triptyque des plus prometteurs qui devrait ravir les amateurs du genre.

 

ETERNUM T1 Le sarcophage JAOUEN/BEC Editions CASTERMAN 48 pages 13.50 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 15 Juillet 2015

Qui ne connaît pas Modeste et Pompon, cette géniale série issue du cerveau tout aussi génial de Franquin ?

Dire que ces personnages n'ont été inventés que pour montrer à Dupuis, son éditeur historique, qu'il était capable de se vendre à la concurrence! Tout ce que Franquin touchait des mains, il le transformait en or. Tout son talent était assurément d’être capable de dessiner n'importe quel type de situation mais également de  tirer toute la quintessence des scénarios réalisés par des pointures de l'époque, à savoir, Goscinny, Greg...

Il faut rappeler que l’exercice, qui consistait de raconter en une page une histoire devant rendre le lecteur hilare, était loin d’être aisé. Et ce d'autant plus, comme indiqué dans les dossiers qui précèdent l’intégrale, que les délais de réalisation étaient ultra courts: il fallait une page par semaine pour le magazine Tintin, et qui venait se surajouter aux pages de Spirou & Fantasio et de Gaston Lagaffe pour le magazine Spirou !

Alors pour ceux qui ne connaitraient pas encore cette série désopilante, voilà les péripéties d’un couple de jeunes gens des années 50 dont le quotidien est parsemé de mésaventures domestiques, dues notamment aux avancées chimiques et électroménagères de l'époque.

On donnera une mention spéciale aux soixante pages de dossiers qui agrémentent cette belle intégrale, et plus particulièrement à celui réalisé par le tandem Pyssavy-Yvernault, qui nous plonge dans les coulisses de cette série, copies de document à l’appui.

Voilà une occasion de renouer avec une série mémorable qui a ravi bon nombre de lecteurs du journal Tintin avant de paraître en albums.

Indispensable pour tout amateur de Franquin et à découvrir absolument pour ceux ne connaissant pas encore ce joyau qui n'a pas pris une ride !

MODESTE ET POMPON L’INTEGRALE FRANQUIN/GOSCINNY/GREG Editions LE LOMBARD 183 pages 29,00 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 7 Juillet 2015

"L'écorcheuse" ou encore la "faucheuse", voilà des surnoms bien appropriés à la mort, qui prend ici le visage d'une belle jeune femme aux allures de cowboy, garçon manqué et impitoyable, qui traverse les Etats-Unis à la recherche de tous les condamnables pour les occire !

Charmant programme que Ginny Face de Mort va entreprendre dans une Amérique flamboyante, au temps des diligences, du sabre et du pétard faciles. Seulement, s'il suffisait juste de faire justice, ce serait simple et radical. Or, la belle jeune fille ne va tarder à se trouver confrontée à son propre destin et sans être aucunement sûre d'en sortir indemne !

Loin du style des comics Captain Marvel dont elle aura écrit avec brio les 6 et 7ème séries, Kelly Sue Deconnick embarque le lecteur dans une série des plus originales. Ici, pas de super héros mais plutôt des personnages à taille humaine qui évoluent dans un monde où il n'y a pas de place pour les enfants de chœur.

Des décors luxuriants, des personnages hauts en couleurs voire des lapins squelettes, du sexe mais également de la violence, telle est la réalité du western qu'a su recréer la dessinatrice Emma Rios et ce, dans des décors tantôt réalistes tantôt fantasmagoriques ; avec un découpage dynamique et des dessins du plus bel effet rehaussés par les couleurs vives et chatoyantes de Jordie Bellaire, cette série commence fort bien...

PRETTY DEADLY T1 L'ECORCHEUSE Editions COMICS GLENAT 160 pages 15.95 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 6 Juillet 2015

Quelle perspective peut-on bien avoir quand on se retrouve dans le Weltraum, un état totalitaire, avec l'étiquette de sous-homme qui vous colle à la peau puisque vous ne seriez pas bien né ? Cette question, Köstler l'a balayé d'un revers de main en endossant le rôle d'un chien fidèle, prêt à tout, dans la fameuse troupe de soldats d'élite, les Skraelings.

Avec le dernier album d'un triptyque tonitruant, après avoir suivi la montée irrésistible de cet être animé d'une hargne sans précédent, alors qu'il touche au but de devenir enfin un être "supérieur", plusieurs grains de sable viennent enrayer la belle mécanique. Devra-t-il faire des choix, embrasser totalement cette carrière militaire et se séparer de sa femme, Julia, issue de la même condition que lui ? Saura-t-il faire face aux souvenirs d'enfance qui lui reviennent en flashback de plus en plus souvent et qui le font douter de sa condition ?

Beaucoup trop de questions alors qu'il lui faut avancer, et vite, avant que son passé ne le rattrape !

Le scénariste Thierry Lamy ne ménage pas son lectorat avec des dialogues souvent durs, et des scènes difficiles qui ne sont pas hélas, sans rappeler les horreurs qui ont pu être vécues alors qu'un état totalitaire régnait sur l'Europe au siècle dernier. Voilà scénario qui est bien enlevé avec un suspens soutenu pour une descente aux enfers pas commune.

Le dessinateur Damien Venzi, plutôt hyperréaliste, est alerte avec des décors de guerre assez époustouflants qui contrastent avec des vases clos des plus glauques. Sur fond de couleurs plutôt sombres, à l'image du récit, voilà un triptyque traité à la façon comics, tant dans son format que dans sa construction, qui devrait ravir bon nombre de lecteurs.

A (re)découvrir résolument.

SKRAELING T3 L'EVEIL DU LOUP LAMY/VENZI Editions ANKAMA 112 pages 15.90 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 2 Juillet 2015

Antony Blunt vit un purgatoire en raison d’une période de sa vie qu'il ne regrette pas, mais qui reste incomprise de ses compatriote : quand on est anglais, et que la crise de 29 fait des ravages en Europe, décider de servir l'URSS aux dépens de la perfide Albion relève de la plus haute des trahisons. Cinquante ans plus tard, alors qu'il vit reclus dans un vieil immeuble, à l'abri des journalistes qui ne cessent de le harceler depuis que Margaret Thatcher a rendu publics ses faits d'armes, Antony Blunt finit par se confier aux neveux de l'oncle Edward avec lequel il a œuvré.

On va découvrir alors la vie de jeunes gens désemparés qui ne se retrouvent plus dans la politique de leur pays, et pour qui le monde communiste leurs apparait comme l'idéal politique du moment face aux démocraties décadentes. 

De façon très réussie, la scénariste Valérie Lemaire renoue avec l'histoire et la période trouble de l'entre deux guerres, offrant un récit des plus passionnants où les personnages, souvent hauts en couleurs, vont se fondre dans leur rôle d'espions. De l'action, de la réflexion, les ingrédients sont présents pour que le lecteur aille vite se passionner pour cette histoire réelle.

Le dessin ligne claire d'Olivier Neuray, rehaussé par des aplats de couleur du plus bel effet,  met bien en valeur cette période cruciale qui a vu naître un formidable et insoupçonné nid d'espions.

A recommander instamment...

 

LES CINQ DE CAMBRIDGE T1 TRINITY LEMAIRE/NEURAY Editions CASTERMAN 48 pages 13.50€

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS