Publié le 16 Septembre 2014

La sympathique librairie La Réserve, qui prépare hélas sa fermeture, égaye ses dernières semaines avec des événements de qualité et des rencontres conviviales.

Le scénariste mantais Philippe Guillaume, co-auteur des séries de bande dessinée Dantès et La Banque, est l’invité d’un apéro-rencontre à La Réserve, vendredi 19 septembre 2014 à 18 heures.

Pour la sortie de ses deux nouveautés, le tome 8 de Dantès, Vérités toxiques, et le tome 2 de La Banque, 1815-1848 Le milliard des émigrés, Philippe Guillaume rencontrera ses lecteurs pour un débat, suivi d'une séance de dédicaces et d'un apéro. Un moment à ne pas manquer !

 

Librairie La Réserve 81, avenue Jean Jaurès 78711 Mantes-la-Ville

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié le 15 Septembre 2014

Plus fort que la haine : quand on n’a que ses poings...

La condition des noirs en Louisiane dans les années 30 n'est guère enviable. Exploités, battus, humiliés, et la famille Wiston n'échappe pas à cette infamie. Seulement, après que son père soit passé à tabac par le Ku Klux Klan, Doug n'a qu'une idée en tête, celle de laver son honneur et ce, de n'importe quelle manière !

Mais que peut-on faire quand on est un jeune noir, certes une force de la nature, sinon rester résigné et subir la terreur des blancs ?

Heureusement, Doug possède de l'or dans ses poings et sa rencontre avec le vieux Greg, ancien pugiliste, va être décisive ; il sera boxeur...

Le scénariste Pascal Bresson nous livre un récit des plus sombres, hélas assez réaliste, racontant les conditions de vie et de mort pour bon nombre de noirs dans une Amérique profonde où le racisme est une religion. Le découpage est des plus efficaces, que ce soit dans la relation de sa condition miséreuse d'ouvrier paysan ou dans celle du monde impitoyable de la boxe.

Le dessinateur René Follet nous montre, une fois encore, toute l'étendue de son immense talent avec un dessin aussi noir que l'histoire. Son trait dynamique parfaitement maitrisé démontre une nouvelle fois que René Follet fait partie des grands maîtres du 9ème art.

PLUS FORT QUE LA HAINE BRESSON/FOLLET Editions GLENAT 52 pages 14.50 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Publié le 14 Septembre 2014

MARS ! attaque fort ...

Sérieux s'abstenir...quoique ! Naguère la France faisait partie des nations fortes de la planète, mais elle a perdu de sa superbe depuis quelques décennies. Alors, quand les hautes instances décident d'envoyer des hommes sur Mars, histoire de redorer le blason, gagner des points dans les sondages, se faire réélire… on se met à rêver, un peu comme lorsque l'équipe de France de football était championne du monde. Seulement, les caisses de l'état sont désespérément vides et l'on se résout à concevoir une fusée de bric et de broc au point de l'affubler de moteurs de Twingo ! Autant dire que les ennuis ne font que commencer et la planète Mars n'est pas près d'être atteinte ! Déboire après déboire, la fusée n'a toujours pas décollé ; et si on faisait une mise en scène avec un reportage bidon relatant l'arrivée sur Mars pour éviter le discrédit ? Tiens, tiens, cela ne rappelle rien ?

Le scénariste Fabcaro a concocté un album en strip de la plus singulière des manières en s'appuyant sur une fiction qui n'est pas si irréaliste que cela, avec une pincée d'actualité et énormément d'humour et de dérision. La performance n'est pas mince que celle de trouver une chute, drôle, voire hilarante, souvent cynique sur un rythme de trois cases, et c'est réussi. Le dessin "gros nez" du dessinateur Fabrice Erre en remet une couche sur l'hilarant en forçant le trait des personnages, tous plus beaufs les uns que les autres. De la bêtise au pitoyable, on en a pour son argent et s'il n'y avait pas la fiction de Mars, on s'y croirait.

MARS ! FABCARO/ERRE Editions FLUIDE GLACIAL 70 pages 15 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Publié le 14 Septembre 2014

Les poilus de l'Alaska T1, une bd qui a du chien  !

Aller chercher des chiens de traîneaux au fin fond de l'Alaska pour participer à la Première Guerre mondiale ! Voilà une idée au premier abord bien saugrenue, et qui a germé dans la tête du capitaine Louis Moufflet. Mais comment en est-il arrivé là ?

Le premier album de ce diptyque raconte les péripéties de ce capitaine singulier et les raisons l’ayant amené à convaincre les autorités militaires de tenter la grande aventure. Se basant sur des faits historiques, rapportés en fin d'album au sein d'un dossier des plus complets, les scénaristes Michael Delbosco et Daniel Duhand ont fait une belle adaptation qui ravira assurément le lecteur de bandes dessinées, mais aussi les férus d'histoire, pour un pan de la Première Guerre mondiale qui n'est pas des plus connus.

Le dessin semi-réaliste de Félix Brune sied plutôt bien au récit. On appréciera tout particulièrement ses personnages dont les "gueules" ne laissent pas indifférent. En avant première, des extraits du prochain album viennent compléter le tome et nous donner, s'il en était besoin, l'envie de découvrir au plus vite la fin de cette aventure.

LES POILUS D'ALASKA BRUNE/DELBOSCO/DUHAND Editions CASTERMAN 56 pages 13.50 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Publié le 10 Septembre 2014

La Banque T2, quand la rancune se paie cash !

Alors que Charlotte de Saint Hubert croyait pouvoir bénéficier de la loi dite du "milliard des immigrés" qui lui aurait permis de retrouver une partie de la fortune spoliée de sa famille, elle ne s'attendait pas à retrouver son frère Christian lui barrant la route. Elle le croyait encore dans les geôles anglaises, mais il avait pourtant rejoint Paris, bien décidé à y refaire fortune et faire payer à sa sœur son incarcération dont il est persuadé qu'elle est l’instigatrice. Sans argent, obligée de se prostituer pour subsister, Charlotte a-t-elle encore un avenir dans ce Paris qui ne l'attend pas ? Son frère devient son meilleur ennemi et elle n'aura de cesse de le faire tomber... au risque d'y laisser des plumes !

La haine de Charlotte, déjà exacerbée à la fin du premier album lorsque toutes ses affaires capotent, prend encore une nouvelle dimension dans la confrontation avec son frère et l'on se demande bien comment cela va se terminer. Depuis leur série Dantès, les coscénaristes Pierre Boisserie et Philippe Guillaume sont passés maitres dans l'art de fomenter des vengeances, et cette fois encore ils ont su nous surprendre. On appréciera le rythme endiablé du scénario et ses retournements de situation qui sont légion.

Remarquablement documentée, l'histoire dans l'Histoire n'en est que plus réaliste et les dialogues des personnages qui évoluent dans le Paris du début du 19ème siècle paraissent plus vrais que nature.

Avec ce deuxième opus, le dessinateur Julien Maffre démontre qu'il maitrise parfaitement le récit et l'on se complait à voir évoluer ses personnages, que ce soit dans le Palais Brongniart fraîchement inauguré, ou au fin fond de la campagne Orléanaise. La coloriste Delf n'est pas en reste avec des aplats numériques qui complètent bien le dessin.

Il faut décerner un satisfecit pour le cahier de six pages de fort bon aloi qui clôture l'album, en apportant une touche historique et technique des prémices du milieu bancaire.

Enfin, s'il fallait retenir une phrase de cet album, ce serait assurément celle prononcée par Christian De St Hubert dans un accès de colère : "Le vrai pouvoir est entre les mains de ceux qui ont l'argent", qui nous rappelle que ce triste constat pouvait déjà être fait il y a près de deux siècles et qu'il n'a jamais été tant d'actualité.

LA BANQUE T2 1815-1848 BOISSERIE/GUILLAUME/MAFFRE/DELF Editions DARGAUD 54 pages 13.99 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Publié le 7 Septembre 2014

Buck Danny à la fête aérienne des Mureaux le samedi 13 septembre 2014 !

Ne manquez pas cette manifestation de haut vol où l'aviation est reine d'un jour sur l'aérodrome « Les Mureaux-Verneuil », à deux pas des bâtiments où les célèbres fusées Ariane voient le jour !

L'association Bulles de Mantes s'associe pour la deuxième fois à cette manifestation de grande qualité. Le public averti ne s'y trompe pas: ce sont près de 10 000 visiteurs qui ont foulé les abords des pistes l'an dernier, et cette année devrait voir ce chiffre encore augmenter avec un programme de fête conséquent.

Ainsi, vous pourrez assister à des décollages, atterrissages, démonstrations, voltiges, avec en vedette la patrouille « Cartouche Doré » (patrouille acrobatique de l’école de l’Armée de l’air), simulateurs de vol avion et planeur, stands, animations-ateliers, baptêmes de l'air etc… mais aussi rencontrer le dessinateur Francis Winis qui a repris la série Buck Danny, et qui viendra dédicacer son album Cobra Noir sur le stand Bulles de Mantes.

Il est encore temps de déprogrammer tout ce que vous aviez prévu samedi et nous rendre visite pour une journée pas ordinaire !

Samedi 13 septembre 2013 de 10h00 à 19h00

Aérodrome « Les Mureaux-Verneuil », Route de Verneuil 78130 Les Mureaux

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Publié le 29 Août 2014

Odyxes T1, un joli départ pour l'Aventure !

Quel point commun peut-il bien y avoir entre un étudiant en médecine parisien et le capitaine d’un bateau antique grec au beau milieu de la Méditerranée ? C'est bien là, la question que se pose Oscar Rimbaud après avoir changé de statut en un éclair. Mais l'heure n'est pas à la réflexion car il lui faut faire face à sa nouvelle condition de capitaine et répondre aux attentes de ses nouveaux acolytes, qui se remettent d'une tempête après la destruction partielle de leur vaisseau. Son navire n'est pas une galère, mais il ne va pas lui falloir longtemps pour réaliser que c'en est pourtant bien une !

Transporter des héros dans une période autre que la leur est plutôt depuis ces derniers temps l'apanage des mangakas avec des titres comme Thermae Romae, le chef de Nobunaga ou encore Jin. Alors, quand un scénariste tel que Christophe Arleston se lance dans l'aventure, on peut s'attendre à un scénario qui décoiffe et... c'est le cas !

L'incroyable talent de narrateur de Christophe Arleston a encore frappé et c'est le début d'une saga des plus truculentes qui nous est proposée ! Les dialogues sont alertes, avec des situations parfois comiques et des rebondissements inattendus. On se prend vite au jeu de ce futur carabin qui a plus d'un tour dans son sac pour faire face à des situations des plus déconcertantes en essayant d'adapter à l'antiquité des technologies du 21ème siècle.

Avec un dessin hyperréaliste, aussi à l'aise dans des décors parisiens contemporains que dans les fastes d'une Egypte antique, le dessinateur Steven Lejeune apporte une belle dynamique à ce premier tome qui devrait assurément rencontrer le succès. On ajoutera les couleurs chatoyantes de Mikl pour parfaire le tout, et voici réunis les ingrédients pour que le lecteur soit vite envouté par l’histoire.

ODYXES T1 LES NAUFRAGES DU TEMPS LEJEUNE/ARLESTON/MIKL Editions SOLEIL 46 pages 13.95 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Publié le 28 Août 2014

Mort au Tsar T1, ou la chronique d'une mort annoncée

En cet hiver 1904, le peuple moscovite souffre notamment de la famine et rejette toute la responsabilité sur Sergueï Alexandrovitch, le gouverneur de la ville. Un quiproquo sur un lancer ou non du mouchoir du gouverneur, à l'occasion d'un meeting, va déclencher le signal de la charge de l'armée et provoquer la mort d'adultes comme d'enfants devant une assistance médusée.

Le gouverneur devient alors l'homme à abattre pour les anarchistes, et la peur finit par l'habiter. Passant alternativement de la suspicion de trahison par ses serviteurs à la résignation, le gouverneur se sent en sursis. S'en sortira-t-il ? Sa demande de protection auprès du tsar son neveu sera-t-elle effective ?

Après l'excellent diptyque La Mort de Staline, voici un nouvel album dans la même veine et tout aussi prometteur de l'excellent duo Fabien Nury et Thierry Robin.

Le scénario ciselé de Fabien Nury fait mouche : entre un gouverneur imbu de sa personne qui n'a pas mesuré les conditions de vie déplorables des moscovites, et l'attitude de son entourage - famille comme serviteurs - qui attend sa mort comme un remède, on découvre un huis clos psychologique des plus passionnants. Le dessinateur Thierry Robin n'est pas en reste et nous livre un dessin réaliste du plus bel effet, avec un remarquable encrage rehaussé par les couleurs volontairement "sombres" de la coloriste Claire Champion. Quelle alchimie pour ce premier épisode très réussi !

À lire instamment.

MORT AU TSAR T1 LE GOUVERNEUR ROBIN/NURY Editions DARGAUD 58 pages 13.99 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Publié le 19 Août 2014

Warship Jolly Roger T1 ou l'histoire d'un corsaire à la sauce Science-Fiction

L'histoire commence en 3848 où les geôles interstellaires ne sont pas des plus accueillantes : toutes les rares possibilités de s'en extraire, quitte à faire un carnage chez les gardiens, sont salutaires. Jon T. Munro, ancien général de l'armée, l'a bien compris et va entraîner dans sa fuite un groupe de prisonniers très hétéroclite. Cette association de la carpe et du lapin va-t-elle être bénéfique au point de reprendre le commandement du pavillon des pirates, le Jolly Roger ?

D'Astrid à Orbital en passant par Reconquête, le scénariste Sylvain Runberg assure dans tous les styles et le récit SF n'est pas en reste ! Le scénario alterne les séquences d’action avec le héros, corsaire des temps futurs qui a décidé d'assouvir sa vengeance à la première occasion se présentant, et le temps de la réflexion avec la guerre psychologique que se mènent les protagonistes d’une équipe formée de mauvais gré : une mercenaire militante, un adolescent taciturne dénommé Treize eu égard à son âge et un passeur qui ne se complait que dans la bagarre.

Le jeune dessinateur Miki Montlló, dont nous avons déjà apprécié le talent dans le tome cinq de la saga Orbital, va nous surprendre par son dessin semi-réaliste avec des personnages qui s'apparentent plutôt à des "gueules", tellement ils sont expressifs. Du colonel Jon T. Munro, lampiste d'un massacre commandé par le président Vexton, jusqu’au contrebandier et en passant la chirurgienne Scruggs dont les traits s'apparentent à ceux d’une sorcière, tous ces individus ne peuvent laisser le lecteur indifférent.

Avec ce premier album, Miki Montlló et Sylvain Runberg ont signé les prémices d'une série très prometteuse qui a toutes les chances de rencontrer le succès qu'elle mérite.

Warship Jolly Roger T1 SANS RETOUR MONTLLO/RUNBERG Editions DARGAUD 56 pages 13.99 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Publié le 16 Août 2014

Brother Lono, voilà un moine qui n'a rien de catholique !

Lono alias Minuteman, en fuyant les States pour les frontières du Mexique, pensait pouvoir se refaire une santé et se remettre d'une balle prise dans le buffet lors de sa lutte avec Dizzy Cordoba. Hélas, c'était sans compter un cartel de la drogue mexicain qui a jeté son dévolu sur le terrain du monastère où Lono, devenu frère, tente de se faire oublier.

Voilà l'éducation des orphelins confiés au monastère plutôt compromise, car il va falloir défendre le territoire et ça plait bien à Brother Lono. Mais comment va-t-il pouvoir se sortir de ce guêpier ? L'arrivée au monastère de la jeune et plutôt délurée Sœur June ne va-t-elle pas modifier la donne ?

Adepte des Bisounours, s'abstenir : pour cette histoire, l'interdiction aux moins de douze ans n'est pas un luxe! Le monde de la drogue et les luttes de pouvoir que cela engendre ne sont que violence et vengeance !

Le scénario bien construit est sans surprise mais terriblement efficace, à l'image de la série 100 Bullets auquel appartient cet épisode réalisé presque cinq ans après.

Le dessin dynamique d'Eduardo Risso renforce le côté réaliste de la fiction avec des cadrages dignes des meilleurs films américains. Alors, pour les non-initiés de la célèbre série 100 Bullets, c'est assurément l'occasion de découvrir son univers avant de se lancer dans la saga !

100 Bullets Brother Lono Risso/Azzarello Editions URBAN COMICS 184 pages, 17.50 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires