Publié le 10 Février 2016

Le club des prédateurs T1, en route pour la galerie des horreurs !

Londres, dans les années victoriennes, réunit des extrêmes où la richesse de quelques uns est inversement proportionnelle à la pauvreté de tout un peuple qui n'a d'autre horizon que de trimer. Et la probabilité que la jeune Liz, née avec une cuillère d'argent dans la bouche, rencontre l'ado Jack, issu des bas-fonds de la ville, frise le néant. Il faudra qu’une curiosité malsaine les fasse assister à la mise à mort publique d'une jeune adolescente, accusée de vol, pour que la rencontre ait lieu et entraîne les deux héros dans la ville noire.

Mais nos deux gens ne sont pas au bout de leurs peines dans leurs pérégrinations urbaines : le croquemitaine n'est pas un mythe ! Que se trame-t-il donc dans les caves ? Assurément des horreurs qui ne vont pas les laisser indifférents.

La scénariste Valérie Mangin a plus d'un tour dans son sac et nous fait découvrir, avec beaucoup de malice, une ville sombre où le faste côtoie la pègre, voire s'y entremêle, tissant la toile d'un scénario des plus intrigants. Le dessinateur Steven Dupré, que le lecteur a pu découvrir avec la célèbre série Kaamelott, met en images avec talent les deux héros et ce, dans des décors passant tour à tour du luxueux au miséreux. De beaux découpages, des plans plutôt intéressants avec un solide scénario laissent augurer une belle découverte qui promet en ce début d'année.

LE CLUB DES PRÉDATEURS T1 MANGIN/DUPRÉ Éditions CASTERMAN 58 pages 13,95€

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 7 Février 2016

Colère nucléaire T2, on ne nous dit pas tout !

Alors que la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi a transformé la région en un bourbier radioactif, l'employé Satô, personnage principal de cette série, ne sait plus à quel saint se vouer. A l'affût de tout type d'information concernant le véritable état des lieux du cataclysme, Satô glane la moindre information et commence rapidement à réaliser que les discours et les actes sont particulièrement dissonants. Pris entre les effets d'annonce plutôt lénifiants des gouvernants relayés par une presse au service des dirigeants, et les nouveaux médias, internet, Twitter, qui ne cessent de donner des informations contraires, notre héros décide de militer pour soutenir l'arrêt définitif des centrales nucléaires.

A la manière d'un reportage graphique, la série Colère nucléaire écrite et dessinée par Takashi Imashiro va nous plonger dans un univers des plus déconcertants où les intérêts financiers et les relations politiques internationales priment sur tout acte rationnel quant à la survie de la population japonaise et au-delà de notre planète. Le récit, relatant les pérégrinations de ce simple citoyen qui refuse la résignation ambiante après le séisme, s'attache à respecter la chronologie des faits. Avec un dessin plutôt sobre mais efficace, Takashi Ismahiro nous plonge dans les arcanes de manipulations diverses et variées qui s'apparentent assez à celles que nous vivons actuellement en Europe.

Une interview particulièrement intéressante de M. Ukeru Magosaki, expert en questions diplomatiques, complète le récit de ce 2ème album d’une série qui en comptera trois.

COLERE NUCLEAIRE T2 IMASHIRO Editions AKATA 194 pages 7.95 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 25 Janvier 2016

Bernard LAUNOIS succède à Philippe GUILLAUME à la présidence de BULLES DE MANTES

Après onze ans investis à la tête de BULLES DE MANTES, son président Philippe GUILLAUME a profité du récent conseil d’administration pour exprimer son souhait de céder sa place. Le Conseil d’administration a pris acte et élu un nouveau bureau, la présidence de BULLES DE MANTES étant confiée à son complice de toujours, Bernard LAUNOIS, co-fondateur de l’association et vice-président depuis sa création.

Il sera épaulé par Jérôme BOUTELIER au poste de vice-président, Frédéric SOUTIN devenant secrétaire et Céline CLERGEOT secrétaire-adjointe. Pascal POYER demeure trésorier, et Jean-Marie CLERGEOT trésorier-adjoint.

Philippe GUILLAUME reste membre de l’association et du conseil d’administration, où son expérience et ses compétences feront de lui une personne ressource des plus utile pour la nouvelle équipe.

Le conseil d’administration et le nouveau bureau remercient Philippe GUILLAUME pour l’immense travail qu’il a accompli pendant toutes ces années, sans lequel l’association n’aurait pu connaitre le développement qui a été le sien.

BULLES DE MANTES

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Bulles en villes

Publié le 20 Janvier 2016

Du 28 au 31 janvier 2016, venez découvrir toutes les facettes de la bande dessinée au Festival international de la bande dessinée à Angoulême.

Rendez-vous incontournable de ces débuts d'année le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême reste indéniablement LE festival de bande dessinée qu'il ne faut pas louper !

Cette année encore, c'est un programme d'enfer pour quatre jours que nous propose l'organisation 9ème ART+.

Tout d'abord, faisons honneur à l'invité de la 43e édition, qui pour la première fois sera Japonais, avec le maître Katsuhiro Otomo, auteur de la série Akira, avec la réalisation d'une superbe affiche, digne d'un tel festival.

Toujours autant d'expositions dont nous présentons ici un florilège :

- L'art de Morris - L'homme qui inventa Lucky Luke, le cow boy solitaire qui fête ses 70 ans cette année.

- Lastman : Universe, prix de la série 2015 qui investira le quartier jeunesse du festival.

- Hugo Pratt, rencontres et passages : voilà l'occasion pour le visiteur d'effectuer un tour d’horizon de l’univers d’Hugo Pratt et découvrir comment l’auteur italien a façonné son œuvre par un contact de tous les instants avec de nombreuses formes de littérature.

Et encore, pêle-mêle les expositions consacrées à Jean-Christophe Menu, l'hommage à Katsuhiro Otomo, Hibana, dans les coulisses d'un magazine manga, Interduck - Duckomenta®, Li Chi Tak, un sorcier à Hong Kong, Phallaina, Ilan Manouach - Shapereader.

Enfin, une mention spéciale pour l'exposition consacrée au regretté COYOTE avec 20 ans de bulles et de motos.

Au-delà des expositions toutes aussi intéressantes les unes que les autres, Angoulême 2016, c'est aussi, des spectacles dessinées avec des matchs d'improvisation dédiés à l’univers de Katsuhiro Otomo, des films et avant-première et bien évidemment la présence de plus de 1 200 auteurs en dédicace et près de 200 exposants !

Toujours plus d'informations sur le sur le lien http://www.bdangouleme.com

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Bulles en villes

Publié le 13 Janvier 2016

LE VOLEUR D'ESTAMPES T1, quelle double vie !

Voleur la nuit, commis de restauration pour son vieux père le jour, voilà la double vie du héros de ce récit. Insatisfait de sa vie le jour, il décide alors de pimenter ses nuits : il faut dire que le Japon du XIXème siècle est en pleine crise monétaire, administrée par le gouverneur de la région qui a tout pouvoir et notamment, celui d'humilier son peuple par des restrictions et des coups de bâtons de son armée quand ceux-ci ne se plient pas à ses exigences, A contrario, la nuit, c'est l'exaltation, le frisson, le sentiment de pouvoir lorsqu'il pénètre dans les habitations et les pillent à souhait ! Le gouverneur est furieux d'apprendre que son autorité est bafouée en la personne de ce minable voleur d'estampes qui se joue de son armée et donc de son pouvoir. Mais comme tout scénario bien huilé, il faut bien un grain de sable et celui-ci va porter le nom de la fille du gouverneur alors qu'il s'attaque à sa résidence : surpris par sa beauté, il va se dévoiler... Sera-t-il démasqué et dénoncé par la belle jeune femme ?

Quelle jolie histoire poétique dans ce Japon du XIXème, alternant la féerie et la magie du gentleman cambrioleur avec la rudesse de vie paysanne.

Des traits ultra fins, de superbes décors que l'on pourrait largement assimiler à des estampes, font de ce premier opus d'un diptyque, une belle réussite. On ajoutera une présentation des textes de manière plutôt originale dans une belle maîtrise du noir et blanc.

Voilà une belle découverte !

LE VOLEUR D'ESTAMPES MOULIN-DUPRE Collection Seinen Editions GLENAT 208 pages 13.25€

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié le 10 Janvier 2016

BULLES DE MANTES ET LA COMEDIE MUSICALE "LE DERNIER TSAR"

Après la Belgique et le Nord de la France, la comédie musicale "LE DERNIER TSAR" arrive enfin en Ile-de-France.

Elle retrace les dernières années de la famille impériale Romanov au début du XXème siècle avec les célèbres personnages connus que sont Nicolas II, Anastasia ou Raspoutine.
Au-delà de l'Histoire (avec un grand H...), c'est celle intime, belle et tragique, que l'on découvre ici, magnifiquement portée sur scène par les 12 interprètes.

La bande dessinée "KAMARADES" s'associe à la comédie musicale "LE DERNIER TSAR" qui aura lieu à 16 heures le 17 janvier 2016, à la salle Jacques Brel de Mantes-la-Ville.

Une exposition d'une quinzaine de planches du tome 1 de l'album "KAMARADES" des éditions RUE DE SEVRES avec au scénario, Benoît Abtey & Jean-Baptiste Dusséaux et Goust Mayalen au dessin.

Réservations : https://www.weezevent.com/le-dernier-tsar-mantes-event
Tél : 06.78.75.18.21

Chris Sheldon, Mantes Event et Musical&Show présentent
la comédie musicale "LE DERNIER TSAR"
le dimanche 17 janvier 2016 à 16h00, salle Jacques Brel à Mantes-la-Ville (78).

17/01/2016 - 16h00. Salle Jacques Brel. 21 rue des Merisiers 78711 Mantes-la-Ville FRANCE.

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Bulles en villes

Publié le 9 Janvier 2016

AJIN T3, et si la mort était plus difficile à supporter que la vie ?

Alors que l'humanité ferait tout pour découvrir les gènes de l'immortalité, voilà qu'un phénomène constaté au Japon depuis la fin du siècle dernier et consistant à toujours revenir à la vie toucherait une cinquantaine de personnes. Après un accident de la circulation, le jeune lycéen Kei Nagai, vient à faire partie de cette population qui est traquée afin que les autorités puissent tenter des expériences sur eux. Que faire, sinon fuir les "vrais" vivants et se rapprocher de ses congénères ? La rencontre avec l'Ajin Sato, terroriste assoiffé de sang, prend alors une drôle de tournure. Comment Kei se sortira-t-il de l'emprise de cet être ? N'aurait-il pas été préférable de décéder "définitivement" plutôt que de subir cette drôle de vie ?

Pour le troisième opus de ce récit de science fiction, l'auteur complet Gamon Sakurai plonge le lecteur dans une ambiance des plus terrifiantes où notre héros ne sait plus trop quelle attitude adopter face à son état, et face à celui, souvent déroutant, des autres membres de sa nouvelle communauté.

Avec un dessin fluide, sans fioritures, sinon celles indispensables à une bonne compréhension du récit, Gamon Sakurai entraîne le lecteur dans un tourbillon d'actions tout aussi angoissantes les unes que les autres !

Alors, prêt à partager la vie d'un ajin ?

AJIN T3 SAKURAI Collection Seinen Editions GLENAT 194 pages 7,6 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 3 Janvier 2016

LE CRIME QUI EST LE TIEN ou comment rater sa vie...

Accusé du meurtre de Lee, sa femme, Greg Ike alias Thomas WentWorth s'est réfugié dans le bush australien pour échapper à la justice. Mais la roue tourne et finalement il doit son retour à la vie urbaine au décès de son frère Ikke lequel, sur son lit de mort, s'est confessé en s'appropriant la mort de la jeune femme. Un nouveau jour s'ouvre à lui, il va désormais pouvoir troquer son habit d'ermite pour arpenter sa ville et remettre enfin les pendules à l'heure. La rédemption n'est, hélas pour le banni, pas une tranquille balade de santé...

Quelle va être la réaction des habitants de Dubbo devant ce retour pour le moins circonstancié ?

Pourquoi Ikke a-t-il attendu d'être sur son lit de mort pour s'attribuer le meurtre de sa nymphomane de belle sœur ?

Le talentueux scénariste Zidrou revisite les standards du polar en désignant d’abord le meurtrier dès les premières pages de l'album, puis en manœuvrant le lecteur tout le long du récit jusqu'au final des plus déconcertants. Le dessin hyperréaliste de Philippe Berthet fonctionne à merveille dans cette histoire, du fin fond de la campagne australienne à la petite ville de Nouvelle-Galles du sud où Lee, sa pulpeuse jeune femme, hante jour et nuit les pensées du héros. Les aplats de couleurs de Dominique David mettent particulièrement bien en valeur le dessin très ligne claire dont Philippe Berthet a le secret.

Une histoire remarquablement bien ficelée et bien mise en images demeure assurément la recette d'un polar de qualité que tout lecteur amoureux du genre se doit de lire.

LE CRIME QUI EST LE TIEN ZIDROU/BERTHET Editions DARGAUD 64 pages 14.99 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 22 Décembre 2015

La voie du sabre T2 ou l'apprentissage pas ordinaire...

Pour que Mikédi devienne un bon guerrier, il lui faudra tout connaître et son maître sabreur Miyamoto Musachi ne lui épargne rien. Débarqué dans le Palais des Saveurs, de la vaisselle à l'épluchage des légumes en passant par l'entretien des chevaux, le jeune Mikédi va apprendre avant tout l'humilité mais aussi...l'amour grâce à la jeune Naishi. Mais l'apprentissage ne s'arrête pas là, et il lui faut maîtriser les cinq sens et réussir son parcours initiatique pour être le guerrier digne de son père Nakarima Ito. Se montrera-t-il apte à surmonter toutes les épreuves et finira-t-il par devenir une fine lame capable de mener une armée ?

Le scénariste Mathieu Mariolle s'est particulièrement bien approprié le roman de science-fiction éponyme de Thomas Day en lui insufflant un bon rythme avec un découpage dynamique.

De la pagode du plaisir, peuplée de créatures tout aussi superbes les unes que les autres aux scènes de bataille des plus réalistes, le dessinateur Frédérico Ferniani excelle en la matière, laissant le lecteur pantois devant un déferlement de paysages fantasmagoriques et de guerriers nippons. La mise en couleurs de Luca Saponti souligne remarquablement le dessin de Frédérico Ferniani. On ajoutera le clin d'œil du dessinateur Richard Guerineau dans la réalisation de la double page consacrée au dernier repas du seigneur Chikuzen Nobushiro pour compléter cet opus.

Ce deuxième album installe un peu plus l'histoire et prépare, à n'en point douter, un final des plus flamboyants.

LA VOIE DU SABRE T2 MARIOLLE/FERNIANI Collection Grafica Editions GLENAT 64 pages 14.95 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 13 Décembre 2015

Undertacker T2 ou la chevauchée mortuaire

"Rouler à tombeau ouvert", voilà une expression qui convient parfaitement à l'équipage qui transporte le cadavre rempli d'or de Joe Cusco vers la mine qui a fait sa fortune, poursuivi par une horde de mineurs qui voient le fruit de leur labeur s'échapper... C'est sur cette fin, plutôt tonitruante, que le premier album s’est terminé en laissant augurer un beau suspense.

Le deuxième opus va donner au lecteur tout le loisir de découvrir le passé trouble ce beau ténébreux qui a endossé le rôle de croque-mort, fiché de son vautour fétiche. Vont également se dévoiler les relations de la belle Rose avec feu le nanti, et l'attitude plutôt trouble de la servante chinoise Li... Tout ce petit monde a les meilleures raisons de respecter les dernières volontés du défunt mais aucun n'a le même motif !

Les questions ne vont, hélas, pas tarder à fuser : vont-ils échapper aux poursuivants et atteindre enfin la mine après des péripéties multiples et variées ? Quel avenir pour cette chevauchée mortuaire ?

Le scénariste Xavier Dorison, dans le premier tome, avait transporté le lecteur dans un monde dur et glauque qu'il se complait ici à prolonger avec une certaine délectation : dialogues alertes, scénario bien rythmé et découpage enlevé sont assurément les ingrédients de ce western des plus réussis. Le dessinateur Ralph Meyer n'est pas en reste et livre là encore un superbe dessin que le grand maître Jean Giraud ne renierait certainement pas. Avec un trait sobre, sans fioritures mais tellement efficace, Ralph Meyer fournit là assurément une de ses meilleures productions.

Un must !

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS