Publié le 14 Avril 2015

Il aura fallu une invitation de l'Institut Français pour que l'auteur complet Joël Alessandra se décide à revenir sur la terre de ses aïeux et se confronte à son histoire, découvrant enfin l'Algérie et plus particulièrement Constantine autrement que par les vieilles photos jaunies retrouvées dans sa famille. Immigrés italiens venus chercher du travail au début du XXe  siècle, ses ancêtres ont travaillé dur pendant des décennies pour s'en sortir et leur départ précipité vers la France, pays d'adoption, va laisser des traces indélébiles.

Alors, avant de franchir la Méditerranée, l'auteur hanté par les images de ses parents et les paroles de ses ascendants, se demande bien ce qu'il va découvrir... leurs réalisations lorsqu'ils exerçaient leurs talents de bâtisseurs et surtout au-delà de cela, qui étaient-ils vraiment ? Des gens bien, ou d'ignobles racistes qui ne pensaient qu'à s'enrichir sur le dos de la population locale ? L'inquiétude ne cesse d'augmenter au fur et à mesure qu'il investit les lieux, partagé entre la beauté du site et la réaction des autochtones à l'évocation de la famille Alessandra.

Initialement parue dans l'excellente revue XXI en version "courte", l'auteur a eu l'heureuse idée d'étoffer cette histoire pour offrir au lecteur un émouvant témoignage, avec des flashbacks sur la période de "plein" emploi qui a sauvé bon nombre d'immigrés, mais également la période sombre de l'OAS et son lot d'atrocités et d'incompréhensions. Avec ce récit, taillé comme un reportage, Joël Alessandra affirme encore un peu plus son talent de conteur et d'aquarelliste hors pair, jamais aussi bon que dans les décors du continent africain qu'il affectionne tant.

Alors, en route pour un retour aux sources des plus réussis.

Petit-fils d'Algérie ALESSANDRA Collection univers d'auteurs Éditions CASTERMAN 128 pages 19.00 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié le 6 Avril 2015

La loi des embêtements maximum est une phrase que va pouvoir se répéter en boucle Marie, plaquée par son Christophe pour une pétasse de vingt ans. Un mois de congés à s'occuper seule de leurs deux enfants à la montagne pendant que Monsieur roucoule à Paris !

La rentrée scolaire approche et son cortège de corvées, à commencer par nettoyer de fond en comble la maison de vacances. Débarrassée des enfants laissés chez des amis dans la vallée, Marie remonte avec un mauvais pressentiment d'ordre météorologique car les grosses chaleurs accumulées depuis quelques jours n'annoncent rien de bon ! Orage anormalement fort, Marie arrive avec toutes les peines du monde à redescendre de la montagne vers la vallée et trouve un champ de bataille : le village où elle avait laissé ses enfants est coupé du monde et l'angoisse augmente au fur et à mesure du déchaînement des éléments naturels.

Que va-t-elle pouvoir faire, trouvera-t-elle des ressources insoupçonnées, elle qui se croyait au fond du trou ? Survivre, ses enfants et elle, est le seul leitmotiv dans cette course effrénée entre les éléments et les hommes qui les subissent. 

L'auteur complet Jean-Christophe Chauzy a habitué le lecteur depuis quelques années à cultiver le mythe du looser avec un amour et une autodérision des plus décapants. Ici, dans le premier opus d'un diptyque aux accents apocalyptiques, l'heure est grave et laisse  peu de place à l'humour. L'auteur nous plonge avec maestria dans une aventure qui pourrait, hélas, exister eu égard aux dérèglements climatiques qui entraînent des phénomènes irrationnels depuis maintenant une bonne décennie. Avec un dessin toujours aussi alerte, Jean-Christophe Chauzy nous emporte dans des paysages grandioses tour à tour champêtres et brusquement apocalyptiques.

Du grand Chauzy qui réserve une fin des plus tonitruantes.

LE RESTE DU MONDE CHAUZY Editions CASTERMAN 104 pages 18,00 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 29 Mars 2015

Owen Brady, photographe de métier au début du XXe siècle, ne pensait pas que sa vie serait bouleversée en acceptant un reportage pour le compte de la NCLC, le comité contre le travail des enfants.

Il va vite déchanter et constater, au fil de son périple de quatre ans dans l'Amérique industrielle, que l'enfer qu'il a vécu tout minot était aussi hélas, le quotidien de pauvres jeunes américains : une pitoyable exploitation les obligeant à travailler pour se nourrir tout en trichant sur leur âge afin de respecter la législation américaine. Constat accablant d'enfants affamés, parfois mutilés par des accidents et qui n'ont d'autre horizon que la mine ou la chaine !

Inspiré par le formidable travail de Lewis Hine avec sa photographie sociale, le talentueux Marc Malès a imaginé cette belle et terrible histoire d'un homme torturé par une enfance malheureuse, qui se réfugie dans la violence et le stupre pour expier son enfance et pour mieux refouler les souvenirs ravivés par les photos qu'il réalise tout au long du reportage.

Le format à l'italienne, parfaitement adapté au récit, donne une impression de cinémascope et aère un dessin du plus bel effet, et nous replonge avec ses couleurs sépia dans l’atmosphère des vieux clichés de l'époque.

Assurément, une belle et poignante réussite à ne pas manquer !

 

METTEZ DES MOTS SUR VOTRE COLERE MALES Collection Hors Collection Editions GLENAT 144 pages 25.50 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 24 Mars 2015

 

Qu'il est difficile, après avoir connu une gloire éphémère, de rebondir ! C'est assurément le triste constat que peut faire David Smith alors qu'il n'a pas encore 30 ans.

Que faire alors, s'appesantir sur son sort, forcer le destin ? Son hypothétique salut, il va le devoir à Harry, un drôle de personnage qui va lui proposer un pacte diabolique et des plus alléchants : façonner la pierre à mains nues et redevenir le sculpteur de génie pour...200 jours et mourir ! Créer et encore créer les œuvres d'art qui le porteront au panthéon, faisant de lui l'un des plus grands créateurs du siècle ! Quand s'ajoutera un élément qu'il n'aura pas prévu puisqu'il n'y croyait plus : Meg, l'amour avec un grand A ! Or, il lui reste 189 jours pour tout réussir et les choix sont déterminants quand on sait le temps compté !

C'est dans une incroyable fuite en avant que l'auteur complet Scott Mc Cloud va entraîner le lecteur avec un formidable remake de Faust ! Dans un décoiffant décor New Yorkais du monde artistique, des plus actuels, le lecteur va découvrir un personnage cyclothymique, partagé entre dépression et exaltation quand se profile une once de renouveau. Scott Mc Cloud donne le ton dès les premières pages avec un dessin noir hyperréaliste rehaussé d'un bleu clair qui s'apparente à la froideur de la pierre qu'il façonne.

Alors attention, si se plonger dans un pavé de près de 500 pages peut de prime abord paraître fastidieux : cette impression est très vite gommée et on s'attache rapidement au jeune artiste à l'apparence si fragile, jusqu'à ne plus quitter des yeux cet excellent roman graphique jusqu'au mot fin !

LE SCULPTEUR MC CLOUD Editions RUE DE SEVRES 496 pages 25,00€

 

Bernard LAUNOIS

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 22 Mars 2015

Pour ceux qui ne se seraient pas encore penchés sur la vie de l'illustre peintre Vincent Van Gogh, ils vont apprendre que Théodore, son frère aîné à qui tout l’oppose, a de son vivant une autre notoriété que la sienne. Marchand d'art reconnu sur la place du marché, il n'a de cesse de se comparer à son frère et son amour pour lui ne va pas tarder à se manifester sous des formes insoupçonnées...

Raconter la drôle de vie du grand Van Gogh par le prisme de son frère n'est pas banal et qui plus est, sous la forme d'un manga. Dans une histoire romancée des plus plausibles, l'auteur Hozumi nous fait découvrir deux êtres à fleur de peau avec des philosophies de vie aux antipodes l’une de l’autre. On découvre avec intérêt deux personnages apparemment opposés, qui semblent se chercher et tenter de refaire le chemin à l'envers d'une enfance sublimée, le tout sur fond de lutte intestine entre les marchands d'art emplis de leurs préjugés sur la nouvelle génération d'artistes.

Passée la difficulté de la lecture manga, de droite à gauche, on s'attardera sur un dessin des plus dynamiques qui, bien qu'il aurait assurément gagné à une belle mise en couleurs, n'en sert pas moins justement un superbe récit.

Alors si le lecteur est un tantinet curieux, il découvrira au fil des pages une histoire bien singulière qui ne pourra le laisser insensible.

LES DEUX VAN GOGH HOZUMI Éditions GLÉNAT SEINEN 384 pages 10.75 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 19 Mars 2015

Robert Sax T1 ou le charme désuet des années 50

Héritier d'un garage qui ne le passionne pas plus que ça, Robert Sax va se retrouver rapidement embringué dans une sordide histoire d'espionnage industriel en pleine guerre froide. Pas plus courageux que le commun des mortels, il possède néanmoins la fibre de l'amitié : son meilleur ami libraire va assister à l’enlèvement d'un visiteur qui sortait tout juste de sa boutique. Pourquoi diable ce client potentiel, visiblement apeuré, a-t-il fait un si bref séjour dans la boutique ? Avait-il quelque chose à dissimuler ou se sentait-il à l'abri dans un havre de paix ?


Pour un premier album, amorce d'une nouvelle série prometteuse, le scénariste Rodolphe nous concocte encore une énigme des plus intéressante où le spectre d'Edgar P. Jacobs transpire dans bon nombre de pages. Spécialiste des années 50, Rodolphe revient sur les rapports difficiles Est Ouest sur fond de guerre froide et industrielle, qui sont au cœur de cette aventure en région Bruxelloise à l'heure de l'exposition universelle.

Le dessin, très ligne claire, de Louis Alloing s'accorde parfaitement avec le sujet et on suit avec délice les aventures, subies principalement, par notre espion en herbe.


Souhaitons que cette série, avec une histoire complète à chaque album, rencontre le succès qu'elle mérite afin de perdurer pour le plus grand plaisir du lecteur.


ROBERT SAX T1 Nucléon 58 Editions DELCOURT 52 pages 13,50€

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 15 Mars 2015

Le prince de la nuit T7, la genèse qui manquait !

Voilà bientôt quinze ans que bon nombre de lecteurs de la saga attendent avec impatience le retour du Prince de la nuit, et ils ne vont pas être déçus !

Enfin nous allons tout connaître de la genèse du vampire : du complot, de la trahison de sa fratrie, quand tous les coups sont permis. Déjà fils maudit à la naissance une nuit de pleine lune, qui entrainera la mort de sa mère, Vladimir Kergan ne devra-t-il pas son salut qu’à la signature d'un pacte des plus diabolique ?

L'auteur complet Yves SWOLFS renoue avec son personnage fétiche et ses belles histoires au travers des siècles qu'il maîtrise parfaitement. Avec des paysages à la fois grandioses et fantasmagoriques, et des personnages tout aussi démoniaques les uns que les autres, le dessin réaliste d’Yves SWOLFS fait mouche pour offrir un nouveau cycle des plus décoiffant, « sang pour sang » réussi et qui devrait ravir son public. Alors, pour ceux qui ne connaitraient pas la saga, c’est le moment de se plonger dans une nuit sans fin…

PRINCE DE LA NUIT T7 Collection Grafica Editions GLENAT 48 pages 13,00€

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 14 Mars 2015

"Sables noirs", focus sur un pays méconnu d'Asie centrale

Achgabat, Turkmènes, Gurbanguly Berdimuhamedow... voilà des mots, des noms que l'on n'a pas souvent l'occasion de rencontrer. Passée l'ignorance de situer sur une carte le Turkménistan, on découvre avec Troubs les conditions de vie de ce petit pays d'Asie centrale assurément l'un des plus secrets du monde. Enchâssée entre la mer Caspienne, le Kazakhstan, l'Ouzbekistan, l'Iran et l'Afghanistan, cette ancienne république soviétique vit difficilement le changement de régime, le regrettant parfois. Il aura fallu une invitation du Centre Culturel Français à venir superviser un recueil de poèmes de Jacques Prévert pour que notre dessinateur s’immerge dans une culture où les seuls repères français se résument à l’entreprise Bouygues, « installée » depuis quelques années, et aux acteurs Gérard Depardieu et Pierre Richard.

Avec un album entre carnets de croquis et bande dessinée, l'auteur complet Troubs nous emmène dans ses tribulations Turkmènes où la culture se résume au folklore et à l'artisanat - à la condition sine qua non qu'ils soient dénués de toute évocation politique. Si l’on regrettera un instant l’absence de couleurs, on s’en affranchira rapidement tellement les esquisses et les dialogues nous transportent dans un monde inconnu.

Enfin, on s’amusera de sa soif de connaitre le quotidien de ces autochtones, une soif qu’il n’assouvira guère ; car s'il ne fallait retenir qu'une seule phrase résumant les difficultés rencontrées, c'est qu'au Turkménistan, ce sont les silences qu'il faut entendre !

SABLES NOIRS TROUBS Edions FUTUROPOLIS 112 pages 18,00€

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 4 Mars 2015

APPA T1, on mord facilement à l'hameçon !

Quel drôle d'idée de se prénommer Appa quand on est l'unique gamine d'une tribu de pêcheurs ! On comprend vite lorsqu’on découvre le travail journalier d'Appa qui se retrouve au bout de l'hameçon afin de piéger le poisson assurant l'alimentation des villageois.

Il aura fallu successivement les révélations de son père mourant et le sauvetage d'un dragon qu'elle ramène à la vie, pour bouleverser son quotidien et l'entraîner dans une quête accompagnée de l'ineffable dragon qui a promis de lui porter assistance : une amitié improbable va naître entre Appa, la petite fille espiègle et Boule de poils, surnom donné au dragon impertinent et immature.

Avec un scénario des plus réussis aux répliques drôles et justes, Thomas Bonis réalise la performance de toucher un public large digne du célèbre slogan du journal Tintin, de 7 à 77 ans. Un récit très fleur bleue associé à des dialogues souvent cocasses nous fait rapidement adhérer à l'histoire.

Il faut ajouter le dessin "gros nez" de Dav, du plus bel effet et qui rend tous ces personnages attendrissants, du dragon gaffeur aux pierres intelligentes de l'île de Zou.

Enfin, on saluera l'initiative des éditions BAMBOO d'éditer ce récit sous deux formats, en album cartonné couleurs d'une part et façon manga d'autre part avec un découpage des plus aboutis.

APPA T1 Boule de poils Editions BAMBOO au carré 80 pages 14,90€ et en version manga 140 pages 7,95€

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Publié le 3 Mars 2015

ROSA T1, l'incroyable pari !

Quel destin pour cette jeune femme mariée par ses parents à un veuf porté sur la bouteille ? Nous sommes au début du XXème siècle et pour subvenir à ses besoins et ceux de son alcoolique de mari devenu tuberculeux, elle tient avec autorité un bistrot dans les locaux de la ferme conjugale.

L'estaminet réunit chaque jour une bonne partie des hommes du village, toujours prêts à se mesurer à leur prochain. Une violente dispute entre le maire et un administré qui voudrait bien occuper sa place va prendre une tournure des plus originales : mettant en doute leurs capacités amoureuses ils décident de faire un pari afin de déterminer le plus efficace au lit ! Pour cela, il suffira de trouver une femme qui "essaiera" les protagonistes et rendra son verdict. Les esprits s'échauffent et voilà que les habitués du café décident de participer au concours.

Rosa, témoin de toutes les discussions, trouve le pari bien bête mais se dit que si elle relevait le défi et endossait le rôle d'arbitre, elle gagnerait un pécule permettant de payer les frais de sanatorium pour son mari. Jusqu'où ira-t-elle ? Bravera-t-elle l'opinion publique et surtout sera-t-elle prête à affronter les femmes des compétiteurs ?

Quel scénario original et haletant que nous distille ici l'auteur complet François Dermaut, adaptant un texte de l'écrivain Bernard Ollivier ! On va découvrir petit à petit ce que cachent derrière leur fatuité, tous ces hommes qui ne rêvent que de gagner un pari crétin, à la fois lucratif et flatteur pour leur orgueil masculin.

François Dermaut n'est pas seulement un formidable metteur en scène d'histoire, il est aussi un remarquable dessinateur qui nous a enchanté notamment avec sa série "Les chemins de Malefosse". Si l'auteur nous a habitué, tout au long de sa carrière, à des épopées historiques avec des grands décors, ici tout est concentré sur les personnages qui sont le moteur de l’histoire.

Voilà le premier opus d'un diptyque des plus alléchants qui ne demande qu'à révéler son dénouement.

Assurément, un des meilleurs titres de ce début d'année !

ROSA T1 DERMAUT Collection CARACTERE Editions GLENAT 56 pages 14.50 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS