Publié le 30 Octobre 2015

Astérix et le papyrus de César, à l'ère de l'internet

Par Toutatis, revoilà nos irréductibles Gaulois pour une nouvelle aventure sous le signe du 2.0 !

Jules César, bien conseillé par Jacques Ségala, pardon Promoplus, a fait rédiger ses mémoires par des scribes. Le seul hic, c'est qu'il est fait état dans ce parchemin d'un chapitre relatant un épisode pas très glorieux et qui pourrait nuire à sa réputation : la résistance des Gaulois. Promoplus suggère alors à Jules César de supprimer ce honteux opus qui...va atterrir dans les pattes de l'activiste gaulois Doublepolemix. Panique à bord ! Et si les Gaulois s'emparaient du parchemin et rétablissaient la vérité ?

Le décor est planté et l'aventure peut commencer, ponctuée de courses poursuite, de bagarres dans et hors du village gaulois pour le plus grand plaisir du lecteur. Les bons mots pleuvent, les répliques hilarantes sont au rendez-vous. Bref, tous les ingrédients d'un bon album sont là et même si le scénariste Jean-Yves Ferri reprend à son compte un calembour sur les Numides du vénérable René Goscinny, on ne boudera pas notre plaisir. Le dessin de Didier Conrad est diablement efficace et nous ferait presque oublier la patte du maître Albert Uderzo.

Un album qui fera date et qui tiendra fièrement sa place dans la collection.

ASTÉRIX LE PAPYRUS DE CÉSAR CONRAD/FERRI Editions ALBERT RENÉ 48 pages 9,95 €

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 21 Octobre 2015

FRERES DE TERROIRS T2, croques la vie !

s

Après les saisons hiver et printemps, place à l'été et à l'automne ! De la Corse au Béarn en passant par le Gers, ce n'est pas moins d'une vingtaine de rencontres qui sont narrées par nos deux compères, Yves Camdeborde le chef du Comptoir et Jacques Ferrandez, l'auteur de bande dessinée.

Poursuivant leur tour de France, le lecteur va découvrir des êtres qui partagent les mêmes valeurs : qu'ils soient apiculteur corse, éleveurs de veaux en Béarn ou encore viticulteurs dans les Corbières, ils ont tous la passion du bien manger qui ne peut exister que grâce au bien produire !

Cette album transpire le bonheur dans la rencontre de petits producteurs qui en veulent, mais véhicule également le triste éventail des difficultés que ces professionnels rencontrent au quotidien dans leur réalisation du bien faire, tiraillés entre production industrielle et fins de mois difficiles s'ils persistent à vouloir faire de l'artisanal.

C'est également au travers des scénettes qui composent l’album que l'on découvre toutes les valeurs ancestrales qu'a acquises le grand chef Yves Camdeborde auprès de sa famille, et dont il sait si bien rendre l'héritage dans ces pages.

L'auteur complet Jacques Ferrandez montre une fois encore toutes les facettes de son talent de raconteur d'histoire en images. A la manière d'un reportage dessiné, l'auteur a su garder le rythme tout au long de ces cent vingt pages et apporter du dynamisme au récit.

Enfin, en guise de cerise sur le gâteau, ce sont sept recettes, tout aussi savoureuses à lire les unes que les autres et assurément à déguster, qui agrémentent les récits.

Un seul regret : dommage qu'il n'y ait que quatre saisons dans l'année, car on ne se lasse pas de ces histoires d'amis … et des recettes qui les accompagnent.

FRERES DE TERROIR T2 CAMDEBORDE/FERRANDEZ Editions RUE DE SEVRES 120 pages 22,00 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 20 Octobre 2015

LA GUERRE DES AMANTS T3, elle n'en finira donc jamais !

Juillet 45, alors que les forces allemandes ont déserté les ruines de Berlin, notre héros Walter est chargé par les services culturels américains de tenter de sauver les chefs d'œuvre qui ont été pillés ces dernières années dans tous les musées européens pour le compte du Führer. En s'engageant dans cette aventure, il ne sait pas que son ancien amour, la jeune russe Natalia, a été commanditée par Staline pour également fouiller les ruines à la recherche des Vermeer, Rembrandt, Van Eyck qui devaient être les fleurons du futur musée d'Hitler.

Les amants vont-ils finir par se retrouver après tant d'années de séparation ? Vont-ils pouvoir reprendre leur romance tout en continuant à se chamailler, comme jamais ?

Le dernier album de ce triptyque clôt en beauté le premier cycle d’une saga qui aura entraîné le lecteur au travers d'une Europe en guerre en suivant nos deux fougueux tourtereaux, animés par le désir de promouvoir la peinture russe, dont ils sont profondément amoureux.

Voilà une belle histoire dans l'Histoire, des plus documentées avec un remarquable travail de l'auteur complet Jack Manini, et magnifiée par le dessin hyperréaliste et épuré d'Olivier Mangin.

Le cahier historique et graphique sur la spoliation des chefs d'œuvre rédigé par l'historienne Emmanuelle Polack complète l'opus en apportant un éclairage salutaire au fil historique.

Une saga à (re)lire instamment.

MANGIN/MANINI LA GUERRE DES AMANTS T3 Editions GLENAT 56 pages 14.50 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 18 Octobre 2015

Quand on entend le mot "Angola", on pense au pays indépendant d'Afrique mais assurément pas à un quartier de sécurité de  Louisiane des plus sordides, au milieu des marécages, où l'hostilité est aussi prégnante à l'intérieur qu'à l'extérieur ! Or, Tyler Cross, après un fric frac qui a mal tourné, intègre le "château" dans lequel il va vite apprendre, à ses dépends, que sa vie ne tient qu'à un fil...celui de s'échapper, coûte que coûte de cet enfer !

Seulement que faire, entre les prisonniers siciliens qui veulent remplir le contrat mis sur sa tête par le clan Scarfo, et les difficultés à mettre au point une évasion qui ne se termine pas entre les crocs des "bébés" molosses du capitaine Kroeker ? A qui faire confiance au milieu de truands qui purgent des peines à perpet' ? Tyler Cross n'est pas né de la dernière pluie et sous le soleil de plomb de la Louisiane qui tape aussi fort que les coups de cravache qu'il reçoit, il fomente son évasion jusqu'à...

Quatre-vingt seize pages haletantes, souvent amorales, voire insoutenables, voilà ce que nous propose le scénariste Fabien Nury en nous narrant un polar des plus noirs où seul le temps mort n'est pas de mise ! Le trait noir et durci de Brüno rehaussé par des aplats de couleurs de Laurence Croix apporte toute sa force à cet incroyable récit qui ne devrait pas laisser le lecteur indifférent.

Un must assurément indispensable !

TYLER CROSS ANGOLA NURY/BRÜNO Editions DARGAUD 96 pages 16.95 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 10 Octobre 2015

Le sentier des reines, la fuite en avant...

Comme si les attentes et les souffrances n'avaient pas été suffisantes pour les rescapés de la guerre 14-18, voilà que Blanca et Pauline voient leurs hommes périr dans la montagne alors qu'ils venaient de reprendre leur activité de colporteur. Que faire alors, se lamenter encore et toujours et continuer à supporter la misère qui règne dans les montagnes savoyardes exsangues après le conflit, ou fuir pour espérer des jours meilleurs ?

C'est avec Florentin, jeune adolescent orphelin, que nos deux veuves décident de braver les chemins enneigés, espérant vendre leurs merceries et se faire un pécule avant de revenir au printemps avec des subsides qui leur permettraient de prendre plus facilement leur indépendance.

Rejoindre la vallée est un exercice déjà périlleux, mais quand il s'ajoute à de mauvaises rencontres il devient réellement très compliqué. Félix Arpin, ancien poilu, prétend être ami avec le défunt mari de Blanca et les révélations qu'il va leur asséner ne vont pas tarder à les plonger dans l'embarras. A partir de là, l'homme n'aura de cesse de les harceler jusqu'à temps qu'il obtienne ce qu'il est venu chercher !

Quelle belle histoire narrée ici par l'auteur complet Anthony Pastor avec ce road movie hors du commun ! En dépeignant les conditions de vie difficiles de l'après-guerre et plus particulièrement celles des femmes, il décrit une gent féminine qui, après avoir rempli les fonctions masculines pendant quatre ans, ne supporte plus de vivre sous la coupe d'un machisme exacerbé, et d’être toujours privée du droit de vote alors que les Allemandes et les Britanniques l'ont déjà obtenu. Anthony Pastor s'ingénue avec talent à nous dresser ces portraits au travers d'un dessin que ne renierait pas Jean-Claude Servais, avec des traits aussi durs que ces femmes animées par la passion du désespoir.

Un cahier graphique, agrémenté de photos d'époque et de dessins, vient apporter de précieuses indications sur les recherches qui ont été réalisées pour rendre cette fiction la plus réaliste.

120 pages de passion, à partager sans modération.

LE SENTIER DES REINES PASTOR Editions CASTERMAN 128 pages 20,00 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 3 Octobre 2015

Quai des bulles 2015, Bouzard, vous avez dit Bouzard, comme c'est Bouzard ?

Les 23-24 et 25 octobre 2015, la belle ville de St Malo vit au rythme de la bande dessinée et de quelle manière ! Il faut dire aussi que c'est quand même la 35ème édition et qu'une fois encore, l'organisation du festival a su mettre les petits plats dans les grands en étoffant cette année encore le programme pour le plus grand plaisir des festivaliers.

Considérée comme la deuxième plus grande manifestation de bande dessinée en France après Angoulême et au vue de la richesse de son programme 2015, on peut dire qu'elle n'usurpe pas son titre.

Cette année encore, plus de 550 auteurs rencontrerons leur public au détour d'un des 110 stands d'exposants, autour d'un verre au Bistrot ou encore dans un café BD.

De l'incontournable Petit bleu de la côte ouest de Tardi et Manchette au 40 ans de Fluide Glacial en passant par Chine, une bande dessinée singulière, ce sont sept expositions qui seront présentés tout au long du week-end.

Des contes à bulles enchanteront tout un chacun, des rencontres Pro-amateurs permettront des échanges entre professionnels de la bd et les scénaristes et dessinateurs amateurs et au cas où les festivaliers ne seraient pas rassasiés de cet important programme, ils pourront assister aux nombreuses projections cinématographiques sur le thème de Le temps ça va, ça vient.

Nous n'oublierons pas que cette année, l'invité d'honneur Guillaume Bouzard nous a gratifié d'une affiche, bien que minimaliste mais terriblement efficace qu'il était difficile de ne pas évoquer !

Enfin, une petite pensée pour Coyote, cet immense auteur au grand cœur qui ne foulera pas cette année le festival Quai des Bulles qui lui était si cher.

Bon festival !

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost 0