Publié le 19 Février 2012

Nous sommes en 1934 et Lisa Tréchault, fille unique d’un puissant négociant de Brazzaville, ne se voit pas finir ses jours avec Cecil Robbes, celui qui l’a engrossée quelques mois plutôt, profitant d’une soirée de beuverie pour abuser d’elle !

Il faut dire que la vie au fin fond de l’Afrique, où la cruauté des chasseurs qui désunissent sans pitié les couples de calaos, oiseaux connus pour leur fidélité en amour, va la terrifier.CONGO-OCEAN

Que faire alors, repousser le prétendant et aller vivre sous d’autres cieux, mais avec qui ?  

La rencontre de Paul, jeune ornithologue, va être décisive ! C’est avec lui, qu’elle trouve l’amour et l’envie de s’évader de cette existence de riche héritière, en compagnie de son fils. Malheureusement, les intérêts des familles Robbes et Tréchault ne sont pas au diapason avec sa décision et ils n’auront de cesse de les traquer.

Sur fond de construction de la voie ferrée CONGO-OCEAN, le scénariste et dessinateur Loïc MANALTI nous a concocté un beau roman graphique qui va vous emmener au cœur du Congo, à une période heureusement révolue où l’esclavage régnait en maître.

Le dessin réaliste, efficace, est rehaussé par des couleurs chatoyantes qui invitent à l’exotisme. Mais ne vous y trompez pas, la cruauté plane dans cette histoire et la fin n’est peut-être pas celle que vous attendrez ?


OCEAN-CONGO MALNATI Editions GLENAT 128 pages 19.50€

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 19 Février 2012

L’histoire commence en août 1941, avec le départ de New York du couple Zweig pour rejoindre le Brésil.

Pourquoi partir de l’Amérique après avoir fui l’Europe sous l’emprise du nazisme ?

Le célèbre écrivain Stefan ZWEIG, autrichien d’origine juive, alors âgé d’une soixantaine d’années, tente de refaire sa vie avec Lotte, sa jeune épouse de trente sa cadette. Seulement, Stefan ZWEIG DerniersJoursDeStefanZweigest hanté par son passé et ses blessures sont à vif : peut-être est-il l’un des rares survivants de sa famille, de ses amis qu’il a laissés lors de son départ précipité de Vienne en 1934 ?

Lotte ZWEIG, de santé précaire, s’efforce chaque jour de redonner la joie de vivre à son époux, mais ce n’est pas si simple de demeurer auprès de cet illustre auteur qui ne vit que dans ses souvenirs.

On peut se demander quel va être l’avenir pour ce jeune couple dans la luxuriance de Pétropolis ?  Ce lieu paradisiaque va-t-il les aider à surmonter toutes leurs difficultés ?

Adapter un roman en bande dessinée s’avère toujours un exercice difficile et l’on peut dire ici qu’il est réussi. L’écrivain Laurent SEKSIK a su mettre en scène de façon magistrale son propre roman « les derniers jours de Stefan ZWEIG », et le dessin de Guillaume SOREL se prête parfaitement à ce récit pathétique. On s’émouvra devant le contraste entre les couleurs chatoyantes de la vie brésilienne et la noirceur des personnages qui se cherchent sans vraiment se trouver, si ce n’est dans le désespoir.

Cette bande dessinée m’aura donné envie de lire le roman de Laurent SEKSIK, mais au-delà de découvrir l’œuvre de Stefan ZWEIG : n’est-ce pas là l’ambition des auteurs ? Je vous souhaite également de partager les mêmes émotions à la lecture de ce bel album.

Les derniers jours de Stefan ZWEIG SOREL/SEKSIK
Editions CASTERMAN 88 pages 16.00 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 11 Février 2012

Le-choix-d-Ivana-Couverture.jpgNous sommes en juillet 2008 quand les médias annoncent la grande nouvelle pour la Bosnie, l’arrestation de Radovan Karadzic. Ivana, une jeune femme bosniaque devrait se réjouir de cette arrestation car elle annonce la fin de la guerre et son cortège d’horreurs. Au lieu de cela, elle paraît indifférente, allant jusqu’à refuser de partager la liesse de ses collègues de bureau. Elle a souffert de cette guerre comme tous ses congénères mais est-ce vraiment comme tous ?
Les  souvenirs de ces dernières années se bousculent dans sa tête et maintenant que cette foutue guerre s’est achevée, elle n’a de cesse de retrouver des informations qui sont pour elle,  de la plus haute importance. Aussi, elle n’hésite pas, pour arriver à ses fins, à faire des heures supplémentaires de ménage dans les bureaux d’une association. Que cherche-t¬’elle donc de si important à ses yeux ? Vous allez très rapidement découvrir l’objet de sa quête qui va l’emmener en Italie puis en France et la conduire à prendre des décisions, à faire un choix.

Après 30 ans et 20 albums de la célèbre série « Tendre banlieue » destinée à un public adolescent, le talentueux scénariste et dessinateur Tiburcio de la Llave, plus connu sous l’alias TITO renoue avec la bande dessinée adulte, et de quelle manière ! L’histoire, poignante de la première page à la dernière, construite à la manière d’un reportage, raconte l’histoire dans l’histoire. Cet album, au dessin hyperréaliste, se dévore d’une seule traite car on a hâte d’en connaître le dénouement : finalement, Ivana a-t-elle vraiment le choix ?

Je vous laisse découvrir cette bande dessinée poignante qui, à n’en point douter, ne vous laissera pas indifférent.

Le choix d’Ivana TITO Editions CASTERMAN 64 pages 15.00 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 5 Février 2012

Etre de couleur noire, dans les années 20 aux Etats-Unis où règne l’apartheid s’avère très difficile à vivre ! Mais être ni noir, ni blanc à Harlem relève quasiment de la gageure !
Voilà à quoi se trouve confronté Anna la petite serveuse dans sa vie de tous les jours, une jeune fille métisse recueillie par une famille noire dans le milieu de Harlem, tiraillée par son identité et les quolibets des jeunes noirs qui fréquentent le restaurant de sa tante adoptive !AppelDesOriginesT2.jpg
Anna va-t-elle rester à végéter dans cet univers où elle sent qu’elle n’a pas sa place ?


Des évènements relatés dans le 1er album vont précipiter le destin d’Anna et la propulser actrice dans un tournage qui va l’amener aux fins fonds de l’Afrique, terre où son père qui lui est inconnu, aurait disparu !


Quel choc de culture, de passer de l’Amérique des années en pleine expansion aux terres sauvages de l’Afrique ! Comment vont se distribuer les rôles, entre une jeune actrice Anna qui n’aspire qu’à marcher sur les pas de son père et le découvrir enfin, et son jeune amoureux Simon qui ne pense qu’à l’expédition et de la gloire qu’il pourrait tirer de découvertes scientifiques exceptionnelles ?
Si vous n’avez pas encore lu le 1er album, c’est le moment de vous précipiter vers votre libraire préféré et découvrir cette saga bien construite et fort bien dessinée ! Le tandem CALLEDE/SEJOURNE n’en est pas à ses premières collaborations, on se souviendra de la très bonne série TATANKA avec pour thème sur les expérimentations biologiques sur les animaux et les conséquences dramatiques que cela peut induire ; ici, avec un sujet tout aussi difficile, Joël CALLEDE fait évoluer son héroïne dans des paysages superbes et mystérieux dans le but de lui faire rechercher ses origines pour pouvoir qui sait, mieux les assumer. Mais, le scénario se cantonne-t-il seulement à la vie de cette jeune fille ? Vous aurez assurément plaisir à le découvrir !


Le dessin de Gaël SEJOURNEY, hyperréaliste et toujours aussi efficace est sublimé par les superbes couleurs de Jean VERNEY ; Bref, une bonne histoire qui vous transportera, à coup sûr vers les origines d’Anna mais qui sait, peut-être d’autres…celles de l’humanité ?



L’APPEL DES ORIGINES T2 SEJOURNE/CALLEDE/VERNEY 13.95 € Editions VENTS D'OUEST

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0