Publié le 27 Juin 2022

LA FAMILLE SELON JERRY ALONE, ou les affres d’un cow-boy pas tout à fait solitaire

Comment concilier une vie professionnelle et une vie familiale sans qu’aucune des deux ne prenne le pas sur l’autre ? C’est assurément, une des questions existentielles que se pose Jerry Alone, le cow-boy des temps modernes, alors que son existence se résume d’une part, à dessiner et inventer des histoires et d’autre part à gérer du mieux qu’il peut son rôle de papa sans oublier, bien sûr, Madame et le chat ! Mais que se passe-t-il sous cette carapace de gros dur qu’il veut si bien afficher ?

Dès les premières cases, le ton est donné ! Cet album est placé sous le règne de la franche rigolade mais aussi sur le thème de l’auto-dérision. Car, il ne faut pas tromper le lecteur, Jerry Alone est le bras armé de l’auteur Thierry Martin qui, en créant des saynètes hilarantes, se met en images alors qu’il est confronté aux angoisses du quotidien, coincé entre les tâches professionnelles et ménagères.

L’auteur complet Thierry Martin livre là un nouveau pan de son talent de conteur et le lecteur se prend vite à son jeu, trouvant assurément dans le personnage du cow-boy dépassé par le quotidien, des similitudes avec sa propre vie peut-être, celle d’un couple travaillant tous les deux avec enfants et… chat. Tout y passe, des crises d’autoritarisme qui tombent à plat aux inquiétudes liées à l’émancipation des enfants…

Aux dialogues vifs et drôles s’ajoutent des situations plutôt attendrissantes car l’auteur, au travers de son personnage, ne se ménage pas, frisant parfois le ridicule ! Rire est le propre de l’homme disait Rabelais mais encore faut-il qu’on lui en donne l’occasion et là, on peut dire que c’est réussi.

LA FAMILLE SELON JERRY ALONE Thierry MARTIN Éditions FLUIDE GLACIAL 56 pages, 12,90 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 22 Juin 2022

HAPPY FAMILY T2, ou les affres d’une famille recomposée

Céline se doutait bien qu’en plaquant son mari pour un nouveau mec en alternance, et en emportant enfants et chat vers d’autres aventures, elle allait rentrer dans une zone de turbulences. Seulement, s’attendait-elle à ce que la réalité dépasse largement la fiction ? Heureusement que l’amour ne se commande pas et va plutôt aider la jeune quadra à surmonter un monceau de tracas, ne serait-ce que trouver un nouveau nid pour y loger sa tribu et enfin, emménager dans des conditions des plus croquignolesques. Mais là, ne s’arrêtent pas les galères, le poids du quotidien pèse de plus en plus sur cette mère-amante qui ne cesse de se remettre en question.

Après avoir traité avec justesse et drôlerie les bouleversements qu’engendre le divorce et tout ce qui en découle dans le tome 1, l’auteure Céline Bailleux invite à nouveau le lecteur dans son intimité en lui faisant partager toutes les péripéties de la recherche d’un hébergement provisoire pour sa petite troupe et son amoureux. 

Initialement publiées sur le compte Instagram de l’auteure, ses aventures sont compilées en un album qui complète parfaitement ses posts. On appréciera l’autodérision que Céline Bailleux s’est appliquée à mettre en images dans des récits où vraiment rien ne lui est épargné ! Mais ce n’est pas que drôle, la tendresse et la sensibilité sont au rendez-vous, rendant cette « petite » famille bien sympathique.

Et finalement les situations sont sûrement applicables à bon nombre de familles aujourd’hui, à commencer par l’omniprésence de Céline sur qui tout repose, de la gestion de la maison à celle de la famille, ou par son amoureux que l’on doit gérer comme les enfants.

Souhaitons que la série rencontre le succès escompté afin de pouvoir suivre les tribulations de cette belle petite famille.

HAPPY FAMILY ! T2 Céline BAILLEUX éditions Michel LAFON 48 pages, 14,95 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 16 Juin 2022

VENTE AUX ENCHERES Daniel MAGHEN du lundi 20 juin 2022, encore une belle vente qui fera date !

Pas moins de 169 lots composeront cette nouvelle vente aux enchères qui se déroulera à la maison de l’Amérique Latine à partir de 18 heures 30.

Comme à son habitude, Daniel MAGHEN propose 3 vacations, un catalogue général des plus fournis et cette fois avec deux auteurs qui n’ont pas eu encore l’honneur d’avoir leur catalogue, à commencer par celle de l’auteur Batem avec 25 œuvres mettant en scène le célèbre Marsupilami, en planches mais aussi en illustrations anciennes ou réalisées cette année. À la vue de ses œuvres, on comprend aisément pourquoi le maître André Franquin a confié à ce talentueux dessinateur, la tâche de faire vivre ce facétieux animal.

Puis ce sera autour de l’auteur hors norme, Patrice Pellerin qui après avoir réalisé notamment quelques Barbe-Rouge s’est lancé dans sa célèbre série l’Épervier dont vous trouverez 21 planches et illustrations dans cette vente exceptionnelle.

Enfin, 123 lots termineront la dernière vacation avec une pléiade d’auteurs, De Bilal (avec 2 planches de Partie de chasse) à Willy Vandersteen en passant par André Franquin (2 lots), André Juillard (9 lots), Pierre Joubert (6 lots), Jacques Martin (5 lots), etc. La liste est loin d’être exhaustive et je ne peux que vous inciter à vous rendre sur ce lien de la vente aux enchères du 20 juin 2022 ou encore de visiter l'exposition virtuelle comme si vous étiez au vernissage !

Et bien sûr, comme toujours, 3 superbes ouvrages regroupant toutes les œuvres à la vente ont été édités par les éditions Daniel MAGHEN. Une mention spéciale pour les deux catalogues de Batem et Pellerin agrémentés d’interviews et de mots d’auteurs qui en font des objets uniques.

Les 169 lots de la vente feront l’objet d’une exposition publique à la galerie Daniel MAGHEN au 36 rue du Louvre 75001 Paris, (entrée libre) du mardi 14 au samedi 18 juin 2022 (10h30 à 19h00).

 

VENTE AUX ENCHÈRES


Lundi 20 juin 2022 à 18h30 (Entrée libre)
Maison de l’Amérique Latine
217 Boulevard Saint-Germain 75007 Paris

Bernard Launois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #divers

Repost0

Publié le 10 Juin 2022

CINQ AVRIL T1, en route pour l’aventure rocambolesque !

Quelle idée de se prénommer Avril, surtout quand on est l’héritier du savoir de Léonard de Vinci ! Orphelin de naissance, le jeune garçon a été élevé au sein des cuisinières du château du Clos-Lucé, où il fut initié à de nombreux secrets au contact du peintre et formé au maniement des armes par le maître des lieux.

Mais cette jeunesse studieuse et sportive va brusquement basculer au décès de Léonard de Vinci, quand il va apprendre dans une lettre posthume que s’il venait à connaître le secret de sa naissance, il aurait le pouvoir de changer le cours de l’Histoire. Voilà qu’il doit quitter le château dans les plus brefs délais car les langues se sont déliées à propos de l’héritier caché de Léonard de Vinci, et de sombres personnages veulent s’emparer d’Avril pour le questionner.

Quelle aventure que nous propose le duo Fred Duval et Michel Bussi ! Après nous avoir régalé avec Nymphéas noirs et Un avion sans elle, ils reviennent cette fois avec un scénario inédit se déroulant en pleine période de la Renaissance. Si l’action est omniprésente et sans cesse renouvelée, le lecteur appréciera de vite rentrer dans le vif du sujet, les informations essentielles à l’installation de la série étant distillées au fur et à mesure de l’album.

Pour un premier opus d’une série qui devrait en compter sept, la barre est haute mais à n’en point douter, les scénaristes sauront tenir le rythme et ce, pour le plus grand plaisir des lecteurs.

On aurait pu s’attendre à un dessin plus réaliste pour ce genre de récit que celui de Noë Monin mais finalement, dès les premières pages, force est de constater que celui-ci colle parfaitement au récit et est en parfaite harmonie avec l’esprit du journal Spirou. On ajoutera de superbes décors et bien sûr, les couleurs de Sedyas pour parfaire le tout et donner envie au lecteur de se lancer dans cette aventure.

CINQ AVRIL T1 L’Héritier de Da Vinci Noë MONIN/ Fred DUVAL et Michel BUSSI/SEDYAS collection Grand Public Éditions DUPUIS, 64 pages 12,50 €

Bernard LAUNOIS

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 7 Juin 2022

NETTOYAGE À SEC, un récit qui défripe !

Quelle vie de chien ! François n’en peut plus de cette ville où il pleut tout le temps, mais c’est aussi cette ville qui lui donne du travail, et qui lui permet d’avoir un semblant de vie sociale car il est seul. Coincé entre ses tournées de livraison de fringues repassées et le bistrot du coin où il refait le monde, il ne désespère pas de gagner un jour le jackpot du Loto avec ses chiffres fétiches qu’il ne manque pas une seule fois d’utiliser.

Heureusement pour égayer ses mornes journées, restent la kiosquière Maryvonne dont il s’est entiché et sa fille Romy, qu’il a toujours plaisir à retrouver dans son café pour lui remonter le moral. Et ce qu’il désire par-dessus tout, c’est devenir riche pour que tous les trois se sortent de cette ville.

Alors, quand à l’occasion d’une livraison dans une villa à l’écart, il tombe sur une scène de crime et surtout sur un sac rempli de billets de banque, son sang ne fait qu’un tour et il s’empare du butin. Voilà que la chance tourne et il va pouvoir réaliser tous ses vœux, enfin, c’est ce qu’il espère…

Après le succès mérité de Béatrice, voilà qu’avec Nettoyage à sec, l’auteur Joris Mertens semble avoir trouvé le filon pour entrainer le lecteur dans une chronique du quotidien, au demeurant plutôt ordinaire, et qui se densifie au fur et à mesure du récit pour un final des plus funestes. Quel contraste entre cette ambiance mouillée des plus intimistes et des dialogues au ton plutôt humoristique ! Joris Mertens aime l’ambiance des villes qu’il rend superbement avec un dessin des plus attirants. Voilà un petit bijou à déguster sans modération.

NETTOYAGE À SEC Joris MERTENS Éditions RUE DE SEVRES 152 pages, 25,00 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 3 Juin 2022

URSA, loup y es-tu ? Hélas… Oui !

Hériter d’une maison de sa mère au fin fond de la montagne s’avère assurément un signe pour Jeanne qui n’a été guère gâtée par la vie depuis quelques années. Repartir de zéro, elle en rêve, et cette opportunité de redécouvrir la nature, de s’enfermer dans le cocon qu’est ce chalet se révèle salvatrice. Mais bien vite, elle éprouve le besoin de renouer avec des liens sociaux et quoi de plus naturel que d’ouvrir la porte du seul café du village pour faire connaissance. La douceur du lieu, le verre offert par un jeune homme, tous les éléments sont propices à la détente… jusqu’au verre qui ne contenait pas que de l’alcool et ce qui devait arriver arriva. Les réveils sont difficiles surtout quand ils sont remplis de regrets, et quand son corps commence à se transformer, ça se transforme en remords. Passés les moments d’abattement, il faut se ressaisir et prendre les bonnes décisions, alors que se présente un cruel dilemme, le garder ou pas ?

Charles Perrault n’aurait pas renié ce conte avec un loup des temps modernes, tout aussi prédateur, où le petit Chaperon rouge aurait pris les traits de la pauvre Jeanne. La scénariste Manu Causse signe là une fable contemporaine chargée de beaucoup d’émotion, mais aussi de réflexions devant des cas de conscience et des problèmes existentiels face aux drames de la vie qui s’enchaînent tout au long de la fiction.

Le dessin semi-réaliste d’Adrienne Barman sied parfaitement au récit, avec des personnages qui se métamorphosent, soit en loup, soit en ours selon leur rôle dans le récit, renforçant alors le côté anxiogène. On ajoutera une mise en couleurs sobre et sombre qui complètera le tableau d’un album qui ne pourra laisser le lecteur indifférent.

URSA Manu CAUSSE/Adrienne BARMAN Éditions SARBACANE 112 pages, 19,50 €

Bernard LAUNOIS

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0