Publié le 27 Septembre 2014

Love in vain, en route pour la légende...

La vie du bluesman Robert Johnson aura été bien courte mais... tellement intense ! Après une jeunesse plutôt tumultueuse et chaotique, Robert Johnson n'aura guère eu le temps de connaître autre chose. Il faut se rappeler que la condition des noirs dans les années vingt aux États Unis n'est guère reluisante. Heureusement pour lui, la musique transcendera sa courte existence. Mais c'est sa vie totalement débridée qui le perdra, lui qui fut certainement empoisonné par un des nombreux maris jaloux qu'il aura fait cocu.

Dix ans de guitare à gratter dans les bars, voire les tripots, dix ans à écluser mais aussi dix ans de création qui auront marqué toute une génération de musiciens plus prestigieux les uns que les autres : des Stones à Led Zep' en passant par Eric Clapton ou encore Bob Dylan, tous revendiquent d'avoir été inspirés par un son, par une rythmique endiablée; par ce sacré musicien dont la légende véhicule qu'il aurait vendu son âme au diable pour sortir de sa condition et devenir un génie de la guitare.

La vie dissolue de Robert Johnson a déjà été racontée, notamment avec la bd de Jean-Sé aux éditions Nocturne. Cette fois, le scénariste Jean-Michel Dupont, ancien journaliste dans la presse rock et cinéma, réussit à tordre le cou au mythe, en démontrant que la vie de ce fameux bluesman était le lot de bon nombre de jeunes noirs qui voulaient percer et de fait, se sortir de leur condition misérable.

Le dessinateur Mezzo réussit également un tour de force en croquant Robert Johnson à partir des deux seules photos qui aient été retrouvées de ce grand virtuose. Mezzo maîtrise parfaitement les encrages et montre ici encore l'émotion au fil des pages. On appréciera particulièrement des cases volontairement allongées dans des planches au format à l'italienne, pour rendre du mieux possible la platitude des paysages du Delta du Mississipi. Avec un trait des plus réalistes, Mezzo rend concret ce personnage mythique et donne au lecteur l'envie de prolonger cette saga dans l'écoute de la trentaine d'enregistrements qu’il aura laissés, pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Un must à découvrir !

LOVE IN VAIN DUPONT/MEZZO collection Hors Collection Editions GLENAT 72 pages 19,50 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 26 Septembre 2014

Quai des bulles 2014, à l'abordage de la 34ème édition les 10-11 et 12 octobre !

Cette année, comme tous les quatre ans, c'est deux semaines avant les vacances de la Toussaint qu'aura lieu cette grande messe de la bande dessinée sur les terres malouines. Course du Rhum oblige, les organisateurs d'un des grands événements phare de la bd nous donnent rendez-vous avec un programme des plus alléchants :

Rendez-vous compte que ce sera encore pas moins d'une quinzaine d'expositions qui vous sont proposées encore cette année, de la grande rétrospective dédiée au talentueux Jean-Claude Mézières (Valérian et Laureline) aux expositions d'extérieur consacrées à la série Lanfeust, en passant par l'hommage à Bruno Le Floch, grand Monsieur de la bande dessinée, décédé prématurément.

Il faut rappeler que ce riche festival est consacré également à l'image projetée ! L'association Quai des Bulles projettera, durant toute la durée du festival, pas moins de six longs métrages qui auront comme thème "Héros supers et ordinaires".

Il ne faut, évidemment, pas oublier l'espace Quai St Malo qui regorgera de plus de 500 auteurs répartis sur une centaine de stands, prêts à vous rencontrer pour partager un bon moment de convivialité.

Mais Quai des bulles, c'est aussi :

- LE BISTRO, un endroit très conviviale pour échanger, partager sur la bd mais aussi assister à des directs radio, écouter de la musique autour d'un café.

- Les incontournables "Contes à bulles" animés cette année par Fiona MacLeod et Tenzin Gonpo et illustrés par Frederick Peeters et Alfred.

- Les rencontres Pro/amateurs, lieu d'échange entre professionnels de la BD et dessinateurs/scénaristes amateurs.

- Un concours d'encadrement et de cartonnage ouvert à tous, organisé à partir de visuels issus de la collection d'images de Quai des bulles, dont la carte postale et l'affiche 2014 dessinée par Frederik Peeters.

Ne pouvant donc être exhaustif, je vous invite à vous rendre sur leur site, au demeurant fort bien fait, à l'adresse suivante http://www.quaidesbulles.com/le-festival-2014 afin d'y préparer votre venue.

Alors, moussaillons souquez ferme pour rejoindre à l'heure dite la cité malouine pour de belles aventures bédéphiles !

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Bulles en villes

Repost 0

Publié le 26 Septembre 2014

Vertiges de Quito : bons baisers d'Amérique du sud

Connaissez-vous la recette d'un carnet de vie réussie ? Rien n'est moins simple et c'est pourtant le tour de force qu'aura accompli une fois encore, en 120 pages, le talentueux auteur complet Didier Tronchet.

L'énumération des qualificatifs pour cet album serait fastidieuse mais s'il ne fallait retenir simplement que quelques mots, ce seraient assurément ceux-ci : tout d'abord, beaucoup d'humour car le scénariste et dessinateur Didier Tronchet n'en manque pas et doit avoir dans ses gênes la transmission de cette joie de vivre. Ensuite, de l'émotion également et ce, pour les trois périodes vécues et racontées avec sa petite famille en Amérique du Sud. On s'extasiera à lire les conditions d'hébergement de la petite famille, chat compris, à Quito, sur les flancs du volcan Guagua Pichaincha ; on admirera l'expédition périlleuse au Salar d’Uyuni de sa compagne et non moins célèbre Anne Sibran ainsi que son implication dans la survie des indigènes de Sarayaku, en Amazonie.

Le dessin de Didier Tronchet, reconnaissable entre tous, tout à la fois mi-réaliste et faussement naïf est toujours efficace et l'on sent qu'il a pris un réel plaisir à réaliser une mise en couleurs des plus chatoyantes, à l'image des paysages rencontrés.

Ce livre paru, en avant-première, dans les pages de l'excellente revue XXI, dont son cofondateur et rédacteur en chef Patrick Saint Exupéry a signé une bien belle préface, n'est pas à proprement parler un livre d'explorateur et encore moins un banal carnet de voyage mais plutôt de belles leçons de vie !

VERTIGES DE QUITO TRONCHET Editions FUTUROPOLIS 120 pages 18.50 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 22 Septembre 2014

La bureautique des sentiments, ou le looser Excel !

Michel, jeune cadre dynamique dans les assurances n'a qu'un amour dans sa vie : la suite bureautique Microsoft ! Bilan de l'affaire, il compte tout avec Excel jusqu'au planning d'occupation des wc dans son entreprise, fait des présentations PowerPoint trash à sa direction version humour potache... Bref, plus barge que ça, tu meurs ! Son attitude grotesque ne lui apporte que des inimitiés et plus particulièrement auprès de la gente féminine, le plongeant encore un peu plus dans un abyme de perplexité. Est-il bien à sa place au sein des assurances Martin & Martin ?

C'est drôle, voire hilarant: les situations vécues par Michel sont toutes plus déjantées les unes que les autres ! Qu'elle soit en planche ou en dessin unique, chaque histoire fait mouche ! Le paradoxe est qu'on a souvent mal pour lui, mais c'est si bon de rire de ses gaucheries. C'est du "caméra café" puissance 10 que la chaîne M6 n'aurait pu prendre eu égard au public de la chaîne, mais qui a toute sa place dans ce livre !

Le scénariste Jorge Bernstein trouve le moyen de nous faire rire avec la suite bureautique de Microsoft, c'est dire de quoi il est capable !

Que penser du dessin de JULIEN/CDM, sinon qu'il sert parfaitement ce genre de scénario décapant. Les mises en situation sont bien réalisées et on se laisse rapidement gagner par la mise en page sans cesse renouvelée tout au long de l'album.

A découvrir instamment, ne serait-ce que pour se désintoxiquer de la suite Microsoft !

LA BUREAUTIQUE DES SENTIMENTS BERNSTEIN/JULIEN/CDM éditions FLUIDE GLACIAL 64 pages 15 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 21 Septembre 2014

Altair T1, ou la vie du fin stratège Mahmut

La valeur n'attend pas le nombre des années. À 12 ans, Mahmut est de cette race-là, celle des seigneurs. Devenu Pacha, grade ultime de général de haut rang dans la stratocratie de Türkiye, après plusieurs mois de formation, Mahmut a acquis toutes les techniques de la guerre et le voilà engagé, dès son premier conseil de guerre, à promouvoir la paix !

Comment sera-t-il perçu ? Assurément comme une poule mouillée tout juste bon à driver Iskander, son aigle royal ! Parviendra-t-il à surmonter l’épreuve et montrer ce dont il est capable ? Pourquoi son aversion pour la guerre ? Toutes ces questions - et bien d'autres encore - trouveront leurs réponses dans ce récit.

La scénariste et dessinatrice Kotono Kato nous livre un premier album prometteur avec un scénario plutôt bien construit, ponctué de temps forts où l'action est au rendez-vous et de répits où la sensibilité à fleur de peau de Mahmud est exacerbée. On appréciera un graphisme alerte, agrémenté de belles scènes d'action, avec des tenues vestimentaires tirées des Mille et une nuits.

À découvrir instamment.

ALTAÏR KATO Collection Shônen Éditions GLENAT 224 pages 7.60 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 20 Septembre 2014

UW2 T2, l'aventure intergalactique continue de plus belle !

Après une première Guerre Universelle et notamment l'anéantissement de la Terre, il ne reste plus grand chose de l'humanité hormis la civilisation de Canaan fondée par Kalish, qui subsiste. Mais jusqu'à quand ? Un nouveau conflit se profile et son cortège de désolations avec l'arrivée d'un mystérieux triangle qui semble avoir fait disparaître le soleil.
Alors, quand la jeune Théa réalise que pour sauvegarder le dernier espace vital, la mission envoyée pour sauver la planète est confié à une brute épaisse, son cousin Vidon, elle voit rouge ! Qu'adviendra-t-il de la survie de la planète ? Théa restera-t-elle impuissante face à tant d'adversité ?

Le scénariste et dessinateur Denis Bajram a prolongé avec brio la série mythique de science-fiction UW qui aura marqué les années 2000 (1998-2006, et si le premier album de son nouveau cycle avait été un réel plaisir à lire lorsqu’il était paru, le plaisir reste aujourd’hui tout aussi présent. On rentre vite dans le sujet avec l'apparition de ce triangle maléfique qui va hanter tout l'album. Denis Bajram maîtrise totalement son sujet et nous livre là encore une belle pépite. Au dessin hyperréaliste et fouillé s'ajoutent des couleurs numériques du plus bel effet.
Alors, pour ceux qui n'auraient pas encore dévoré cette série, il est encore temps dans se plonger dans l'incontournable Universal War.


UNIVERSAL WAR 2 T2 La terre promise Editions CASTERMAN 48 pages 13,50€


Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 16 Septembre 2014

La sympathique librairie La Réserve, qui prépare hélas sa fermeture, égaye ses dernières semaines avec des événements de qualité et des rencontres conviviales.

Le scénariste mantais Philippe Guillaume, co-auteur des séries de bande dessinée Dantès et La Banque, est l’invité d’un apéro-rencontre à La Réserve, vendredi 19 septembre 2014 à 18 heures.

Pour la sortie de ses deux nouveautés, le tome 8 de Dantès, Vérités toxiques, et le tome 2 de La Banque, 1815-1848 Le milliard des émigrés, Philippe Guillaume rencontrera ses lecteurs pour un débat, suivi d'une séance de dédicaces et d'un apéro. Un moment à ne pas manquer !

 

Librairie La Réserve 81, avenue Jean Jaurès 78711 Mantes-la-Ville

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Repost 0

Publié le 15 Septembre 2014

Plus fort que la haine : quand on n’a que ses poings...

La condition des noirs en Louisiane dans les années 30 n'est guère enviable. Exploités, battus, humiliés, et la famille Wiston n'échappe pas à cette infamie. Seulement, après que son père soit passé à tabac par le Ku Klux Klan, Doug n'a qu'une idée en tête, celle de laver son honneur et ce, de n'importe quelle manière !

Mais que peut-on faire quand on est un jeune noir, certes une force de la nature, sinon rester résigné et subir la terreur des blancs ?

Heureusement, Doug possède de l'or dans ses poings et sa rencontre avec le vieux Greg, ancien pugiliste, va être décisive ; il sera boxeur...

Le scénariste Pascal Bresson nous livre un récit des plus sombres, hélas assez réaliste, racontant les conditions de vie et de mort pour bon nombre de noirs dans une Amérique profonde où le racisme est une religion. Le découpage est des plus efficaces, que ce soit dans la relation de sa condition miséreuse d'ouvrier paysan ou dans celle du monde impitoyable de la boxe.

Le dessinateur René Follet nous montre, une fois encore, toute l'étendue de son immense talent avec un dessin aussi noir que l'histoire. Son trait dynamique parfaitement maitrisé démontre une nouvelle fois que René Follet fait partie des grands maîtres du 9ème art.

PLUS FORT QUE LA HAINE BRESSON/FOLLET Editions GLENAT 52 pages 14.50 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 14 Septembre 2014

MARS ! attaque fort ...

Sérieux s'abstenir...quoique ! Naguère la France faisait partie des nations fortes de la planète, mais elle a perdu de sa superbe depuis quelques décennies. Alors, quand les hautes instances décident d'envoyer des hommes sur Mars, histoire de redorer le blason, gagner des points dans les sondages, se faire réélire… on se met à rêver, un peu comme lorsque l'équipe de France de football était championne du monde. Seulement, les caisses de l'état sont désespérément vides et l'on se résout à concevoir une fusée de bric et de broc au point de l'affubler de moteurs de Twingo ! Autant dire que les ennuis ne font que commencer et la planète Mars n'est pas près d'être atteinte ! Déboire après déboire, la fusée n'a toujours pas décollé ; et si on faisait une mise en scène avec un reportage bidon relatant l'arrivée sur Mars pour éviter le discrédit ? Tiens, tiens, cela ne rappelle rien ?

Le scénariste Fabcaro a concocté un album en strip de la plus singulière des manières en s'appuyant sur une fiction qui n'est pas si irréaliste que cela, avec une pincée d'actualité et énormément d'humour et de dérision. La performance n'est pas mince que celle de trouver une chute, drôle, voire hilarante, souvent cynique sur un rythme de trois cases, et c'est réussi. Le dessin "gros nez" du dessinateur Fabrice Erre en remet une couche sur l'hilarant en forçant le trait des personnages, tous plus beaufs les uns que les autres. De la bêtise au pitoyable, on en a pour son argent et s'il n'y avait pas la fiction de Mars, on s'y croirait.

MARS ! FABCARO/ERRE Editions FLUIDE GLACIAL 70 pages 15 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 14 Septembre 2014

Les poilus de l'Alaska T1, une bd qui a du chien  !

Aller chercher des chiens de traîneaux au fin fond de l'Alaska pour participer à la Première Guerre mondiale ! Voilà une idée au premier abord bien saugrenue, et qui a germé dans la tête du capitaine Louis Moufflet. Mais comment en est-il arrivé là ?

Le premier album de ce diptyque raconte les péripéties de ce capitaine singulier et les raisons l’ayant amené à convaincre les autorités militaires de tenter la grande aventure. Se basant sur des faits historiques, rapportés en fin d'album au sein d'un dossier des plus complets, les scénaristes Michael Delbosco et Daniel Duhand ont fait une belle adaptation qui ravira assurément le lecteur de bandes dessinées, mais aussi les férus d'histoire, pour un pan de la Première Guerre mondiale qui n'est pas des plus connus.

Le dessin semi-réaliste de Félix Brune sied plutôt bien au récit. On appréciera tout particulièrement ses personnages dont les "gueules" ne laissent pas indifférent. En avant première, des extraits du prochain album viennent compléter le tome et nous donner, s'il en était besoin, l'envie de découvrir au plus vite la fin de cette aventure.

LES POILUS D'ALASKA BRUNE/DELBOSCO/DUHAND Editions CASTERMAN 56 pages 13.50 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0