Publié le 31 Janvier 2010

IMG 0389Angoulême 2010 a fermé ses portes ce soir avec d’une part, la consécration du dessinateur BARU qui sera l’invité d’honneur en 2011 et d’autre part, l’inénarrable Riad Sattouf qui remporte le « fauve d’or », meilleur album de l’année avec son T3 de Pascal Brutal « plus fort que les plus fort » !

Le formidable narrateur BARU et la « poilade » de la bd déjanté de Pascal Brutal, voilà ce dont Angoulême est capable, consacrer différentes générations de la bd !  Entre un Baru, auteur confirmé qui avait, dès 1985, reçu un prix du meilleur album avec « quéquette blues », et un  jeune homme de 32 ans, Riad Sattouf,  qui a déjà sorti près d’une quinzaine d’albums !

 Angoulême, c’est aussi chaque année toujours plus de sollicitations des organisateurs du festival pour offrir aux visiteurs une foultitude d’expositions*, des concerts de dessin, des dédicaces à gogo et j’en passe ! Nous n’avons pas encore les chiffres de fréquentation du cru 2010 mais les premières impressions, notamment dans les allées des stands des éditeurs laissent augurer encore une augmentation du nombre de visiteurs, signe d’une bonne santé du secteur et du succès sans cesse grandissant du plus grand festival bd !

 Alors, vous avez peut-être raté ce rendez-vous incontournable pour les aficionados de la bd ? Heureusement, la ville d’Angoulême a su capitaliser le 9ème art et vit toute l’année au rythme la bande dessinée. Vous pourrez notamment vous rendre au Cité Internationale de la Bande Dessinée pour voir des expositions telles que « cent pour cent » et ce jusqu’au 28 mars, réunissant 100 auteurs qui ont été invité à choisir une planche du musée de la bande dessinée pour la réinterpréter à leur manière ou encore visiter le musée de la bande dessinée qui renouvelle ses originaux trimestriellement !

 

* voir article précédent.

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Divers

Repost 0

Publié le 24 Janvier 2010

angouleme2010

37ème année et pas une ride ! Un programme, chaque année un peu plus important, qui va encore attirer plus de 200 000  visiteurs pendant 4 jours.

Alors, bien sûr, je ne vais pas faire un inventaire à la « Prévert » de toutes les manifestations qui auront lieu pendant ces 4 jours ! Néanmoins, il serait bon de souligner quelques manifestations telles que :

- l'exposition de la Maison des Auteurs qui ambitionne de montrer plus particulièrement au public les méthodes et secrets de fabrication de créateurs venus de Corée du Sud, d'Inde, du Québec, d'Espagne, d'Italie mais aussi des quatre coins de France ;

- Celle de la série « les tuniques bleues » dont l’inénarrable lieutenant a inspiré le pseudonyme de l’invité d’honneur 2010 en la personne de Blutch !

- « one pièce », le célèbre manga qui remporte au Japon un succès phénoménal, sur fond de piraterie loufoque ;

- L’exposition « Louvre » pour ceux qui n’auraient pas pu la voir à Paris, qui regroupe quatre dessinateurs engagés dans un vrai travail de création et de regards croisés sur le monde de l'art.

Mais également, les espaces de la :

- sélection FNAC SNCF, ouvert gratuitement au public, qui rassemble dans un même lieu, les meilleurs albums de bande dessinée publiés au cours de l'année écoulée ;

- Caisse d’Epargne, partenaire historique du festival qui cette année, anime le pôle Jeunesse avec notamment l'exposition majeure consacrée à la série Léonard, la présentation de la Sélection Jeunesse (parrainée par la Caisse d'Epargne), les Ateliers & Rencontres Jeunesse...

Et bien sûr la présence de près de 1000 artistes venus du monde entier et plus de 200 éditeurs au point de pouvoir se targuer d’être pendant 4 jours, la plus grande librairie bd du monde !

Quand je pense que le festival a failli ne pas avoir lieu cette année pour des problèmes d’ordre financier ! Avouez que ce serait vraiment dommage que la ville d’Angoulême se prive de cette belle vitrine !

Les organisateurs, les pouvoirs publics et les sponsors font un remarquable travail ; saluons ce formidable investissement qui a, entre autres, le mérite de faire parler de la bande dessinée !

Pour de plus amples informations, je vous invite fortement à découvrir le nouveau site, très attractif, du festival à l’adresse http://www.bdangouleme.com/ !

 

Bernard LAUNOIS

 


Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Divers

Repost 0

Publié le 17 Janvier 2010

affiche mail 2010
Venez nous rejoindre Bulles de Mantes à la 14ème foire Disques & BD !
Alors, que vous soyez Fan des 60s, Jazzophile ou PopRocker, Comics, Manga ou Tintinophile,
bref vous êtes mordu de sons ou de dessins, vous aimez également découvrir, chiner, partager ta passion…
Une centaine d'exposants sera là pour vous, avec leurs Vinyles, CD, DVD, Affiches, Photos, BD, Figurines, etc.
Plusieurs dessinateurs nous font le plaisir de venir dédicacer leurs albums sur la foire :

CORDOBA (dessinateur de l'affiche), NICOLAS JUNCKER, STROFF ... (liste non définitive)

Dimanche 7 Février 2010

Renseignements / inscription exposants (particuliers et professionnels) :

www.bigbv.org bigbv@free.fr 06.89.94.80.66

Pour faire la foire…

LIMAY (78) - GYMNASE GUY MOQUET, RUE CHARLES TELLIER

Autoroute A13, sortie (11) Mantes Est, direction Beauvais/Limay. Passer le pont sur la Seine.

Au grand rond point, 1ère à droite. Passer devant le McDo puis 1ère à gauche. Et suivre les flèches…

 Nombre d’exposants : environ 100 (soit 220 mètres linéaires et environ 200.000 disques ou BD)

Horaires : 9h à 18h Tarif Visiteurs : 1.5 € Buffet : Boissons / Sandwichs

Parking gratuit Fléchage de la salle  

NB : organisation non lucrative, les bénéfices sont reversés à des associations caritatives du mantois.

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Bulles en villes

Repost 0

Publié le 16 Janvier 2010

ventdebout
Vent debout, encore une bd sur l’univers de la mer me direz vous ? Il faut dire que le sujet est intarissable, qu’il vous fasse rêver pour les promesses d’aventure qu’ils suscitent ou qu’il vous fasse réfléchir sur les conditions souvent inhumaines qu’ont supporté bon nombre de marins tout au long des océans et ce, depuis que l’homme a décidé de braver les éléments.

Ici, c’est sur une adaptation du roman de Joseph Conrad « le nègre du Narcisse » que Renaud De Heyn s’est lancé et ce, de bien belle manière !

Alors voilà, c’est  l’histoire d’un matelot de couleur embarqué, souffreteux, sur un bateau à la fin du 19ème siècle. Seulement,  est-il vraiment malade, sa toux est-elle aussi mauvaise qu’il le dit ? Toujours est-il qu’il va passer une bonne partie du voyage couché ! Pendant ce temps, nous serons comme lui, les spectateurs d’une mer déchaînée, de conditions de vie déplorables sur et sous le pont de ce rafiot commandé par un marin irascible !

Renaud de Heyn met en peinture, de façon remarquable, cette histoire intrigante qui se finira de drôle de manière ! Ce bel album fait 104 pages que l’on dévore d’un seul trait pour en connaître la fin puis, que l’on reprend case par case pour en apprécier la qualité !

 

A lire instamment !


De Heyn / Editions CASTERMAN 104 pages quadri 23 €

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0