Publié le 29 Avril 2015

17ème rencontre diner dédicaces avec Jacques FERRANDEZ au Moulin de Fourges (78) le 8 mai 2015

Pour son 17ème diner rencontre dédicaces, l'association Bulles de Mantes innove en proposant la soirée au restaurant du Moulin de Fourges avec l'auteur Jacques FERRANDEZ le vendredi 8 mai 2015.

L’association Bulles de Mantes, en partenariat avec Le Domaine de la Corniche et Le Moulin de Fourges, a l'honneur de recevoir pour sa première rencontre de l'année 2015 et sa dix-septième depuis le lancement de ce concept novateur en 2010, l'auteur complet Jacques FERRANDEZ.

Des Carnets d'orient à Frères de terroirs en passant par des albums consacrés à Camus, l'auteur Jacques FERRANDEZ maîtrise avec brio son art de narrateur et d'aquarelliste hors pair avec des œuvres remarquables tant par leurs qualités et leurs diversités. C'est don l'occasion de pouvoir s'entretenir avec lui autour d'un verre et faire dédicacer un album.

L'association Bulles de Mantes est ravie de recevoir, pour notre plus grand plaisir, cet auteur dans le cadre prestigieux du Moulin de Fourges.

Tout commence par une séance de dédicaces de l’auteur invité, suivi d’un cocktail et d’un dîner/débat que nous partageons avec lui, dans ce superbe endroit.

Chaque adhérent inscrit à la rencontre peut se faire accompagner d’une personne de son choix, qui participera au dîner, mais n’aura pas droit à dédicace.

Les dédicaces commenceront autour de 16h30, le cocktail sera servi autour de 20 h, le dîner étant prévu après.

Le tarif d'inscription pour le repas-dédicace est fixé à 62,00 €, comprenant le repas et l'album qui vous sera dédicacé (40,00 € pour le repas et 22,00 € pour l'album Frères de Terroirs, Alger la noire ou L'étranger, l'album soit 58,00 € en tout) ainsi qu'une carte souvenir numérotée et signée, agrémentée d'un dessin inédit.

Le tarif d’inscription au repas seul pour les accompagnants est fixé à 50,00 € (sans album ni dédicace mais avec une carte souvenir).

Le nombre de dédicaces étant limité à 20 (1 par adhérent), il faut impérativement s’inscrire préalablement à la rencontre en envoyant un courriel à bullesdemantes@free.fr pour la pré-réservation.
Les inscriptions sont acceptées dans l’ordre d’arrivée des courriels pendant la période d’inscription avec la date butoir du 4 mai 2015, et dans la limite des places disponibles (*règlement à demander à bullesdemantes@free.fr). Dépêchez-vous donc !

Les règlements seront à envoyer au siège de l’association Bulles de Mantes (81, rue Saint Bonaventure Mantes la Jolie - 78200, après que vous ayez reçu une réponse par courriel confirmant votre demande.

Pour ceux qui désireraient réserver une chambre à l’occasion de cette manifestation, le Domaine de la Corniche vous proposera uniquement ce vendredi soir un tarif spécial « bulles ».

Alors, pour ceux qui découvrent le concept, ces rencontres sont des moments privilégiés réservés aux seuls membres de l’association (c'est donc le moment ou jamais d'adhérer à l'association : adhésion annuelle 2014 de 15 €), dans le cadre prestigieux du « Moulin de Fourges », partenaire historique du festival Bulles de Mantes.

Restaurant Le moulin de Fourges, 38 rue du Moulin 27630 FOURGES.

http://moulindefourges.com/fr/

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Rencontre diner-dédicaces

Repost 0

Publié le 28 Avril 2015

Los Angeles, à l'aube des années 60, Callie, une petite fille américaine vient de perdre sa maman, séparée de son père parti noyer son désespoir dans l'alcool. Callie ne lui a jamais pardonné d'avoir fui la maison mais voilà, sa mère partie c'est Paul Ares, son père qui doit s'occuper d'elle. Va-t-elle parvenir à cohabiter avec l'ancien vétéran de la guerre de Corée qui dans sa tête, n'en est jamais revenu ? Dans quelle circonstance sa mère s'est-elle retrouvée assassinée dans une chambre d'hôtel ?  Comme si ces interrogations n'étaient pas suffisantes, voilà que Callie se met à avoir des hallucinations la nuit: le fantôme de sa mère tenterait de lui révéler les circonstances de sa mort.

Le scénariste KOLDO signe là un polar fantastique des plus réussis avec des énigmes à tiroirs dont il a le secret. Avec le premier tome d'un diptyque dont l'écheveau se tisse au fil des pages, le lecteur se trouve rapidement embarqué dans une drôle d'aventure où la réalité dépasse allègrement la fiction. Avec un dessin comics du plus effet, bien dans le ton des années 60, le dessinateur Angel Unzueta transporte le lecteur dans les arcanes de l'Amérique profonde. On ajoutera une mention particulière aux couleurs rétro, rappelant la belle époque des Marvel.

A consommer sans modération...

FACE D'ANGE KOLDO/UNZUETA Collection GRAFICA Editions GLENAT 48 pages 13.90€

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 27 Avril 2015

Du samedi 9 mai au dimanche 7 juin 2015, l’Hospice Saint-Charles et l’Association Bulles de Mantes accueillent le talentueux dessinateur Jacques Ferrandez avec une exposition exceptionnelle, tant par sa qualité et sa diversité que par le nombre d’œuvres présentées.

L'exposition sera principalement composée de plus de 170 originaux, des planches et illustrations tirés des albums Carnets d'Orient, Frères de Terroir, l'étranger, l'hôte, l'Outremangeur, mais également des illustrations avec ses carnets de voyage et sera visible tous les après-midi, de 14 h 00 à 18 h00.

Le vernissage de cette exposition aura lieu le samedi 9 mai 2015 à 18 h00 en présence de l'auteur. A cette occasion, sera joué un bœuf jazz "EXPO EN MUSIQUE" par  Xavier SAUPIN : Un timbre légèrement voilé, un grain profond et doux, un charme de crooner et un swing qui vous porte de Las Vegas aux rives du Mississippi, voilà planté le décor de cette soirée autour de l’univers de Xavier Saupin, entre Chet Baker et Mel Tormé, Sarah Vaughan et Frank Sinatra.

L'auteur se prêtera à une séance de dédicaces * sur le site de l'Hospice Saint Charles, ce samedi 9 mai 2015, de 17h00 à 18h00

 Né à Alger en 1955, Jacques Ferrandez a grandi à Nice, où il a suivi une formation à l’École nationale des Arts décoratifs. De cette Algérie natale, il gardera la marque au coeur et dans ses œuvres. L’influence de ses racines seretrouve dans Arrière-pays, l’Eau des collines (adapté de Pagnol) et les Carnets d’Orient, une fresque sur l’histoire de la présence française en Algérie depuis la fin du XIXe jusqu’à la guerre d’indépendance, réalisée sur près de vingt ans. Cette série, composée de dix volumes, lui vaudra d’ailleurs plusieurs prix : en 1995, le Prix du jury œcuménique de la BD, en 2003, le Prix France Info de la BD d’actualité et de reportage ainsi que le Prix Maurice-Petitdidier, coup de cœur du jury pour album francophone publié à l’étranger.

Fasciné par les carnets de Delacroix, il complète sa série Carnets d’Orient avec de véritables carnets de voyages contemporains nous entraînant à Istanbul, en Syrie, et en Irak pour un témoignage poignant. Enfin plus récemment, il est resté dans son univers de prédilection en adaptant avec bonheur plusieurs romans d’Albert Camus : L’Hôte, puis L’Étranger. Aujourd'hui, son actualité s'appelle Frères de terroir, concocté avec son ami et non moins célèbre cuisinier, Yves Camdeborde.

Hospice Saint-Charles

30 rue Nationale - 78710 Rosny-sur-Seine

Tél : 01 30 42 91 55

* achat d'un album de l'auteur sur place pour chaque dédicace réalisée. Une seule dédicace par personne. Pour une deuxième dédicace, cela se fera uniquement avec l'accord du responsable de Bulles de Mantes présent, en cas de faible affluence, après l'achat d'un second album, et en refaisant la file si d'autres personnes attendent...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Bulles en villes

Repost 0

Publié le 14 Avril 2015

Il aura fallu une invitation de l'Institut Français pour que l'auteur complet Joël Alessandra se décide à revenir sur la terre de ses aïeux et se confronte à son histoire, découvrant enfin l'Algérie et plus particulièrement Constantine autrement que par les vieilles photos jaunies retrouvées dans sa famille. Immigrés italiens venus chercher du travail au début du XXe  siècle, ses ancêtres ont travaillé dur pendant des décennies pour s'en sortir et leur départ précipité vers la France, pays d'adoption, va laisser des traces indélébiles.

Alors, avant de franchir la Méditerranée, l'auteur hanté par les images de ses parents et les paroles de ses ascendants, se demande bien ce qu'il va découvrir... leurs réalisations lorsqu'ils exerçaient leurs talents de bâtisseurs et surtout au-delà de cela, qui étaient-ils vraiment ? Des gens bien, ou d'ignobles racistes qui ne pensaient qu'à s'enrichir sur le dos de la population locale ? L'inquiétude ne cesse d'augmenter au fur et à mesure qu'il investit les lieux, partagé entre la beauté du site et la réaction des autochtones à l'évocation de la famille Alessandra.

Initialement parue dans l'excellente revue XXI en version "courte", l'auteur a eu l'heureuse idée d'étoffer cette histoire pour offrir au lecteur un émouvant témoignage, avec des flashbacks sur la période de "plein" emploi qui a sauvé bon nombre d'immigrés, mais également la période sombre de l'OAS et son lot d'atrocités et d'incompréhensions. Avec ce récit, taillé comme un reportage, Joël Alessandra affirme encore un peu plus son talent de conteur et d'aquarelliste hors pair, jamais aussi bon que dans les décors du continent africain qu'il affectionne tant.

Alors, en route pour un retour aux sources des plus réussis.

Petit-fils d'Algérie ALESSANDRA Collection univers d'auteurs Éditions CASTERMAN 128 pages 19.00 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 6 Avril 2015

La loi des embêtements maximum est une phrase que va pouvoir se répéter en boucle Marie, plaquée par son Christophe pour une pétasse de vingt ans. Un mois de congés à s'occuper seule de leurs deux enfants à la montagne pendant que Monsieur roucoule à Paris !

La rentrée scolaire approche et son cortège de corvées, à commencer par nettoyer de fond en comble la maison de vacances. Débarrassée des enfants laissés chez des amis dans la vallée, Marie remonte avec un mauvais pressentiment d'ordre météorologique car les grosses chaleurs accumulées depuis quelques jours n'annoncent rien de bon ! Orage anormalement fort, Marie arrive avec toutes les peines du monde à redescendre de la montagne vers la vallée et trouve un champ de bataille : le village où elle avait laissé ses enfants est coupé du monde et l'angoisse augmente au fur et à mesure du déchaînement des éléments naturels.

Que va-t-elle pouvoir faire, trouvera-t-elle des ressources insoupçonnées, elle qui se croyait au fond du trou ? Survivre, ses enfants et elle, est le seul leitmotiv dans cette course effrénée entre les éléments et les hommes qui les subissent. 

L'auteur complet Jean-Christophe Chauzy a habitué le lecteur depuis quelques années à cultiver le mythe du looser avec un amour et une autodérision des plus décapants. Ici, dans le premier opus d'un diptyque aux accents apocalyptiques, l'heure est grave et laisse  peu de place à l'humour. L'auteur nous plonge avec maestria dans une aventure qui pourrait, hélas, exister eu égard aux dérèglements climatiques qui entraînent des phénomènes irrationnels depuis maintenant une bonne décennie. Avec un dessin toujours aussi alerte, Jean-Christophe Chauzy nous emporte dans des paysages grandioses tour à tour champêtres et brusquement apocalyptiques.

Du grand Chauzy qui réserve une fin des plus tonitruantes.

LE RESTE DU MONDE CHAUZY Editions CASTERMAN 104 pages 18,00 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0