Publié le 29 Mai 2014

Wika T1 ou l'art de conjuguer le féérique et le fantasmagorique !

Il était une fois une famille princière qui vivait paisiblement dans leur royaume jusqu'au retour du méchant prince Obéron. Déterminé à conquérir le château de Grimm, le belligérant a surtout en tête de supprimer la famille princière et plus particulièrement la petite fée Wika. Désespérés par la tournure des événements, les parents décident de confier Wika à des fermiers, après avoir pris le soin de lui faire sectionner les ailes afin qu'elle se fonde dans le décor.

Seulement Wika, devenue une belle jeune fille bien décidée à prendre son émancipation, quitte les fermiers pour la ville du sanguinaire Obéron. De belles rencontres l'attendent autant que de mauvaises...

Le scénariste Thomas Day, plus connu pour ses romans de SF, s'est lancé pour la première fois dans un scénario de bd et ce, de fort belle manière. Avec un scénario bien construit, mêlant subtilement le steampunk au conte fantastique, le lecteur va très rapidement s'approprier l'histoire et s'embarquer dans un récit qui ne cesse de monter en puissance.

On connaît le talent d'Olivier Ledroit avec sa grande maîtrise de la couleur directe et ses paysages tous plus fantasmagoriques les uns que les autres, mais également avec ses mises en scène trash. On découvre ici un dessin plus adouci, avec toujours des méchants mais aussi des gentils que l'on a instantanément envie d'adopter, que ce soit la belle princesse Wika, héroïne de la saga ou encore son jeune compagnon Bran, pour son côté protecteur.

On (re)découvre un grand Ledroit qui montre qu'il a pris assurément un réel plaisir à illustrer le récit !

Bref, l'alchimie de nos auteurs a pris et on a hâte de poursuivre les aventures de la belle Wika.

WIKA T2 La fureur d'Obiron LEDROIT/DAY Editions GLENAT 72 pages 14.95 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 25 Mai 2014

LANCEMENT D'UN PRIX DE LA BD AUX COULEURS DU BLUES

La collaboration des associations Blues s/Seine et Bulles de Mantes n'a cessé de croître depuis maintenant près d'une dizaine d'années. De l'organisation d'expositions agrémentées de séances de dédicaces d'auteurs de bande dessinée pendant le festival Blues s/Seine, aux concerts de blues organisés à l'occasion du festival Bulles de Mantes, les connexions de ces deux associations dynamiques de la région mantaise ne manquent pas !

Avec la création d'un prix de la bd aux couleurs du blues, cette compétition rappellera les nombreuses connexions qui unissent le blues et la bande dessinée. Nous en voulons pour preuve, la difficulté du jury à générer la liste des bd sur le thème du blues parues en un an. Enfin, ce prix de la bd aux couleurs du blues récompensera un auteur et son album et sera l'occasion de faire un focus auprès du grand public.

Le premier Prix sera remis à l’occasion d’une soirée organisée dans le cadre de la 16éme édition du festival Blues-sur-Seine qui se tiendra du 7 au 22 novembre 2014. Le lauréat 2014 sera annoncé courant septembre, et son album fera l’objet d’une exposition présentée pendant le festival.

Peuvent concourir pour cette première édition les albums parus entre le 1er juin 2013 et le 31 mai 2014, et mettant en évidence une des thématiques recherchées, à savoir : blues, jazz, gospel, negro spiritual, soul, … ou le contexte social et historique en relation.

Une présélection a été effectuée par le jury, composé de représentants des deux associations, et six albums ont été finalement retenus pour concourir au prix :

Airborne 44, tome 5 S’il faut survivre Jarbinet, éditions Casterman, avril 2014

Blacksad, tome 5 Amarillo Canalès/Guarnido, éditions Dargaud, novembre 2013

Lomax, collecteurs de folk song Duchazeau, éditions Dargaud, mai 2014

Nina Simone Hioki, éditions BDMusic, octobre 2013

O’Boys, intégrale Thirault/Colman/Cuzor, éditions Dargaud, novembre 2013

Le Train des Orphelins, tome 4 Joey Charlot/Fourquemin, éditions Bamboo/Grand Angle, mars 2014

Le jury se réunira avant l'été pour une annonce du lauréat en septembre. Une exposition originale consacrée au lauréat aura lieu dans le cadre du festival Blues s/Seine qui nous le rappelons aura lieu du 7 au 22 novembre 2014.

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Bulles en villes

Repost 0

Publié le 24 Mai 2014

Pirat's T2 Lame de fond, quand les rats finissent par se jeter à l'eau !

Vers la terre promise, un monde meilleur après...avoir traversé la mare ! Voilà le triste sort qui échoit au peuple des rats qui ne sont pas au bout de leurs peines et vont découvrir, à leur grand étonnement, que l'élément liquide est également peuplé.

Voilà plus de trente ans que l'auteur complet, Ptiluc, nous ravit avec ses rats, un mammifère que les scientifiques considèrent aujourd'hui comme un des animaux les plus intelligents de notre bonne vieille planète Terre. Ptiluc l'a parfaitement intégré et ses rats sont bien souvent plus astucieux, plus réfléchis que bon nombre d'humains. Mais l'intelligence a parfois ses limites, même chez les rats, car des défauts viennent la perturber. À commencer par notre soi-disant sentiment de supériorité vis-à-vis de toutes les autres espèces de l’humanité. Ainsi les rats de Ptiluc nous font une pitoyable démonstration dans leurs confrontations avec les batraciens philosophes et la placide pieuvre qui au-delà nous amuser, devraient interroger le lecteur que nous sommes.

Cette fois encore, Ptiluc s'ingénie à donner une âme à ses personnages fétiches. Les dialogues sont souvent cyniques, drôles, mais jamais dénués d'intérêt. Pas ou peu de décors puisque tout ce petit monde évolue dans ou sur l'eau mais peu importe, on ne peut que se concentrer que sur les animaux et après tout, n'est-ce pas là l'essentiel ?

Pirat's T2 Lame de fond PTILUC Editions FLUIDE GLACIAL 48 pages 10.80 €

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 17 Mai 2014

Le tirailleur, mort deux fois pour la France !

"C'est aujourd'hui que la France prend les armes pour défendre son sol, son honneur, sa dignité, son avenir et le nôtre... Nous étions liés à elle dans les temps de tranquillité et d'opulence et il est juste que nous soyons à ses côtés dans l'épreuve qu'elle traverse..." C'est avec le discours du sultan Sidi Mohamed Ben Youssef prononcé le 4 septembre 1939, alors que la France entrait en guerre avec l'Allemagne, que la vie de bon nombre de paysans marocains va basculer. Le jeune Abdesslem fait partie de ces jeunes à être enrôlés pour aller combattre auprès des Français et ce... pour quinze ans, de la drôle de guerre à celle d'Indochine. Ce n'est qu'en 1954 qu'il retourne vivre dans son village... jusqu'à ?

La lecture de cet émouvant récit vous apprendra plus de cet étonnant jeune homme devenu un vénérable vieillard qui ne mérite que le respect.

Relaté à la manière d'un reportage graphique, le scénariste photographe Alain Bujak a su recueillir avec justesse, à l'occasion de son reportage dans une résidence sociale ADOMA, ex-SONACOTRA de la région parisienne, la dure réalité d'une vie en partie dédiée à un pays que le jeune marocain ne connaissait pas, et pour qui il aura combattu sans démériter. Ce récit est remarquablement mis en image par le dessin soigné de Piero Macola qui manie le pastel avec talent, pour nous transporter dans une histoire incroyable mais hélas, vraie.

On en prend plein la tête pendant 98 pages avec une foultitude d'émotions et tout autant d'interrogations pour Abdesslem, le personnage principal. Beaucoup de mots viennent à l'esprit à la lecture de ce récit sobre et si fort, et nous nous contenterons de ceux-ci : tout d'abord de la dignité lorsqu'il raconte au journaliste médusé son parcours chaotique qui ne l'aura pas épargné ; de la candeur de sa part, d'avoir cru que les autorités françaises puissent être à la hauteur des nombreux engagements qu'il a honorés de fort belle manière ; de l'incompréhension aussi, à voir les autorités militaires tenir si peu compte des sacrifices qui ont été consentis par le tirailleur ; de la révolte enfin, quand on découvre le vieil homme contraint de résider en France et ce, dans des conditions déplorables, loin de ses proches pendant neuf mois de l'année pour prétendre à toucher une maigre pension vieillesse lui permet à peine de subvenir à ses besoins.

Un cahier photographique d'une trentaine de pages complète opportunément ce récit bouleversant qui ne peut, pour un être normalement constitué, laisser indifférent.

À lire, instamment.

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 10 Mai 2014

Black Crow T5, vengeance quand tu nous tiens !

Alors certes, encore une histoire de pirates, mais quelle histoire ! Racontée de main de maître et sublimée par un superbe dessin, elle nous prouve encore une fois que Jean-Yves Delitte n'a pas usurpé le titre de peintre officiel de la Marine belge. La dernière bataille contre les Français a été terrible pour l'équipage de Black Crow. Après la perte de son bateau, Le " Revenge", mais également d’un bon nombre de ses amis, Black Crow n'a en tête qu'une obsession, la revanche ! Mais les plans diaboliques envisagés pour assouvir sa vengeance ne vont-ils pas être contrariés ? Ne va-t-il pas continuer à jouer de malchance et tomber de Charybde en Scylla ?

Après quatre albums tout aussi captivants les uns que les autres, Jean-Yves Delitte trouve encore les ressources de maintenir le suspense et de nous transporter dans un scénario rempli de rebondissements, au milieu de décors qui font rêver le lecteur. On appréciera tout particulièrement les trois double-pages de superbes illustrations qui viennent agrémenter l'album et rappeler, si on ne l'avait pas encore découvert, les talents de cet artiste. Alors, pour ceux qui ne connaîtraient pas encore l'incroyable épopée de Samuel Prescott, plus connu par son état de corsaire et sous le nom de Black Crow, c'est le moment de partager l'aventure de cet incroyable pirate.

A (re)découvrir, résolument !

BLACK CROW T5 Vengeance DELITTE Collection GRAFICA Editions GLENAT

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 8 Mai 2014

Lucifer Sam, quand le diable vous tient !

Quand Syd Frazier, jeune adolescent New-Yorkais, débarque à l'aéroport Charles de Gaulle, il ne se doute pas un seul instant que son cadeau d'anniversaire va très rapidement se transformer en une succession de cauchemars ! De l'assassinat de sa mère, Mme Frazier, célèbre romancière de la succes story "Lucifer Sam" à sa séquestration par un groupe satanique, Syd ne sait plus à quel saint se vouer ! Il va finir par s'échapper et tenter de refaire surface. Qui diable peut bien lui en vouloir ? Sa séquestration a-t-elle rapport avec le décès de sa mère ? Autant de questions qu’il va lui falloir résoudre s'il veut pouvoir se reconstruire.

Entre suspens haletant et scènes à la limite du supportable, le scénariste Michelango La Neve ne ménage pas le lecteur et on se demande bien comment cet apocalypse va finir !

Le dessin hyperréaliste très "léché" de Marco Nizzoli, empli de jolies créatures mais également de personnages habités par le démon, voire limite folie, tour à tour ravit et horrifie. On prend vite fait et cause pour Syd, un jeune homme qui va découvrir l'Europe de manière bien singulière !

LUCIFER SAM T1 Les portes de l'enfer NIZZOLI/LA NEVE éditions GLENAT 48 pages 13.90 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 4 Mai 2014

"Burn out" ou l'arroseur arrosé !

Jeune quadra en pleine force de l'âge, Ethan Karoski a tout pour lui : une bonne situation professionnelle de flic, une tranquille vie de famille agrémentée par ses passions pour la pêche auxquelles, il s'adonne, à raison de deux fois par semaine : à la ligne et ... aux femmes. Mais voilà que ses passions vont lui jouer un bien mauvais tour ! Finie la petite vie bien "normée", les journées torrides, si caractéristiques du Nevada, se suivent mais ne se ressemblent pas. Ethan va vite l'apprendre à ses dépens. Sa volcanique passion, au doux nom de Debra, vient d'être découverte étranglée avec un fil de pêche.

Qui peut bien avoir tué la belle et pour quel motif ? Notre fin limier, qui s'est emparé de l'enquête, ne va tarder à découvrir que son amante n'avait pas une vie si rangée qu'elle le prétendait. Et si c'était lui qui était visé au travers de ce meurtre ?

Un récit implacable dont on craint assez rapidement que l'issue va être fatale : voilà encore un nouvel opus d'Antoine Ozanam digne des meilleurs polars. Avec un découpage plutôt réussi et un dessin taillé à la serpe, le jeune dessinateur danois Mekkel Sommer réalise ici sa première bande dessinée pour le marché francophone et ce, de fort belle manière. Les couleurs numériques, à dominante jaune, siéent assez bien à ce polar "torride" tant par le récit que par le décor ouest américain.

A recommander, instamment.

BURN OUT SOMMER/OZANAM Collection KSTER, Editions CASTERMAN 104 pages 18,00 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 3 Mai 2014

Rodolphe et Christophe HOYAS s’exposent au FJT du 14 mai au 13 juillet 2014

Le Foyer des Jeunes Travailleurs de Mantes-la-Jolie, situé en plein centre ville, a la particularité de recevoir un public divers et varié, qui font de cet établissement et de son équipe, un lieu incontournable.

Aussi, pour la neuvième année, l'association Bulles de Mantes est heureuse de s’associer avec le Foyer des Jeunes Travailleurs de Mantes-la-Jolie pour présenter une exposition des œuvres des frères Hoyas.

Rodolphe et Christophe, artistes inséparables dans la vie comme dans leur art, sont des dessinateurs hors pairs. Leur marque de fabrique est la qualité du graphisme aux couleurs incroyables et une finesse inspirée notamment de l'art japonais. Chez eux, le choix de la technique utilisée pour la réalisation de leurs œuvres dépend du récit et chaque style est adapté au support.

Le vernissage de cette exposition aura lieu le mardi 13 mai 2014 à 19h00 en présence des auteurs qui dédicaceront leurs albums à cette occasion et ce, à partir de 18h00.

Exposition du 14 mai au 13 juillet 2014

de 9h à 19h du lundi au samedi

FJT – 21, rue d’Alsace à Mantes-la-Jolie

contact 01 30 33 20 03 • www.fjt-mantes.org

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Bulles en villes

Repost 0

Publié le 1 Mai 2014

Amour, passion & CX diesel, l'univers impitoyable !

Qui donc, des enfants, sera le digne héritier de la fameuse et tant convoitée Citroën CX diesel du patriarche Harold ? Cette saga démarrée en 2011 n'en finit pas de nous interpeller tantôt par son sexisme tantôt par sa bêtise, auquel on rajoutera une bonne dose de cynisme.

De Brando le beauf arriviste à Jean-Mortens le dépressif, en passant par Pamela la "bimbo", le lecteur va partager le quotidien d'une famille composée de personnages hauts en couleurs, souvent pathétiques, voire pitoyables et qui finiraient presque par se rendre attachants !

Les textes de James et Fabcaro sont jubilatoires, et il nous faut souligner la performance de savoir placer un strip de 6 cases avec, à chaque fois, une chute qui ne peut laisser le lecteur indifférent. On apprécie toujours le style "dépouillé" du dessin de BenGrrr qui cultive avec succès le zoomorphisme, peut-être pour mieux faire passer l'idée que ce sont des humains qui s'expriment.

Avec ce troisième opus, les auteurs développent toujours, avec talent, nos zygomatiques et devraient définitivement nous réconcilier avec les feuilletons Dallas et autre Feux de l'amour, et ce n'est pas un luxe !

Amour, passion & CX diesel t3 BENGRR/JAMES/FABCARO Editions FLUIDE GLACIAL 48 pages 12,00 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0