Publié le 28 Décembre 2013

Charly 9, un Charles IX décapant !

Voilà une histoire bien singulière narrant avec brio la vie du jeune roi Charles IX, qui a pris le pouvoir bien trop tôt.

Pas d'expérience, encore moins de maturité, le jeune homme aurait été entraîné dans des guerres de religion intestines en se faisant manipuler par sa mère, Catherine de Médicis. S'ensuivra une belle boucherie tout d'abord, avec la triste nuit de la Saint Barthélémy, et les semaines suivantes verront occire des dizaines de milliers de personnes, et entraineront l'exode de plusieurs milliers de sujets.

Mais que c'est-il vraiment passé ? Quel a été le véritable rôle de notre jeune roi ? Beaucoup d'hypothèses sont avancées par des historiens. Malgré tout, il sera vraisemblablement impossible de répondre à toutes ces questions. Jean Teulé, auteur du roman éponyme, a retenu la version qui présente Charles IX comme un personnage ayant subi le pouvoir plutôt que de le tenir. Ces quelques mois de folie meurtrière ne seront pas étrangers à son décès, ô combien, prématuré.

Le dessinateur Richard Guérineau signe là une très belle adaptation du livre de Jean Teulé en en gardant toute la truculence. Les dialogues sont alertes, souvent drôles pour un sujet aussi noir, et cela ressemble plutôt à une belle performance. On appréciera un dessin particulièrement fouillé avec des clins d'œil à des séries ou des personnages prestigieux de la bande dessinée tels que les aventures de Johan et Pirlouit ou encore Lucky Luke.

Voici 128 pages où l'horreur côtoie le burlesque et le cynisme de bien belle manière et devraient faire passer au lecteur un agréable moment.

 

Charly 9 GUERINEAU/TEULE Editions DELCOURT 128 pages 16.95 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 27 Décembre 2013

Conduire une Harley et a fortiori la posséder sous-entend de rentrer dans un cercle d'exception ! Marc Carré, notre jeune quinquagénaire en rêvait et n'a pas hésité à franchir le pas, entraînant "Tanie" sa compagne. Après bien des déboires divers et variés décrits si justement dans le premier album, nos possesseurs de bolides d'exception ont décidé de s'acoquiner avec d'autres bikers afin de créer un club bien à eux, auquel ils pourraient s'identifier véritablement. Car, s'afficher avec des "purs et durs" qui ne pensent qu'à boire et parader avec leurs pétoires n'est pas tout à fait le créneau attendu surtout lorsqu'on ressemble plutôt à des petits bourgeois parvenus.

Coincés entre des égos difficilement gérables et des problèmes de crise de retour d'âge plus conséquents que les retours de manivelle de leurs "pétrolettes", nos compères ont bien du mal à se faire une place dans le monde des "rebels".

Le scénariste Marc Cuadrado, aux multiples talents, s'est parfaitement fondu dans le style Margerin, avec beaucoup d'humour et d'impertinence, en lui apportant une nouvelle dynamique qui fait de cette dernière série une belle pépite, que l'on a grand plaisir à lire. Le style "gros nez" de Frank Margerin est toujours aussi efficace depuis maintenant plus d'une trentaine d'années.

Alors, c'est le moment de découvrir comment nos "jeunes" bikers ont le don de faire leurs "quinqua" nerveux !

Je veux une Harley T2 Margerin/Cuadrado Editions DARGAUD 48 pages 11.99 €

 

Bernard LAUNOIS

Je veux une Harley T2: retour de manivelle, retour d'âge, demandez le programme !

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 23 Décembre 2013

Naïm est un jeune kenyan, qui pense plus à trainer dans Lum, sa ville natale, qu’à suivre les cours coraniques imposés par son grand frère. Seulement, l'école de la vie n'apporte pas que la liberté, elle amène à faire de drôles de rencontres...

Voilà donc l'histoire d'un petit Tom Sawyer transposé dans une Afrique corrompue par des personnages qui n'ont d'autre volonté que de s'en mettre plein les poches, au risque de détruire la terre de leurs ancêtres.

Avec ce second album d'une histoire palpitante, le lecteur va s'immerger un peu plus dans la vie de ce diablotin de Naïm qui croyait, du haut de ses onze ans pouvoir tout maîtriser et faire aussi bien, voire mieux que les grands. Comment va-t-il sortir du guêpier dans lequel il s'est fourré ? On s'attendrit dès les premières pages pour cet enfant qui ne rêve que d'une chose, c'est d'embrasser le monde des adultes qu'il découvre.

L'auteur complet qu'est Benjamin Flao a su tirer la quintessence de ses nombreux voyages en Afrique et plus particulièrement au Kenya pour offrir au lecteur une vision plutôt réaliste de ce continent à l'heure du vingt et unième siècle, balloté entre culture ancestrale, essor démographique et difficultés à mettre en valeur ses richesses.

Quel diptyque ! Des dialogues percutants mis en images par de superbes aquarelles qui invitent au voyage. Quand vous commencerez à courir avec Naïm dans les rues de Lum, vous ne saurez plus vous arrêter jusqu'au final des plus tonitruants.Retrouvez ce diptyque sorti en coffret pour de cette fin d'année, et en route pour l'Afrique.

Kililana song T2 FLAO Editions Futuropolis 134 pages 20,00 €

 

Bernard LAUNOIS

Kililana song, à la découverte du Tom Sawyer Kenyan

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 16 Décembre 2013

XIII_T22.jpg"J'ai la mémoire qui flanche, je me souviens plus très bien", décidément le texte de la chanson de Jeanne Moreau n'aura jamais tant été d'actualité ! Cela fait bientôt près de trente ans que le scénariste Jean Van Hamme et le dessinateur William Vance ont créé l'une des séries les plus mythiques de la bande dessinée moderne. Près de vingt albums plus tard, le concept de l'amnésique qui aurait tué le Président John Fitgerald Kennedy avait fini par s'éroder au point d'ennuyer le lecteur dans les derniers tomes, tellement le récit trainait. Il aura fallu la recomposition de l'équipe, en les personnes de Yves Sente (Blake et Mortimer, Thorgal), scénariste et du dessinateur Youri Jigounov (Alpha) pour apporter un nouveau souffle et rendre l'envie de se plonger dans cette belle histoire.

XIII_T22-01.jpgRetrouver son passé, Jason Mc Lane, alias XIII, en rêve depuis longtemps. Mais quelles sont les motivations et la détermination d'une mystérieuse fondation à lui faire recouvrer la mémoire, allant jusqu'à utiliser des procédés médicaux ? Quel rapport ce numéro XIII aurait avec le non moins célèbre bateau Mayflower ? Jason continuera-t-il longtemps encore à subir les évènements qui lui tombent dessus ?

Courses-poursuites, en voiture, en avion, attentats, règlements de comptes et... voici un vingt-deuxième album digne des débuts de XIII. Reprendre le dessin d’une série après William Vance n'était pas une mince affaire.  Youri Jigounov, par son style  hyperréaliste,  a su donner un autre ton qui sied parfaitement à ce nouveau cycle qui profite aussi des couleurs du plus bel effet de Bérengère Marquebreucq.

Alors, prêt à (re) découvrir XIII ?

 

XIII JIGOUNOV/SENTE Editions DARGAUD 48 pages 11.99 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 9 Décembre 2013

Out ThereEldorado City, la ville ne porte plus vraiment bien son nom depuis que ses dirigeants ont décidé de vendre l'âme de leur contrée à une force maléfique, en échange d'une hypothétique promesse de prospérité et de sécurité.

Petit à petit, des entités spectrales s'emparent de corps d'habitants et leur font faire les pires atrocités,OutThere_1.jpg  afin de préserver la montée du mal qui à terme, fera main basse sur la ville. C'était sans compter sur une poignée d'adolescents qui sont les seuls à voir ces personnages maléfiques. Leur prise de conscience va les amener rapidement à s'opposer aux forces du mal. La cause est noble mais pour le moins ardue et l'aventure commence... Ne sont-ils pas rapidement démunis devant les événements qui se renouvellent quotidiennement ?

Du suspense, de l'action, de l'amitié, voilà des ingrédients souvent réunis mais qui ne sont pas toujours suffisants pour faire une bonne série. Avec ce premier tome, le scénariste Brian Augustyn a réussi le pari de tenir le lecteur en haleine. Le dessin efficace d'Humberto Ramos, renforcé par l'encrage de Sandra Hope et les couleurs numériques de Studio F font de cet album une belle réussite. Il ne reste plus qu'à attendre la suite de la publication française de ce triptyque qui s'annonce comme un récit culte.

 

OUT THERE RAMOS/AUGUSTYN/HOPE/STUDIO F Editions GLENAT COMICS 152 pages 14.95 €

 

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 8 Décembre 2013

MatteoT3.jpg1936, les premiers congés payés et la transhumance des parisiens vers le soleil… Mattéo ne les aurait ratés pour rien au monde ces quinze jours de farniente "offerts" par Léon Blum. Ils lui donnent l’occasion de retrouvailles nombreuses, mais pas toujours à la hauteur de ses attentes : tout d’abord avec sa mère, qu’il avait délaissée après ses escapades en Espagne et en Russie, et son emprisonnement à Cayenne; et puis les retrouvailles avec Juliette, qui l'a snobé au profit de Guillaume de Brignac, le riche héritier de famille qui possède tout ou presque à Collioure, la ville de son enfance.

MatteoT3_p8.jpgUn Mattéo qui se cherche, hanté par le passé d'un père anarchiste espagnol, meurtri par les années passées à Cayenne... Comment va-t-il se dépêtrer de tous les carcans qui lui pèsent depuis son adolescence ? Sa vie ne sera-t-elle toujours qu'une extraordinaire fuite en avant ? Aura-t-il enfin un sursaut qui le poussera à s'engager ?

Le talentueux scénariste et dessinateur Jean-Pierre Gibrat a encore frappé fort en nous assénant un troisième album tout aussi passionnant que les précédents. Sur front d'insouciance de cette année 1936, symbole de révolution sociale, Jean-Pierre Gibrat a su, tant par son scénario, que son admirable dessin, traduire la période d'une fraternité, hélas, utopique. Ses personnages évoluent dans un paysage superbe qu’il a le don de sublimer. Enfin, sa maîtrise de la couleur directe parfait le tout pour le plus grand plaisir des lecteurs.


GIBRAT Mattéo Troisième époque Editions Futuropolis 80 pages 17,00 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 2 Décembre 2013

Reiser_couv-copie-2.jpgTrente déjà que Jean-Marc Reiser est décédé et pourtant... ses dessins sont toujours d'actualité et ce, dans de nombreux sujets tels que l'écologie, le social, les rapports amoureux...

En seulement une trentaine d'albums et moins de 30 ans de carrière, de Hara Kiri à Pilote en passant par La gueule ouverte, Reiser a su imposer un style de dessin d'humour au mauvais goût assumé.

Qui de mieux que Jean-Marc Parisis, le biographe de Reiser, pour orchestrer un album indispensable àReiser_01.jpg ceux qui ont connu l'artiste mais aussi à ceux qui le découvrent aujourd'hui ? Jean-Marc Parisis nous montre un artiste aux multiples facettes, tantôt cynique, tantôt tendre, assurément visionnaire et ce, dans bon nombre de sujets criants d'actualité. Que ce soit dans le domaine de la condition sociale avec le dessin d'un ouvrier "Travailler plus, gagner moins" ou encore écologique, ses histoires toujours pourraient avoir été écrites hier seulement alors qu'elles ont été réalisées il y a plus d'une trentaine d'années.

A la période où l'on pouvait encore rire de tout, Reiser n'était pas le dernier. De la trempe des Desproges, ou des Coluche, il aura marqué son temps.

Du dessin de presse terriblement efficace aux superbes sanguines en passant par les témoignages d'Enki Bilal, Gébé, Wolinski , ce n’est pas moins de 300 pages de rires, d'interrogations sur notre société qui ont été collectées. Les histoires judicieusement choisies donnent l'envie de se plonger dans les albums de Reiser et (re)découvrir ce créateur incontournable.

Avec ce très beau livre, les éditions GLENAT commémorent avec panache la disparition du grand bonhomme qu'était REISER.

REISER REISER/PARISIS Editions GLENAT Collection Humour BD 312 pages 45.50 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0