Publié le 25 Octobre 2016

Blues s/Seine 2016, un grand cru à déguster sans modération !

18 ans de succès toujours grandissant, le festival Blues s/Seine brille de mille feux avec cette année encore, une programmation des plus intéressantes. Jugez plutôt, du 4 au 18 novembre 2016 et ce sur tout le territoire du GPS & O, ce n’est pas moins de 120 manifestations, dont 80 concerts que nous a concoctés l’organisation d’un des plus grands festivals de blues d’Europe !

L’énumération de l’ensemble des manifestations serait fastidieuse, néanmoins, on peut citer  Marianne Faithfull, Gregory Porter, Imany, Salif Keita, Christine Salem, Shakura S’Aida, The James Hunter Six, Mountain Men, Tonya Baker, Terez Montcalm & Quartet, The Excitements, etc… Aussi, je vous incite à vous rendre  sur le site http://www.blues-sur-seine.com/ pour les découvrir et également les réserver.

En Onze ans de collaboration avec Blues s/Seine, de Jean-Sé avec sa bande dessinée sur Robert Johnson à Baru & Jano pour The Four Roses en passant par  Mezzo/Dupont avec Love in vain, l’association Bulles de Mantes s’implique de plus en plus chaque année à montrer les liens indissociables de la musique et de l’art graphique au travers d’expositions, de séances de dédicaces d’auteurs ainsi que de la désignation annuelle d’un prix de la bande dessinée aux couleurs du blues.

Ainsi, après Frantz Duchazeau lauréat la première année pour son album Lomax, collecteurs de folk-songs, et Mathieu Mariolle et Mikael Bourgouin en 2015 pour Blue note, les dernières heures de la prohibition (T2), ce sont Baru et Jano, avec la complicité du musicien King Automatic, qui ont remporté le Prix 2016 de la BD aux couleurs du blues pour leur splendide album The Four Roses, paru aux éditions Futuropolis.

Venez nombreux assister le vendredi 4 novembre 2016 à 18 heures au chapiteau Magic Mirror au spectacle gratuit King Automatic héros de la bande dessinée The Four Roses. La cérémonie de remise du prix aura lieu à cette occasion à l’entracte du spectacle. Retrouver tout le programme de cette soirée sur le site Bulles de Mantes

 Deux expositions seront à visiter cette année respectivement aux médiathèques de Mantes-la-Jolie et de Limay, The Four Roses du 2 au 26 novembre 2016 à la médiathèque G. Duhamel et Lomax, collectionneur de folk songs à la médiathèque de Limay, du 5 novembre au 18 décembre 2016.

Bon festival !

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Bulles en villes

Repost 0

Publié le 17 Octobre 2016

Quai des bulles 2016, vous allez en voir 36 chandelles !

Vivement les 28, 29 et 30 octobre 2016 pour fouler les quais de ce bel écrin qu’est la ville  de Saint-Malo ! 36 années, 36 chandelles, c’est ce que l’on souhaite aux festivaliers qui devraient, encore cette année, en prendre plein les mirettes !

On ne présente plus cette belle machinerie qui a su, année après année devenir un festival incontournable tant pour les auteurs, les éditeurs et autres marchands, visiteurs.

Alors pour ceux qui n’ont encore jamais arpenté les allées du Quai Trouin, visiter le palais des congrès et ses nombreuses expos, assister aux différents débats ou encore découvrir l’intra-muros, c’est le moment de franchir le pas et devenir un malouin d’adoption le temps du week-end de la Toussaint !

Cette année encore, plus de 600 auteurs attendus rencontreront leur public au détour d'un des 110 stands d'exposants, autour d'un verre au Bistrot ou encore dans un café BD.

Près d’une dizaine d’expositions, de l’incontournable Mickey vu par … Loisel, Cosey, Keramidas, Lewis Trondheim ou encore Tébo à  l’ineffable de capes et de crocs  avec la collaboration des Archives nationales de Rennes, ce ne sont pas moins de huit expositions qui seront présentés tout au long du week-end. Une mention spéciale pour le laboratoire de la bande dessinée destinée au jeune publics avec des panneaux interactifs qui expliquent les codes de la bande dessinée de façon simple et ludique à partir de l’univers de La Carotte aux étoiles de Régis Lejonc et Riff Reb’s, publié en 2010 aux éditions de la Gouttière.

Une mention toute particulière à la Master-class avec Dominique Bertail, à 16 heures le vendredi à l’Amphithéâtre Maupertuis, qui nous livrera sa méthode de travail en décortiquant quelques planches du premier volume de Infinity 8 (aux éditions Rue de Sèvres) la nouvelle série de Science- Fiction imaginée par Lewis Trondheim et Olivier Vatine, dont il a dessiné le premier volume avec Zep au scénario.

Sans oublier le coup de pouce du festival donné aux auteurs à succès en devenir qui pourront rencontrer sur la rotonde Cartier (Palais des congrès) des professionnels de la bande dessinée et bénéficier de leurs conseils avisés.

Seulement, Quai des bulles 2016 ne se résume pas aux quelques manifestations énumérées ci-dessus mais propose d’innombrables autres animations et rencontres répertoriés sur le lien http://www.quaidesbulles.com/ qu’il convient de consulter afin de préparer au ce week-end malouin.

Enfin, saluons l’excellent choix de l’organisation pour avoir couronnée l’auteur Sylvain Vallée qui nous a gratifié d’une fort belle affiche bien à l’image du festival.

Excellent festival !

 

Bernard LAUNOIS

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 16 Octobre 2016

Un bruit étrange et beau…

Vingt-cinq ans de méditation, de renoncement à toute forme de plaisir et voilà qu’un moine chartreux se voit contraint par son supérieur de rompre sa retraite : sa tante récemment décédée a demandé à ce que toute la famille soit présente à la lecture du testament.

Comment va-t-il appréhender le retour à la lumière ? Comment les membres de sa famille, avec toutes les vicissitudes associées qu'il a volontairement abandonnées voilà près de trois décennies, vont-ils accueillir William, alias Don Marcus ? Sa rencontre avec Mery, jeune femme atteinte d'une maladie incurable, ne l'obligera-t-il pas à revoir ses jugements sur la vie qu'il a fuie ? Beaucoup de questions pour un être qui ne pensait pas un jour être obligé de refaire le chemin à l’envers.

Cantonner l'auteur complet Zep au seul phénomène Titeuf serait particulièrement réducteur tellement son talent est étendu et varié.

Les lecteurs qui ont déjà lu les albums Une histoire d'hommes, Découpé en tranches ne s’y sont pas trompés et cette fois encore, ils vont trouver un ouvrage des plus intimistes dans lequel Zep s’est attaché à porter un regard sur la condition humaine et à faire réfléchir sur le rapport à la spiritualité et à la mort… Dès les premières pages, le lecteur n’aura de cesse de connaître la destinée de cet homme dans la force de l’âge qui aura tout plaqué pour vivre avec Dieu. Ainsi, le scénariste distillera tour à tour avec malice, tout au long du récit, les motivations qui avaient décidé William à rejoindre les Chartreux et son rapport avec Mery, la jeune femme rencontrée dans le train le premier jour.

Le dessin réaliste est alerte, exécuté au crayon et renforcé par des aplats pastel que l'auteur affectionne particulièrement et qui donne toute sa force à l’album.  

A lire et à relire instamment, tellement le bruit est étrange et beau…

UN BRUIT ETRANGE ET BEAU ZEP Editions RUE DE SEVRES 96 pages, 19,00 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Repost 0

Publié le 9 Octobre 2016

Marco Polo, mythe ou réalité ?

Qui ne connaît, de près ou de loin, les fabuleuses aventures de ce jeune vénitien qui, en suivant son père et son oncle, va découvrir l'Orient du XIIIème siècle ?

Si bon nombre d'auteurs ont mis en images la vie tumultueuse de ce voyageur hors pair, s'attachant plutôt à embellir le récit fait par l’explorateur, l'auteur complet Marco Tabilio prend le contrepied. En traitant le sujet d'une manière des plus originales, il transporte le lecteur dans un dialogue entre Rustichello et Marco Polo alors qu'ils croupissaient au fin fond d'une geôle gênoise, suite à son emprisonnement à l'occasion de la perte de la sanglante bataille de Curzola.

Le tour de force scénaristique réside assurément dans les dialogues entre les deux hommes, où Marco Polo est montré tantôt en pleine possession de ses moyens, tantôt en proie à de fortes crises de fièvre qui le font délirer. Alors que croire, les récits relatés dans les instants de lucidité ou les propos délirants ?

Néanmoins, c'est un Marco Polo des plus humbles que présente là Marco Tabilio, et qu'il va remarquablement mettre en images. Les dessins sont tour à tour sobres et fortement fouillés, et alternent avec la narration, rythmés par une couleur pastel particulière pour chaque nouveau chapitre.

Une postface, des plus intéressantes, retrace le parcours incroyable de ce jeune vénitien au travers de ces traversées de l’Orient jusqu’à Catay et de l’influence qu’il aura pu exercer auprès de Kubilaï Khan, l’empereur Mongol.

À découvrir instamment.

MARCO POLO La route de la soie TABILIO Éditions URBAN CHINA 208 pages, 19,95 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 6 Octobre 2016

Monsieur désire ? ou le choc des cultures

Quand Lisbeth entre au service de Monsieur Édouard, elle n'a pas idée de l'importance du rôle qu'elle va prendre auprès de son employeur.

Jeune bonne à tout faire, dotée d'un physique des plus ingrats, elle va devenir, au fil des jours, la "béquille" de cet aristocrate dépravé, habitué à se complaire dans la luxure et l'alcool.

Ce rapprochement n'est pas du goût de tout le monde, et surtout pas de Mrs Olivier la gouvernante en chef ni du majordome qui voient en Lisbeth une bien originale rivale.

Quel avenir pour la servante dans ce milieu hostile ? A quels jeux s'ingénie le jeune dandy quand il met à mal la vertu de la jeune fille ? Comment deux êtres, que tout oppose, du milieu à la culture, peuvent-ils se croiser, se rapprocher ? La lecture de ces 128 pages va transporter le lecteur dans un univers des plus iconoclastes.

Le scénariste Hubert décrit avec justesse les contrastes entre une bourgeoisie victorienne, où l'hégémonie d'une Angleterre industrielle puissante règne en maître et la classe besogneuse, vouée à survivre dans un monde qui n'est, déjà, que profit. Le lecteur découvrira des dialogues plutôt alertes, voire crus quand l'aristocrate est au contact de la servante.

On ne présente plus la dessinatrice Virginie Augustin qui n'hésite pas, à chaque nouveau projet, de changer de style, livrant ici de beaux décors réalistes où évoluent des personnages "taillés à la serpe", éclairés par les tons pastel qui viennent compléter l’album

L’amateur aura plaisir à découvrir un dossier historique assez complet réalisé par le scénariste, relatant la condition humaine dans l'Angleterre du 19ème siècle, confrontée à la révolution industrielle.

Assurément une des plus belles réalisations de cette fin d'année.

MONSIEUR DÉSIRE ? HUBERT/AUGUSTIN ÉDITIONS GLENAT 128 pages, 17,50 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 2 Octobre 2016

Marie-Antoinette ou les vicissitudes pour tenir son rôle de princesse…

Quand Marie-Antoinette quitte son Autriche natale pour être jetée dans les bras du Dauphin de France afin de sceller les relations entre la France et l'Autriche, elle ne sait encore quel sort l'attend. De conventions en obligations, l'adolescente a bien du mal à évoluer dans le carcan versaillais au milieu des rivalités foisonnant dans la cour du roi Louis XV et notamment avec Madame Du Barry, la maîtresse du roi. L'apprentissage de la cohabitation avec son mari, qu'elle a découvert le jour de son mariage, s'avère également compliqué...

Si de nombreux cinéastes, écrivains voire Mangakas, avec notamment la série La rose de Versailles, se sont penchés sur la jeunesse de cette princesse en faisant évoluer un personnage en adéquation avec leurs idéaux, l'auteur complet Fuyumi Soryo s'est efforcé de donner une toute autre dimension au personnage en le rendant très humain.

Avec le soutien des professionnels du Château de Versailles pour coller du mieux possible à l’histoire, l'auteure réalise une belle fresque de la cour au XVIIIème siècle, réaliste tant dans le scénario que dans la réalisation graphique minutieuse et riche. Le lecteur va découvrir, au travers de somptueux décors, les arcanes de la faste vie des monarques mais également ses travers.

Il faut donner une mention particulière pour le soin apporté à cet album, avec notamment seize pages couleur consacrées à une galerie de toiles et de photos sur le château et sa cour.

Que vous soyez féru d'histoire ou lecteur de mangas c'est l'occasion de (re)découvrir la période brillante de la cour à cette époque avec une nouvelle série bien prometteuse.

 

MARIE-ANTOINETTE, LA JEUNESSE D'UNE REINE SORYO Collection Seinen Éditions GLENAT 180 pages, 9,15 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0