Monsieur désire ? ou le choc des cultures

Publié le 6 Octobre 2016

Monsieur désire ? ou le choc des cultures

Quand Lisbeth entre au service de Monsieur Édouard, elle n'a pas idée de l'importance du rôle qu'elle va prendre auprès de son employeur.

Jeune bonne à tout faire, dotée d'un physique des plus ingrats, elle va devenir, au fil des jours, la "béquille" de cet aristocrate dépravé, habitué à se complaire dans la luxure et l'alcool.

Ce rapprochement n'est pas du goût de tout le monde, et surtout pas de Mrs Olivier la gouvernante en chef ni du majordome qui voient en Lisbeth une bien originale rivale.

Quel avenir pour la servante dans ce milieu hostile ? A quels jeux s'ingénie le jeune dandy quand il met à mal la vertu de la jeune fille ? Comment deux êtres, que tout oppose, du milieu à la culture, peuvent-ils se croiser, se rapprocher ? La lecture de ces 128 pages va transporter le lecteur dans un univers des plus iconoclastes.

Le scénariste Hubert décrit avec justesse les contrastes entre une bourgeoisie victorienne, où l'hégémonie d'une Angleterre industrielle puissante règne en maître et la classe besogneuse, vouée à survivre dans un monde qui n'est, déjà, que profit. Le lecteur découvrira des dialogues plutôt alertes, voire crus quand l'aristocrate est au contact de la servante.

On ne présente plus la dessinatrice Virginie Augustin qui n'hésite pas, à chaque nouveau projet, de changer de style, livrant ici de beaux décors réalistes où évoluent des personnages "taillés à la serpe", éclairés par les tons pastel qui viennent compléter l’album

L’amateur aura plaisir à découvrir un dossier historique assez complet réalisé par le scénariste, relatant la condition humaine dans l'Angleterre du 19ème siècle, confrontée à la révolution industrielle.

Assurément une des plus belles réalisations de cette fin d'année.

MONSIEUR DÉSIRE ? HUBERT/AUGUSTIN ÉDITIONS GLENAT 128 pages, 17,50 €

 

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article