Publié le 28 Avril 2013

OracleDellaLunaT2couv.jpgOn peut dire que le jeune paysan Calabrais Giovanni a de la suite dans les idées. Ne vivant que dans l'espoir de revoir la princesse Elena Contarini, Giovanni va s'inventer des talents d'astrologue pour gagner la confiance de l'intelligentsia de la Venise du XVIème siècle et retrouver son amour.

 

OracleDellaLunaT2-1.jpgVa-t-on découvrir la supercherie ? Le jeune homme devenu Signor Da Scola, n'est pas celui qu'on pense, hormis bien sûr pour sa dulcinée, à laquelle il s'est confié ! Va s'ensuivre une vie de rêve, partagée entre les fastes de la bourgeoisie qu'il affectionne et ses nuits avec sa belle, jusqu'à...

 Voilà une belle adaptation du roman de Frédéric Lenoir avec la complicité du scénariste RODOLPHE. Ce deuxième album est encore plus fort, plus haletant que le précédent.  On retrouve, avec grand plaisir, la Venise de Giacomo C., célèbre sérieOracleDellaLunaT2-2.jpg des années 90, avec des décors sublimes et des couleurs éclatantes dont nous gratifie encore le dessinateur Griffo.

 

De l'aventure, de l'amour, des situations rocambolesques que le héros de l'histoire va avoir toutes les peines à gérer incitent à prolonger l'aventure !

 

Oracle Della Luna

Frédéric Lenoir/Rodolphe/Griffo Editions Glénat 56 pages 13,90 €

  

Bernard Launois

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 21 Avril 2013

Pil_couv.jpgNanami, jeune adolescente japonaise des années 80, tente de survivre entre une vie estudiantine qui l'occupe la journée et un grand-père Tokushirô, dont elle a la charge morale dans la maison familiale le reste du temps.

Pil02.jpgNanami adore son grand-père mais elle doit, hélas, faire face à un vieil homme excentrique et dépensier, dilapidant la maigre pension à peine reçue. La nécessaire participation de sa mère exilée en Italie n'est pas suffisante, ce qui va inciter Nanami a cherché un travail pour subvenir à leurs besoins. De son côté, Tokushirô s'en veut de ne pas savoir résister à la tentation de tout dépenser et essaie de comprendre sa petite fille et ses angoisses d'adolescente.

Les habits punks de Nanami, en référence à son groupe préféré P.I.L. ne sont en fait qu'une façade qui cache un grand cœur. Au-delà du lien familial, leurs goûts communs pour l'anticonformisme et la culture britannique va les rapprocher.

C'est une belle histoire que nous narre Mari Yamazaki, l'auteure qui aura su rapidement se faire un nom dans le milieu de la bande dessinée avec la sériePil01 Thermae Romae, en étant, notamment, lauréat du grand prix du manga, le Prix Manga Taishõ. En piochant dans ses souvenirs d'enfance, elle nous montre que les conflits intergénérationnels ne sont pas l'apanage de nos contrées européennes. Un dessin très alerte vient compléter des dialogues parfois empreints de la violence propre à la jeunesse, qui en contraste avec une infinie tendresse pour ce vieil homme faisant, malgré tout, tout ce qu'il peut pour rendre heureuse sa Nanami.

Pour cette histoire, les éditions Casterman ont eu l'heureuse idée d'éditer cet album avec un sens de lecture à l'européenne qui permet, à n'en point douter, un confort de lecture des plus appréciables.

 

P.I.L. Mari Yamazaki 192 pages 15,00€ Editions Casterman collection écritures

 

Bernard Launois

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 14 Avril 2013

ToiAuMoinsTuEsMortAvant

 

C'est la guerre civile en 1947 en Grèce et il ne fait pas bon être un résistant communiste. Chronis Missios, seulement âgé de 17 ans, va en faire l'amère expérience car il va devenir, selon ses termes, un prisonnier professionnel". Vingt-et-un ans enfermé, subissant brimades, tabassages, menaces journalières de passer au peloton d'exécution, tel est le quotidien de Chronis Missios.

Le résistant communiste n'a jamais lâché devant l'oppression militaire. Passant de l'effondrement au désespoir, Chronis raconte que "le plus dur a été les premiers jours, par moments, le désespoir est tel qu'il nous vient l'envie d'en finir, et tant pis pour la ligne du parti"

Mais tant de souffrance pour défendre une idéologie et réaliser que "c'est seulement après avoir beaucoup lu et beaucoup vécu que j'ai compris combien la route révolutionnaire est unique et solitaire", c’est assurément un constat difficile à admettre maintenant pour Chronis, sinon que c'est grâce à des hommes de sa trempe que tombent les dictatures.

ToiAuMoinsTuEsMortAvant01

Les dialogues et la narration de Sylvain Ricard et Myrto Reiss sont percutants, souvent poignants ; le dessin de Daniel Cazenave très sobre, voire dépouillé, est aussi noir que la narration, et simplement souligné par des sanguines qui portent si bien leur nom dans cette histoire.

Quelle leçon de bravoure, au travers de ces 175 pages qui ne peuvent laisser indifférent !


Toi au moins, tu es mort avant

CASANAVE/RICARD/REISS

Editions FUTUROPOLIS 188 pages 24,00€

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 14 Avril 2013

InaugurationMasbou02

Vous avez été nombreux à répondre à l'invitation de Bulles de Mantes et de la CAMY pour l'inauguration de l'exposition "De cape et de crocs".

Il faut dire que c'est la première fois qu'une si grande exposition consacrée à cette série a été montée et ce n'est pas moins de 130 planches qui ont été exposées sur les murs de l'Hospice Saint Charles de Rosny s/Seine.

InaugurationMasbou01L'exercice cette année était difficile car il fallait coller au thème retenu par la CAMY "Scène en Seine". Néanmoins, l'association Bulles de Mantes a su relever le défi en présentant une série phare de la bande dessinée moderne.

Nous saluerons l'excellente prestation théâtrale de la troupe "La fabrique affamée" avec une remarquable interprétation d'un extrait de Cyrano de Bergerac qui s'est terminée sur le parvis de l'Hospice Saint Charles avec un combat mémorable, sous la pluie, de bretteurs.

Puis, ce fut, tour à tour, les discours d'André Sylvestre, Vice-Président délégué à la Culture de la CAMY et de Philippe Guillaume, président de l'association Bulles de Mantes conclus par un sympathique buffet.

 

L'association remercie l'équipe de Marie-Paul Bouin pour la scénographie de l'exposition.

Expo Masbou01

Alors, si vous n'avez pas fait partie des heureux participants au vernissage, il est encore temps de fouler les salles du musée et ce, jusqu'au 5 mai 2013, tous les jours, de 14 à 18h00.

 

Bernard Launois

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Bulles en villes

Repost 0

Publié le 11 Avril 2013

 

La grande histoire n'a plus de secret pour ce généreux raconteur d‘histoire et dessinateur talentueux. Depuis trente ans, Brice Goepfert réalise des BD historiques, d'abord pour Larousse (Histoire de l'Aquitaine, Les Grandes Batailles de l'Histoire, La Révolution Française), ainsi qu'une histoire des camisards, Soldats de Lumière.

 

Après un passage de quelques années dans la publicité, il dessine sur un scénario de Cothias les neuf tomes du Fou du Roy, puis réalise seul la série Le Lys Noir.
Immanquablement, il était tout indiqué pour prendre la suite de François Dermaut et illustrer Les Chemins de Malefosse, où il fait merveille depuis 2005 avec son dessin tout en mouvement et soucieux du détail.

 

Brice_Goepfert.jpg

Un grand tendre au bon cœur qui s'amuse à jouer au braillard: inévitablement flanqué de fidèle compagnon à quatre pattes, Brice Goepfert adore créer de l'animation en plein festival et pousser un bon coup de gueule! Mais ne le croyez pas une minute, il n'aime rien d'autre que faire plaisir à son public et lui offrir de magnifiques dédicaces.

 

Ville d'histoire, Mantes-la-Jolie ne pouvait qu'être sur le chemin de Brice Goepfert

5ème Festival Bulles de Mantes, Parc des expositions de Mantes-la-Jolie (78), du 24 au 26 mai 2013

Jérôme Boutelier

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Festival 2013

Repost 0

Publié le 7 Avril 2013

Expo-Masbou03.jpgDu samedi 6 avril au dimanche 5 mai 2013, l’Hospice Saint-Charles et l’Association Bulles de Mantes accueillent le talentueux dessinateur Jean-Luc MASBOU avec Alain AYROLES au scénario sur leur célèbre saga "De cape et de crocs". Cette exposition, placée cette année sur le thème "Scènes en Seine", comprendra près de 130 originaux et sera, à ce jour, la plus importante consacrée à ce remarquable dessinateur. 

Expo-Masbou05.jpgCette exposition sera visible tous les après-midi, de 14 h 00 à 18 h00.

Le vernissage de cette exposition aura lieu le samedi 13 avril 2013 à 18 h00 avec la participation de la Fabrique Affamée.

 

Expo-Masbou01.jpgHospice Saint-Charles

30 rue-Nationale - 78710 Rosny-sur-Seine

Tél : 01 30 42 91 55

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Bulles en villes

Repost 0

Publié le 7 Avril 2013

Les-Montefiore-T1.jpg

La mort suspect d'un magnat de la mode, la convoitise de la belle-mère du fils unique, successeur d'un empire italien, voici une bonne entrée en matière pour commencer une nouvelle série sous le signe de la haute-couture. On va assister à un défilé, pas seulement de mannequins, mais également de requins qui n'ont qu'une seule idée en tête, celle de tirer profit de la chute espérée de cette maison tenue de main de maître jusqu'à ce stupide accident aérien.

On s'apitoiera rapidement sur le sort du beau Narciso, l'héritier, propulsé dans un monde dont il ignore complètement les codes et on suivra avec intérêt ses péripéties. On admirera la belle Oksana, mannequin russe, fraîchement débarquée dans Milan, capitale de la mode et qui va se retrouver dans un univers impitoyable où l'argent reste le maître mot.

Les Montefiore02Un beau début prometteur d'une saga que les coscénaristes Christophe Bec et Stéphane Betbeder ont su apporter au talentueux dessinateur italien Pasquale Del Vecchio,  qui donne toute sa mesure notamment dans les paysages de Milan, sa ville. Une mention spéciale aux couleurs de Jean-Jacques Chagnaud qui magnifie tant les décors urbains que la campagne milanaise.

 

Une belle histoire, taillée comme du sur-mesure, qui devrait plaire à un large public.  

 

Les Montefiore T1 Del Vecchio/ Bec / Betbeder / Chagnaud

Editions Glénat, 54 pages 13.90 €


Bernard Launois

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 5 Avril 2013

Rückstühl bdgest

Le Dijonnais Éric Rückstühl, ancien élève des beaux-arts, débute comme dessinateur de presse et dessinateur publicitaire, puis réalise ses premières bandes dessinées grâce auxquelles il obtient le prix de la Poste au festival d’Angoulême. Il publie différents albums : Grimaud et les séries Corsu et Paoli (le T2 : Le père de la patrie a eu le Prix Méditerranée), puis Le Bagne de la Honte (Prix de la ville d’Ajaccio) et enfin s’associe au scénariste Marc Jakubowski pour explorer le monde de Jules Verne (Le Château des Carpathes, puis Les Indes Noires éditées chez Le Sphinx des Glaces).

 

Avec Éric Rückstühl, les amateurs des Voyages Extraordinaires seront comblés.


5ème Festival Bulles de Mantes, Parc des expositions de Mantes-la-Jolie (78), du 24 au 26 mai 2013

Photo ©Bdgest


Jérôme Boutelier

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Festival 2013

Repost 0

Publié le 4 Avril 2013

 

Il est jeune, il est doué et il progresse vite. Il a été repéré par Casterman pour dessiner Bjorn le Morphir, et le choix s'est avéré judicieux. De son trait tout en mouvement et en légèreté Thomas Gilbert anime ses personnages dont le portrait s'affine de plus en plus au fil des albums, avec justesse et sensibilité.


 On le suit depuis ses débuts, et on est heureux de le recevoir pour la première fois à Mantes-la-Jolie.

 

5ème Festivalgilbert thomas Bulles de Mantes,

Parc des expositions de Mantes-la-Jolie (78),

du 24 au 26 mai 2013
 

 

 

 

 

Jérôme Boutelier

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Festival 2013

Repost 0

Publié le 1 Avril 2013

NuitsDeNoce.jpgDeux belles histoires d'amour autour de la découverte de la période nuptiale. Tout d'abord, celle vécue par de jeunes époux désemparés devant leur nouveau statut et ensuite, au gré des quatre saisons, le retour de l'amour d'une veuve âgée, à la solitude pesante, et qui ne croyait plus pouvoir se laisser entraîner dans une histoire aussi attachante.

Dès les premières pages de cette bande dessinée, on reconnait rapidement l'extrême sensibilité de Kim Dong-Hwa, auteur complet, découvert il y a maintenant près de cinq ans avec La bicyclette rouge.

De l'emploi de métaphores pour sublimer l'amour et les difficultés des jeunes tourtereaux à laNuitsDeNoce1-copie-1.jpg découverte du corps de leur partenaire, au contraste avec le monologue plutôt cru de la veuve devant sa redécouverte tardive de la vie à deux, Kim Dong-Hwa a toujours le don de sublimer les périodes ancestrales de sa Corée et donner envie de la découvrir telle qu'elle était .

Un dessin tout en finesse, à l'image des dialogues truculents de ces récits de la vie coréenne d'antan. Les couleurs, souvent chatoyantes, complètent parfaitement ces histoires qui se découvrent avec bonheur. Ah, nostalgie, quand tu nous tiens !

On notera la présentation à l'européenne, en grand format, qui rajoute du confort et du plaisir à la lecture de cet album conçu spécialement pour les Editions Casterman.

Nuits de noce Kim Dong-Hwa Editions Casterman 80 pages 15,00€

Bernard Launois

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0