Publié le 23 Octobre 2011

BluesSeine2011.jpg

Dans le cadre de notre partenariat avec le festival Blues s/Seine qui se déroule cette année, du 4 au 19 novembre 2011, l’association Bulles de Mantes a le plaisir, cette année, de doubler la mise en vous présentant deux expositions toutes aussi belles l’une que l’autre, avec du blues mais  également du jazz.

Tout d’abord, une exposition sur le blues avec l’album MOJO aux éditions Vents d’Ouest, du dessinateur Georges Van LINTHOUT, avec qui nous avions présenté l’année dernière des planches de « Conquistador » et de « T.Bone Walker ». Mojo01

Cette exposition de 25 originaux (lavis) se déroulera à l’Ecole Nationale de Musique de Mantes la Jolie [ENM] et sera ouverte au public pendant toute la durée du Festival Blues s/Seine, soit du 4 au 19 novembre 2011.

Ne manquez pas cette exposition d’un des meilleurs albums de bande dessinée consacrée au blues. Sur une idée originale du scénariste RODOLPHE, le talentueux Georges VAN LINTHOUT a su mettre en images avec tout la sensibilité qui le caractérise, la vie d’un personnage fictif qui va rencontrer toutes les figures légendaires du blues américain. (cf. coup de cœur sur ce blog)

Une séance de dédicaces avec l’auteur se déroulera le samedi 19 octobre 2011, de 15 heures à 18 heures, autour de son exposition à l’ENM ainsi qu’à l’entracte du concert de clôture de Blues s/Seine qui aura lieu à la Salle Jacques BREL de Mantes-la-Ville.

D'autre part, une exposition consacrée à l’album BOURBON STREET aux éditions GRAND ANGLE du dessinateur Alexis CHABERT sur un scénario de Philippe CHARLOT qui investira le Centre des Arts et Loisirs 14, Route de Mantes  à Buchelay [78200], du 8 novembre au 17 novembre 2011.

Ce seront donc près de 50 originaux (lavis et story board) que vous pourrez admirer à cette occasion.

Venez-vous plonger dans ce très bel album qui narre le sort d’Alvin, guitariste et chanteur de jazz de second rang des années 90. Affublé de deux vieux compagnons de route,  il tente de retrouver Cornelius, trompettiste légendaire disparu mystérieusement cinquante ans plus tôt, grâce auquel il pourrait connaître enfin le haut de l’affiche.

BourbonStreetCrayon3.jpgComme pour l’exposition consacrée à l’album MOJO, une séance de dédicaces, en présence de l’auteur, sera organisée le jeudi 10 novembre 2011 à partir de 17h00, au Centre des Arts et Loisirs.

Venez donc nombreux voir ces expositions et rencontrer les auteurs avant d’assister aux nombreux spectacles de qualité que nous a encore concocté l’association Blues s/Seine !

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Bulles en villes

Repost 0

Publié le 17 Octobre 2011

 

Quai-des-bulles-2011.jpgOn attend chaque année, avec impatience, ce rendez-vous BD Malouin incontournable !

Cette année encore, le festival nous a concocté un programme d’enfer et nous avons hâte de découvrir notamment :

-      des expositions à foison telles que les 25 ans de la maison d’édition DELCOURT, les longues traversées dédiées au regretté Bernard GIRAUDEAU et si bien mis en image par Christian CAILLAUX, l’exposition consacrée à M. Ralph MEYER qui a fait l’honneur de sa présence au dernier festival Bulles de Mantes en mai dernier  ou encore l’exposition sur l’album « 12 septembre, l’Amérique d’après » aux éditions CASTERMAN (voir coup de cœur de septembre 2011)….

-  L’incontournable conte à bulles, crée en 1996, avec cette année la présence des dessinateurs Maël et Yann Degruel qui illustreront des histoires de Delphine BRUAL.

-      Des programmations cinématographiques où la mer est à l’honneur !

Quai-des-bulles-2011a.jpgLa liste ne peut être exhaustive, tellement le programme est dense sur ces 3 jours !

On ne va pas, bien sûr, oublier la présence de plus de 400 auteurs (scénaristes, dessinateurs, réalisateurs ou coloristes), accompagnés de leurs maisons d’édition et des libraires partenaires !

Saluons également la formidable « machinerie » qu’est l’organisation de ce salon, qui reste pour moi, l’un des plus grands, en professionnalisme, en convivialité et j’en passe !

Tenir 31 ans et avec une qualité toujours égale reste une performance ! Je n’hésite pas à reprendre les propos de grands cuisiniers qui disent que « le plus difficile n’est pas d’obtenir des étoiles mais de les garder … » !

Quai des Bulles a acquis ses lettres de noblesse depuis fort longtemps, gageons que cette année encore, il sera à la hauteur de nos espérances : le grand rendez-vous BD de l’automne !Quai-des-bulles-2011b.jpg

 Après la route du Rhum 2010 qui avait chamboulé les dates de ce festival, nous revenons dans une période de vacances scolaires qui devrait vous inciter à (re) venir visiter cette belle ville et son non moins célèbre festival BD !

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Divers

Repost 0

Publié le 14 Octobre 2011

CarolineBaldwinT15.jpg

Carole BALDWIN T15 « L’ombre de la chouette »

À Paris, l’agent du FBI Gary Scott échappe de peu à la mort en enquêtant sur la disparition de l’attaché culturel de l’ambassade américaine. Celui-ci, agonisant, a le temps de lui remettre un billet froissé d’un dollar avant de mourir. 

De retour à New York où il croise brièvement Caroline Baldwin – ils partagent le même appartement – et lui prête un peu de menue monnaie, dont le billet d’un dollar, Gary rejoint le siège du FBI pour un débriefing. 

Mais il y est interrompu par une mission impromptue : il faut intercepter d’urgence un islamiste candidat à une mission suicide contre la présidente des Etats-Unis, localisé à New York. Gary fonce… pour s’apercevoir que l’appartement visé par son groupe d’intervention n’est autre que celui qu’il partage avec Caroline !

Pendant ce temps, en pleine campagne à une centaine de kilomètres de New York, celle-ci échappe miraculeusement à une tentative d’assassinat grâce à une inconnue qui abat ses agresseurs. Là encore, le fameux billet d’un dollar semble être au centre de l’affaire…

 

Avec ce 15ème album, André TAYMANS renoue avec le diptyque et c’est tant mieux, car le carcan des 48 pages ne sont, souvent, pas assez suffisant pour distiller des indices et installer l’histoire ! Encore donc un album haletant et plein de mystère : un billet d’un dollar semble être le fil rouge d’une intrigue qui va crescendo !

 

Une nouvelle fois encore, le dessin "ligne claire" épouse un scénario très bien ficelé et gageons que ce diptyque sera à la hauteur de cette excellente série !

Dois-je encore  présenter Caroline Baldwin, un "privé" de choc, belle intelligente, mais aussi fragile, humaine quoi ! Loin de l'archétype du héros à qui rien ne résiste, ce qui la rend des plus attachantes ! Voici donc 15 ans que le talentueux scénariste-dessinateur André Taymans nous balance des enquêtes se déroulant aux quatre coins de la planète. Ce sont souvent, des sujets ayant trait à l'écologie, basés sur des faits réels sur lesquels André Taymans s'appuie pour bâtir ses scénarios.

 

Et pour ceux CarolineBaldwinT1.jpgencore qui n'auraient pas découvert cette jolie brunette, volontaire, perspicace et j'en passe, je vous incite fortement à découvrir l’album T1 réédité, à l'occasion du 15ème anniversaire dans une version « collector » !

 

Caroline BALDWIN T15 « L’ombre de la chouette » collection ligne rouge CASTERMAN 48 p. 11.95 €

Caroline BALDWIN T1 « Moon River » Edition anniversaire 2011 collection ligne rouge CASTERMAN 96 p. 25.00 €

 

Bernard LAUNOIS

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 2 Octobre 2011

Robert Anderson, historien et membre actif de la franc-maçonnerie, s'inquiète de l'avenir de son organisation depuis que sont perpétués d’horribles assassinats. Ainsi, en six mois, ce n’est pas moins de trois grands maîtres qui disparaissent avec à chaque fois, une symbolique ! Tout d’abord, des objets en plastique devant leurs cadavres, tels qu’une petite colonne en plastique tronquée ou encore, une étoile émaillée dont chaque branche est divisée en deux couleurs rouge et noir ! Enfin, le meurtre de la grande maîtresse de la grande loge universelle mixte, maquillé en pendaison,  exécuté avec une corde à 12 nœuds !

Qui peut bien en vouloir à ces instances dirigeantes de la Franc-maçonnerie, au point de les éliminer dans d’effroyables conditions ? LaConjurationDesVengeursT1

Pourquoi ces meurtres comportent-ils des objets mystérieux, des indices pour orienter, vers quoi, vers qui ?

Car, sans dévoiler la suite de l’histoire, on n’est pas au bout de nos peines ! Si Anderson, désigné par ses pairs pour mener une enquête parallèle à la police, n’arrive pas à décoder les messages cachés, on court à l’hécatombe !

C’est en compagnie du capitaine Marc Delano, un policier asocial, que les deux compères vont tenter de déchiffrer toute cette symbolique ! Le temps est court et la liste des cadavres s’allonge !

Superbe thriller, bien rythmé, Joëlle Savey, grande dessinatrice, a de nouveau troqué ses pinceaux pour nous concocter une très belle histoire sur l’ésotérisme ! On ne présente plus également Cyril TERNON qui nous avait captivé dans sa série « Silien Melville » aux éditions Vents d’Ouest ; un dessin réaliste, efficace, taillé pour l’action et l’on peut dire qu’ici, l’on est servi !

Encore un album que l’on lit d’une seule traite, tellement on est pris dans l’histoire et que l’on regrette de devoir attendre encore quelques mois pour connaître le dénouement de ce diptyque !

TERNON/SAVEY La Conjuration des Vengeurs T1 La Vallée des Hommes Collection Loge Noire 48 pages 13.5€

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0