Publié le 29 Novembre 2009

Pour la sortie du 2ème album du diptyque« Méprise » aux éditions Clair de Lune, Claire BIGARD viendra dédicacer son album samedi 5 décembre 2009 à partir de 14h00 à la librairie « les rêves dorés de Samarkand »

Si vous ne connaissez pas encore « Méprise », c’est le moment d’aller à la rencontre de cet auteur complet, scénariste, dessinateur et coloriste. Vous découvrirez au travers de ces 2 albums, une enquête historique qui révèle un secret de guerre remontant par inadvertance et qui va perturber la vie d’un vieux montagnard.  

 

Alors, à moins d’un mois de Noël, c’est le moment d’acquérir cette série qui vous ravira, à n’en point douter et de partager, samedi après_midi, un moment de convivialité avec l'auteur mais également avec Christian, le libraire !

 

Librairie Les rêves dorés de Samarkand, 124 bd du maréchal JUIN 78200 MANTES LA JOLIE  Tél : 01.30.94.30.97

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Bulles en villes

Repost 0

Publié le 24 Novembre 2009

Quelle sensation bizarre de remonter le temps pour se retrouver dans le décor de la série War and dreams ! Voilà ce qu’ont découvert les journalistes invités de la maison d’édition CASTERMAN pour la sortie des tomes 3 & 4 de la série War & Dreams. Après 300 kms sous la grisaille et la pluie, ce sont le soleil de la côte d’Opale et le sourire de Maryse et Jean-François CHARLES qui nous accueillent ! Tout est là, le petit village de Tardinghen à flanc de mer, les couleurs du ciel qui se fondent avec l'Atlantique mais également les vestiges de la guerre avec ses blockhaus, au détour d'une route escarpée du bord de mer. Maryse et Jean- françois CHARLES se sont immergés dans cet univers pour nous faire revivre une période difficile de notre histoire au travers du destin de 4 hommes de nationalité différente.

Alors, comment associer le mot « guerre » aux « rêves » ?  Au début de la série, j’avoue avoir été assez perplexe sur son titre : vous avouerez que s’il y a bien 2 mots antinomiques, c’est bien ceux-là ! Heureusement, très vite, au fil de la série, on va en comprendre toute la quintessence  et malgré toutes ces horreurs que la guerre aura engendré, peu importe, l’amour reste le plus fort pour transcender les êtres humains !

L’histoire dans l’Histoire avec un grand H, c’est sûrement le tour de force narratif de Maryse et Jean-François CHARLES qui trouvent le moyen d’ « insérer » une histoire romanesque dans le drame de la dernière guerre mondiale ! Oserais-je encore présenter le dessin de Jean-François CHARLES, ce grand Monsieur de la bande dessinée ! Les habitants de la région Mantaise ont  déjà pu découvrir ses talents au travers d'expositions de ses oeuvres à l'Hospice Saint Charles de Rosny/Seine (mai 2006) ou encore dans le cadre du Festival Bulles de Mantes 2009 à l'agence BNP Paribas de Mantes la Jolie. Des pionniers du nouveau monde à War & Dreams, en passant par Fox et Indian Dreams, ce peintre au grand cœur ne cesse tour à tour au fil de ses albums, de nous faire vibrer, de nous émouvoir, mais également nous émerveiller !

Aussi, je n’aurais qu’un seul souhait, continuez à nous faire rêver !

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 23 Novembre 2009

Résumé : 1944, Pas-de-Calais. Entre les 2 caps, à 7 km des côtes, une forteresse dissimulée sous une colline est construite par les Allemands. Elle abrite bientôt la nouvelle arme secrète d’Hitler : « Le Mille-Pattes », un canon à air comprimé, capable d’envoyer sur Londres les fameux V3.

De retour en Angleterre, Archie a pu localiser le site grâce à l’aide du père d’Opale, chef de réseau dans la résistance.

Churchill en décide immédiatement la destruction, sacrifiant les quelque 5000 ouvriers – S.T.O., juifs et prisonniers politiques – qui y travaille dans des conditions épouvantables.

C’est Joe, à bord de son B17, qui réussira un nouveau fait d’armes en envoyant une bombe Tall Boy sur la forteresse.

Peu de temps après, Erwin et Opale sont séparés : Erwin est envoyé sur le front russe. Il ne rentrera chez lui qu’après la chute du mur de Berlin.

Avec ce 3ème tome « Le repaire du Mille-pattes », se termine cette histoire qui revient sur un cruel événement, somme toute assez méconnu.
En l’espèce, la destruction de la forteresse de Mimoyecques qui devait servir de base lancement au terrible V3, et qui tuera plusieurs milliers de travailleurs forcés.
Un scénario bien ficelé, doté d’une documentation solide, que sert un dessin hors pair ! Nous aurons vécu au rythme de ces 4 personnages, humains, aux destins divers mais ô combien humains, où la frontière du bien et du mal s'avère bien ténue !

Pour ceux qui ne les auraient pas encore lu, avec les fêtes de fin d’année qui approchent, c’est le moment d’acquérir et/ou d’offrir un séduisant coffret rassemblant les quatre volumes de la série, agrémenté d’un fac-similé à la façon CHARLES, de deux journaux de propagande de l’époque, Live (du côté Alliés) et Signal (du côté nazi). 

A ne pas manquer !
War and Dreams T3 Le repaire du mille-pattes 
Charles/ Casterman 12.50 € Coffret War and Dreams [1 à 4] 55.00 €

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 14 Novembre 2009

L’association Bulles de Mantes est heureuse de présenter l’album « Bluesman » dans le cadre du 11ème festival Blues s/Seine.

A cette occasion, le dessinateur espagnol Pablo Garcia CALLEJO se déplacera tout spécialement de León (capitale de la province de la région autonome de Castille et Leon) pour dédicacer son album « Bluesman » sorti cette année aux éditions AKILEOS (intégrale 2 tomes).

Les séances de dédicaces auront lieu :

-   vendredi 20 novembre à la librairie LA RESERVE, à partir de 17h30 ;

-   samedi 21 novembre à l’ENM, de 17h00 jusqu’à 19h00, avant le concert de « L’ENM fait son blues »

Que ce soit à la librairie La Réserve ou à l’ENM, vous pourrez admirer le talent de cet auteur avec des planches, des crayonnés et des illustrations autour de l’album « Bluesman ».

 

« Bluesman » du dessinateur CALLEJO et du scénariste VOLLMAR, va vous embarquer dans le sud profond des Etats-Unis, à l’aube de la « Grande dépression » de 1929. Vous allez découvrir et vibrer au « son » de Lem Taylor (guitariste) et Avery « Ironwood » Malcott (pianiste) en tournée. Ils tentent de survivre dans une période où les difficultés économiques semblent insurmontables mais également dans un monde où la couleur noire est proscrite !

Un récit, dans la veine des « Raisins de la colère » de Steinbeck, un dessin efficace qui sait si bien traduire la peine d’une vie de souffrance mais également la joie de se réfugier dans la musique blues.

Venez nombreux à ces expositions et profitez de l’occasion pour rencontrer cet auteur espagnol autour d’une dédicace ! C'est aussi l'occasion de (re)découvrir l'ENM et d'assister au concert « L’ENM fait son blues » pour la modique somme de 3€ !
 

Librairie LA RESERVE, 81, Av Jean Jaurès 78711Mantes la Ville Tél :01 30 94 53 23

Ecole Nationale de Musique, 12 bd Calmette 78200 Mantes-la-Jolie Tél : 01 34 77 88 88

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Bulles en villes

Repost 0

Publié le 1 Novembre 2009

En 2006, la collection Ecritures des éditions CASTERMAN publiait un collectif original intitulé « Corée » qui comprenait 12 fictions courtes consacrées à ce pays d’Extrême-Orient. L’idée étant de donner l’occasion à 12 auteurs (6 francophones et 6 coréens) de porter leurs regards personnels et subjectifs sur le « pays du matin calme ». Pour cette nouvelle parution, cet album aurait pu s’appeler « Corée » T2 car c’est sur ce même concept que l’on a demandé à 10 auteurs (6 coréens et 4 francophones) de raconter une fiction inédite mais cette fois-ci, de leurs perceptions de la société française d’aujourd’hui !

 

Exercice difficile car il n’est pas évident en une quinzaine de pages, plus particulièrement pour les Coréens, de fixer un instant de leurs courtes visites en France, et d’en faire un récit qui sera pour eux, un élément significatif du  regard qu’ils auront eu de notre société française d’aujourd’hui !

A la lecture de ce collectif, on peut dire que cela est particulièrement réussi ! Les six auteurs Coréens, avec des manhwas déjà édités en France, notamment chez Casterman se sont prêtés à l’exercice, que ce soit Kim Dong-Hwa qui nous a enchanté avec  la série « Couleur terre », Kang Doha  avec son chat « Catsby »,  Oh Se-Young  avec « Feux » et ces chroniques sociales, et Suk Jung-Hyun, auteur de “Fantôme”, un récit de science-fiction écologique mais également Kim Soo-Yong  avec Hip Hop chez MILAN, et Lee Hyeon-Sook « Plus beau que l’amour” chez SAPHIRA ; Enfin, les 4 auteurs francophones, Bastien Vivès avec notamment son « goût du chlore », Max de Radiguès, un jeune dessinateur belge , Anne SIMON dessinatrice notamment chez GALLIMARD Jeunesse et Gabriel PIQUET avec des nouvelles chez FUTUROPOLIS nous font découvrir une France au-delà des stéréotypes bien franchouillard que nous avons l’occasion de rencontrer par ailleurs !

 

Beaucoup de sensibilité, que ce soit Lee Hyeon-Sook avec « Chosun », une ancienne dynastie coréenne revisitée à Versailles, l’attirance de Kim Dong-Hwa pour le peintre français Millet ou encore, l’ombre d’un doute de Gabrielle Piquet qui revient sur une période difficile de notre justice ; Je ne peux les citer tous et seulement vous inciter à les découvrir au travers de ce collectif, vous ne serez pas déçus !

 

Cette expérience mérite d’être renouvelée, peut-être cette fois pour les collectifs « Chine » et « Japon » pour lesquels on pourrait leur demander de faire le même exercice à l'occasion de leurs venues en France ?


QUELQUES JOURS EN FRANCE Collection Ecritures, Edition CASTERMAN 16 € 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0

Publié le 1 Novembre 2009

Je ne ferais pas l’injure à n’importe lecteur de bande dessinée en lui rappelant une des séries phares de ces dernières années, je veux parler de la série XIII !

Sous la plume de Van Hamme et le dessin de William Vance,  cette série a tenu en haleine bon nombre de lecteurs pendant près de vingt ans !

Seulement, toute bonne chose a une fin et nous étions orphelins ! Pas pour longtemps car les éditions DARGAUD ont décidé d’éditer une fort bonne idée, celles de présenter des protagonistes de l’histoire de XIII avant l’Histoire ! Je dois dire qu’au départ, je n’étais pas spécialement enthousiaste de découvrir la jeunesse de ces personnages ! Je suis vite revenu sur mon avis, après le bel album de la jeunesse de la Mangouste raconté par Xavier Dorison et mis en image par Ralph Meyer, puis maintenant de la jeunesse d’Irina raconté par Eric Corbeyran et mis en image par Philippe Berthet, on peut lire, avec grand intérêt, ces albums indépendamment de la série XIII.

Alors Irina, est-ce que cette jolie créature vous rappelle quelqu’un ? Allez, Irina Svetlanova, c’est la jeune tueuse, formée par le KGB, engagée par la Mangouste, qui s’est évertuée à éliminer XIII par 3 fois et ce, sans succès (hôpital Washburne, le bateau de Wally Sheridan ainsi que lors d’une expédition aux bahamas!).

Alors, pourquoi temps de haine, de détermination et de sang froid dans les meurtres perpétués dans la série XII, c’est ce que l’on va découvrir tout au long de cet album ? D’une jeunesse difficile au fin fond de la Biélorussie à son entrée dans les services du KGB, elle nous ferait presque regretter de ne la considérer que comme une tueuse sans état d’âme !

Nous ne présentons plus le dessin de Philippe Berthet qui nous a entraîné notamment dans sa série Pin-up avec son beau dessin ligne clair ! Ici, avec l’aide du scénario bien ficelé que Philippe Corbeyran a l’habitude de nous distiller, il a su nous transporter dans cet univers avec la sensibilité qui le caractérise !

On constate que ce soit pour la Mangouste comme Irina, le tour de force des différents scénaristes embarqués dans cette série, est de coller au mieux de la série XIII et de nous donner envie de (re)lire la série ! On peut dire que leurs collaborations avec de tels dessinateurs sont une franche réussite !

A découvir rapidement et ce, sans modération !

  

XIII Mystery T2 Irina Editions DARGAUD 10,40 €

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0