Publié le 14 Novembre 2009

L’association Bulles de Mantes est heureuse de présenter l’album « Bluesman » dans le cadre du 11ème festival Blues s/Seine.

A cette occasion, le dessinateur espagnol Pablo Garcia CALLEJO se déplacera tout spécialement de León (capitale de la province de la région autonome de Castille et Leon) pour dédicacer son album « Bluesman » sorti cette année aux éditions AKILEOS (intégrale 2 tomes).

Les séances de dédicaces auront lieu :

-   vendredi 20 novembre à la librairie LA RESERVE, à partir de 17h30 ;

-   samedi 21 novembre à l’ENM, de 17h00 jusqu’à 19h00, avant le concert de « L’ENM fait son blues »

Que ce soit à la librairie La Réserve ou à l’ENM, vous pourrez admirer le talent de cet auteur avec des planches, des crayonnés et des illustrations autour de l’album « Bluesman ».

 

« Bluesman » du dessinateur CALLEJO et du scénariste VOLLMAR, va vous embarquer dans le sud profond des Etats-Unis, à l’aube de la « Grande dépression » de 1929. Vous allez découvrir et vibrer au « son » de Lem Taylor (guitariste) et Avery « Ironwood » Malcott (pianiste) en tournée. Ils tentent de survivre dans une période où les difficultés économiques semblent insurmontables mais également dans un monde où la couleur noire est proscrite !

Un récit, dans la veine des « Raisins de la colère » de Steinbeck, un dessin efficace qui sait si bien traduire la peine d’une vie de souffrance mais également la joie de se réfugier dans la musique blues.

Venez nombreux à ces expositions et profitez de l’occasion pour rencontrer cet auteur espagnol autour d’une dédicace ! C'est aussi l'occasion de (re)découvrir l'ENM et d'assister au concert « L’ENM fait son blues » pour la modique somme de 3€ !
 

Librairie LA RESERVE, 81, Av Jean Jaurès 78711Mantes la Ville Tél :01 30 94 53 23

Ecole Nationale de Musique, 12 bd Calmette 78200 Mantes-la-Jolie Tél : 01 34 77 88 88

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Bulles en villes

Repost0

Publié le 1 Novembre 2009

En 2006, la collection Ecritures des éditions CASTERMAN publiait un collectif original intitulé « Corée » qui comprenait 12 fictions courtes consacrées à ce pays d’Extrême-Orient. L’idée étant de donner l’occasion à 12 auteurs (6 francophones et 6 coréens) de porter leurs regards personnels et subjectifs sur le « pays du matin calme ». Pour cette nouvelle parution, cet album aurait pu s’appeler « Corée » T2 car c’est sur ce même concept que l’on a demandé à 10 auteurs (6 coréens et 4 francophones) de raconter une fiction inédite mais cette fois-ci, de leurs perceptions de la société française d’aujourd’hui !

 

Exercice difficile car il n’est pas évident en une quinzaine de pages, plus particulièrement pour les Coréens, de fixer un instant de leurs courtes visites en France, et d’en faire un récit qui sera pour eux, un élément significatif du  regard qu’ils auront eu de notre société française d’aujourd’hui !

A la lecture de ce collectif, on peut dire que cela est particulièrement réussi ! Les six auteurs Coréens, avec des manhwas déjà édités en France, notamment chez Casterman se sont prêtés à l’exercice, que ce soit Kim Dong-Hwa qui nous a enchanté avec  la série « Couleur terre », Kang Doha  avec son chat « Catsby »,  Oh Se-Young  avec « Feux » et ces chroniques sociales, et Suk Jung-Hyun, auteur de “Fantôme”, un récit de science-fiction écologique mais également Kim Soo-Yong  avec Hip Hop chez MILAN, et Lee Hyeon-Sook « Plus beau que l’amour” chez SAPHIRA ; Enfin, les 4 auteurs francophones, Bastien Vivès avec notamment son « goût du chlore », Max de Radiguès, un jeune dessinateur belge , Anne SIMON dessinatrice notamment chez GALLIMARD Jeunesse et Gabriel PIQUET avec des nouvelles chez FUTUROPOLIS nous font découvrir une France au-delà des stéréotypes bien franchouillard que nous avons l’occasion de rencontrer par ailleurs !

 

Beaucoup de sensibilité, que ce soit Lee Hyeon-Sook avec « Chosun », une ancienne dynastie coréenne revisitée à Versailles, l’attirance de Kim Dong-Hwa pour le peintre français Millet ou encore, l’ombre d’un doute de Gabrielle Piquet qui revient sur une période difficile de notre justice ; Je ne peux les citer tous et seulement vous inciter à les découvrir au travers de ce collectif, vous ne serez pas déçus !

 

Cette expérience mérite d’être renouvelée, peut-être cette fois pour les collectifs « Chine » et « Japon » pour lesquels on pourrait leur demander de faire le même exercice à l'occasion de leurs venues en France ?


QUELQUES JOURS EN FRANCE Collection Ecritures, Edition CASTERMAN 16 € 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 1 Novembre 2009

Je ne ferais pas l’injure à n’importe lecteur de bande dessinée en lui rappelant une des séries phares de ces dernières années, je veux parler de la série XIII !

Sous la plume de Van Hamme et le dessin de William Vance,  cette série a tenu en haleine bon nombre de lecteurs pendant près de vingt ans !

Seulement, toute bonne chose a une fin et nous étions orphelins ! Pas pour longtemps car les éditions DARGAUD ont décidé d’éditer une fort bonne idée, celles de présenter des protagonistes de l’histoire de XIII avant l’Histoire ! Je dois dire qu’au départ, je n’étais pas spécialement enthousiaste de découvrir la jeunesse de ces personnages ! Je suis vite revenu sur mon avis, après le bel album de la jeunesse de la Mangouste raconté par Xavier Dorison et mis en image par Ralph Meyer, puis maintenant de la jeunesse d’Irina raconté par Eric Corbeyran et mis en image par Philippe Berthet, on peut lire, avec grand intérêt, ces albums indépendamment de la série XIII.

Alors Irina, est-ce que cette jolie créature vous rappelle quelqu’un ? Allez, Irina Svetlanova, c’est la jeune tueuse, formée par le KGB, engagée par la Mangouste, qui s’est évertuée à éliminer XIII par 3 fois et ce, sans succès (hôpital Washburne, le bateau de Wally Sheridan ainsi que lors d’une expédition aux bahamas!).

Alors, pourquoi temps de haine, de détermination et de sang froid dans les meurtres perpétués dans la série XII, c’est ce que l’on va découvrir tout au long de cet album ? D’une jeunesse difficile au fin fond de la Biélorussie à son entrée dans les services du KGB, elle nous ferait presque regretter de ne la considérer que comme une tueuse sans état d’âme !

Nous ne présentons plus le dessin de Philippe Berthet qui nous a entraîné notamment dans sa série Pin-up avec son beau dessin ligne clair ! Ici, avec l’aide du scénario bien ficelé que Philippe Corbeyran a l’habitude de nous distiller, il a su nous transporter dans cet univers avec la sensibilité qui le caractérise !

On constate que ce soit pour la Mangouste comme Irina, le tour de force des différents scénaristes embarqués dans cette série, est de coller au mieux de la série XIII et de nous donner envie de (re)lire la série ! On peut dire que leurs collaborations avec de tels dessinateurs sont une franche réussite !

A découvir rapidement et ce, sans modération !

  

XIII Mystery T2 Irina Editions DARGAUD 10,40 €

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 26 Octobre 2009

D’habitude, je fais un article pour inciter les amoureux de la bd à se rendre en terres Malouines ! Cette année, las de vous inciter de vous y rendre, je vais donner des regrets à ceux qui n’auront pas pu ou pas voulu nous rejoindre !

Déjà, beaucoup de grincheux nous diront que St Malo fin octobre, on va affronter les 1er frimas ! Que nenni, cette année encore le soleil était au rendez-vous !

Maintenant parlons d’un des plus grands festivals de bd : ici, tout est réuni pour que chacun puisse y trouver son compte : un palais des congrès et une halle  (espace Duguay-Trouin) avec près de 350 auteurs qui sont tout aussi heureux que vous d’être là, des expositions toujours de qualité, entre les 40 ans des éditons GLENAT où l’on a pu (re)découvrir des séries au travers d’illustrations et de planches d’artistes qui ont jalonné ses 40 ans, de Bourgeon à Zep en passant par Juillard, Vicomte, Yslaire et j’en passe ! Mais également, celles de Boucq ou encore celle sur la très belle série Martha Jane Canary, plus connue sous le nom de Calimity Jane. Enfin, on n’oubliera pas l’hommage fait à Uderzo à l’occasion des 50 ans d’Astérix !

 

Quai des bulles 2009 est mort, après avoir sacré l’équipe de Tchô qui aura la lourde tâche de faire l’affiche 2010, vive Quai des bulles 2010 ! Rendez-vous pris pour de nouvelles dates, les 7,8 et 9 octobre prochain.

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Festival 2009

Repost0

Publié le 11 Octobre 2009

Quand les scientifiques sont dépassés par leurs inventions : voici l’histoire de Taxandria, une ville qui fut ravagée par un cataclysme qui l’isola totalement, suite à de terribles manipulations scientifiques. De ce chaos, les seuls survivants décidèrent les lois de “l’éternel présent” où toute allusion au passé et au futur y fut désormais interdite, ainsi  que les images et les machines étaient bannies. Il faudra la curiosité du seul enfant de la ville pour ranimer cet univers endormi…

 

En 1987, Raoul Servais réalisateur Belge a proposé à F. Schuiten de construire l’univers de son prochain film intitulé « Taxandria ».

Ce film, ayant connu pas mal de déboires notamment d’ordre technique, a mis près de 8 ans à voir le jour.

Désirant tirer partie du travail entrepris pour ce film (+ de 300 dessins !) qui tardait à voir le jour, il fut décidé de sortir un ouvrage illustré qui fut publié, en 1993, de manière confidentielle aux éditions Arboris.

Aujourd’hui, grâce à l’envie de F. Schuiten et B. Peeters de faire revivre une partie de cet univers, le livre se transforme en bd, voit sa pagination doublée et rejoindre l’univers de la collection des Cités Obscures!

Certains grincheux vous diront que ce n’est pas une nouveauté, ce que nous ne partageons pas ! On aurait pu ne pas reprendre le titre de l’album et le présenter comme une nouveauté ce qui serait passé, sans encombre, vu la faible diffusion de la 1ère sortie ! Les éditions CASTERMAN ne sont pas rentrées dans ce jeu et c’est une histoire revisitée que nous proposent les talentueux auteurs des Cités Obscures.

Dès la 1ère page, vous rentrerez de plain pied dans l’univers fantasmagorique des auteurs avec une science-fiction peut-être pas si fantasque que cela ! Le tout industriel, la folie des hommes à détruire la planète sont assez d’actualité ; ce qui l’est moins, c’est la description de l’après chaos vu par un enfant qui a soif de découverte et de vie.

Enfin, pour les inconditionnels des Cités Obscures ou ceux qui découvrirait la collection à l’occasion de la sortie de cet album, Casterman et les auteurs ont décidé de rééditer l’ensemble des Cités Obscures, notamment en retravaillant les contenus ne serait-ce que pour donner une plus grande unité à la collection, en améliorant les impressions grâce à l’évolution des procédés de reproduction. Du beau travail que vous pouvez déjà découvrir chez votre libraire pour 6 albums ; les autres parutions s’étalant jusqu’en 2012.

Autre fait marquant, Souvenirs de l’éternel présent devrait également être adaptée pour l’I-phone, avec un nouveau type de lecture accordant une part importante à la lisibilité sur petit écran.

 

                                                                                  Delphine et Bernard LAUNOIS

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 11 Octobre 2009

« Le Terre Neuvas » est un galérien, un forçat, un bagnard ! Voilà bien résumé le ressenti du vieux Mathu, un vieux briscard de la mer sur sa condition de pêcheur qui a participé déjà à de nombreuses campagnes de pêche à la morue dans les mers froides et dangereuses de Terre Neuve.

Pendant 9 mois, ceux sont près  d’une trentaine de gars qui vont affronter la mer, le froid, la maladie, les blessures, les noyades mais aussi l’humeur exécrable du capitaine, la violence exacerbée par une pêche pas toujours aussi fructueuse qu’ils le désireraient !

Mais comme si tout cela ne suffisait pas, voilà que des hommes d’équipages sont occis ; qui sont donc ce et ou ces meurtriers ?  Et pourquoi tant de violence ?

 Sur fond de campagne de pêche dans les débuts du XXème siècle, Christophe Chabouté nous embarque dans un sombre règlement de comptes où le sordide transpire tout au long de l’album.

 Christophe Chabouté manie le noir et blanc de façon éclatante !  La force de son dessin va parfois jusqu’à rendre illusoire ses dialogues. Des gueules de marin bien burinées par la rudesse du métier ; Une atmosphère que seul le noir et blanc est à même de rendre !

Du grand Chabouté ! Il nous surprend à chaque album au point de ne plus savoir quel propos dithyrambique on pourrait y attribuer !

Il ne vous reste plus qu’à foncer chez votre libraire pour vous plonger dans la rude vie des Terre Neuvains !

  Bonne lecture.

 

TERRE NEUVAS Chabouté Editions Vents d’Ouest 18,00 €

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 13 Septembre 2009

Décidemment, la librairie La Réserve n’arrête pas d’inviter des auteurs BD en dédicaces ! Après Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault pour un magnifique livre sur Yvan Delporte, qui a pour titre "Rédacteur en chef "(voir article précédent), c’est autour du co-scénariste Philippe GUILLAUME pour l’incroyable série DANTES.

Ce thriller financier entame le second cycle avec ce 3ème album qui verra Alexandre, évadé de prison, Alexandre est désormais Christopher Dantès. Camouflé sous cette nouvelle identité et sous un nouveau visage, et aidé par Isaac et Sarah, il met en place un plan aussi méthodique qu’implacable pour se venger de la machination dont il a été victime. Les rôles semblent alors s’inverser et le jeune trader, autrefois marionnette de la bande du BGCI, devient un maître du jeu redoutable pour ses proies. Pour Christopher, il s’agit désormais de mener son plan à terme, avant que son passé ne le rattrape… « Le Visage de la vengeance » inaugure le deuxième cycle de cette série haletante de six tomes. Alexandre alias Christopher Dantès, tel le Comte de Monte-Cristo, met enfin en place sa vengeance en s’attaquant successivement à chacun de ses anciens ennemis.

Eh bien voilà, la vengeance d’Alexandre que l’on attendait impatiemment commence à poindre et ce, de bien belle manière !  La magie est toujours là, la dernière page lue, on se demande comment l’on va faire pour attendre si longtemps la suite !

Alors bien sûr, vous allez me taxer de partialité…Eh bien tant pis ! Il s’avère que c’est toujours difficile de faire un article sur un album écrit par des amis ! J’ai toujours cru dans la réussite de cette entreprise sinon qu’elle va au-delà de mes espérances. L’association Pierre Boisserie/Philippe Guillaume était voué à la réussite : le scénario est excellent, bien dosé, servi parfaitement par le dessin d’Erik Juszezak. Enfin, il ne faut pas non plus oublier Juliette Nardin qui met si bien en couleurs le travail d’Erik.

Enfin, pour ceux qui n’auraient pas encore commencé la série (est-ce possible ?) ou les collectionneurs avertis, le 1er tome vient d’être réédité pour la modique somme de 5,00€, agrémenté d’une nouvelle couverture et d’une page supplémentaire parue dans le journal Les Echos qui n’avait pas été édité lors de la 1ère parution !

 Alors, c’est le moment de craquer et de rejoindre Philippe Guillaume le vendredi 25 septembre à 18h00 à la librairie La réserve pour un apéro-dédicace.

Dantès T3 Le visage de la vengeance Boisserie/Guillaume/Juszezak Dargaud 10,40€


Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 13 Septembre 2009

Le Morphyr, quel drôle de nom ? Que peut-il bien caché derrière ? En fait, ce nom vient de la légende de Snorri, au temps des vikings, un homme doux et bon, qui un jour, après avoir vécu des sévices, se vengera et deviendra le grand héros de son temps. Bjorn, jeune garçon chétif, enfermé sous la neige avec sa famille ne sait pas encore qu’il va devenir également un morphir : Bjorn le morphyr ! Cette saga de fantasy original va nous emmener sous et sur la terre pour suivre les pérégrinations de ce jeune homme valeureux !

A l’ouverture de cet album, on rentre rapidement dans l’histoire, bien construite, au dessin alerte renforcé par des couleurs soutenues, à la manière des contes que nous racontaient nos parents avant de nous éteindre la lumière ! De l’action, de l’intrigue, de la frayeur, de la tendresse… Tous les ingrédients pour nous faire passer un bon moment !

Saluons encore l’heureuse idée des éditions CASTERMAN de s’associer avec un autre éditeur et ce, de fort belle manière. Après Rivages Noirs, la référence polar, voici un des éditeurs de référence de romans pour ados, l’Ecole des Loisirs !


Souhaitons longue vie à cette collection qui, nous l’espérons, continuera à nous enchanter et nous faire revivre nos moments blottis sous la couette suspendue aux lèvres de nos parents.

 

BJORN LE MORPHIR GILBERT/LAVACHERY Edition CASTERMAN 64 pages 13 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 13 Septembre 2009

Yvan Delporte, quand on évoque son nom, vient à nous une miriade de souvenirs, tous aussi hilarants et loufoques indissociable du journal Spirou !
C'est un travail considérable que Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault ont accompli pour réaliser cet ouvrage ! Rendez-vous compte, 328 pages richement illustrées, bourrées d'anecdotes, d'interviews d'un bon nombre de personnes qui l'on cotoyé tout au long de ces 60 ans auprès des éditions Dupuis.
Quatre ans de travail pour accomplir un album incontournable pour ceux qui ont connu cette période fantastique du journal Spirou, de Gaston Lagaffe à Boule & Bill en passant par les Schtroumpfs, c'est l'occasion de (re)découvrir le formidable travail de ce rédacteur en chef/scénariste et d'apprendre à mieux le connaître au travers de cette belle réalisation !
Aussi, vous avez l'occasion de vous faire dédicacer cet ouvrage en vous rendant le mardi 22 septembre 2009 à 20h45, où vous pourrez également assister à la projection d'un document vidéo inédit sur Yvan Delporte !

Librairie La Réserve, 81 rue Jean Jaurès 78200 Mantes-la-Ville.

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 9 Juin 2009

Nous sommes en 1942 dans le Bruxelles occupé par les allemands. Spirou, groom au Moustic Hôtel, et Fantasio, journaliste dans le journal « Le Soir », quotidien « réquisitionné » par les occupants, se reprochent mutuellement leur trop grande proximité avec l’Occupant. Mais ce que Fantasio ignore, c’est que Spirou est, en fait, un membre très actif de la résistance.

 Après l’excellent album d’Emile Bravo, « Le journal d’un ingénu », le défi de faire un album aussi bon semblait mission impossible ! C’était sans compter sans le talent de nos deux compères, Yann au scénario et Schwartz aux crayons ! Une histoire bien construite, parsemée de clins d’œil sur des personnages de Quick et Flupke en passant par Bob Fish, Buck Danny, Willy Vandersteen, le jeune Albert … Et des auteurs comme Hergé, Jacobs ! On (re)trouvera même, au détour d’une case, le marché aux puces du «  secret de la Licorne" d’Hergé. L’humour de Yann, que j’affectionne tout particulièrement dans ses séries avec Conrad, est toujours aussi désopilant, dans un exercice pas vraiment évident eu égard au sujet traité ! Le dessin « très ligne claire » est terriblement efficace avec un style qui n'est pas sans rappeler le talentueux et regretté Chaland.

Décidément, les albums de la collection « une aventure de Spirou et Fantasio », bien que destinée à un public plus adulte, renouvelle bien cette série qui a enchanté bon nombre de génération depuis la création du petit groom en 1938.

Alors, plongez-vous avec délectation dans cette histoire et si vous ne connaissez pas les 4 albums précédents avec des dessinateurs et des scénaristes différents qui ne vous laisseront pas indifférents ! C’est le moment de dévaliser votre libraire préféré !

 

 Le groom vert-de-gris, Yann et Schwartz aux éditions DUPUIS, 13,50 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0