Publié le 14 Juillet 2021

LA FILLE DU QUAI, un conte qui ne laisse pas indifférent !

Le jeune Haurel, alors âgé de 8 ans, va trouver sa vie transformée lorsqu’il aperçoit sur le bout du quai la silhouette d’une élégante jeune femme abritée sous une ombrelle. Il faut dire que cette dernière traine une légende singulière, celle d’exterminer tous les gens qui auront eu la malchance de la rencontrer ! Ce conte incroyable n’est-il pas encore une de ces vieilles chimères qui se transmet de génération en génération sans aucun fondement, sinon de glacer les sangs des pauvres hères qui l’ont vue au détour d’une rue, d’un quai. Toujours est-il qu’Haurel ne vit plus et espère que la fameuse jeune fille ne viendra plus hanter ses jours et ses nuits. Hélas, il n’en est rien, plus il tente de lui échapper, plus son emprise grandit au point d’empêcher un amour… Que faire, quelle fin à ce destin qui ne cesse devenir funeste ?

La scénariste Alexine entraine avec talent le lecteur dans ce conte hallucinatoire, où le suspense s’avère omniprésent. S’attardant sur les caractères et la psychologie des protagonistes, particulièrement marqués, Alexine joue avec les extrêmes, de l’amour à l’horreur.

Les dialogues sont alertes et le découpage efficace remarquablement mis en images par le dessinateur Fabrice Meddour. Son dessin réaliste rehaussé par de superbes aquarelles, renforçant les situations, ravira le lecteur qui sera partagé entre s’attarder sur les dessins et n’avoir de cesse de connaitre la fin de cette fiction qui ne le laissera pas indifférent.

Un cahier graphique complète de belle manière cet opus en montrant tout le talent du dessinateur, si tant soit peu que l’album ne l’aurait démontré.

LA FILLE DU QUAI ALEXINE/Fabrice MEDDOUR collection 24X32 éditions GLENAT, 64 pages 15,50 €

Bernard Launois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 5 Juillet 2021

Une remise réussie du 7ème prix de la BD aux couleurs du blues le 3 juillet 2021 dans le cadre du festival Tracteur Blues

Initialement prévue en novembre 2020 et repoussé au 3 juillet 2021, eu égard aux conditions sanitaires, cette 7ème remise de prix de la BD aux couleurs du blues s’est déroulé aux environs de 20 heures 30 à l’espace Condorcet de Follainville-Dennemont et ce, entre deux sets musicaux.

Pour cette occasion, l’association Bulles de Mantes avait fait venir le lauréat 2020 Raul Ariño de sa ville de Barcelone.

Après une belle séance de dédicaces rythmée par les sons des groupes BRAMA et FOLSOM, la remise du prix précédée d’une allocation de Monsieur Sébastien LAVANCIER, maire de Follainville-Dennemont, a été effectuée par Monsieur Raphaël COGNET, président de la Communauté Urbaine GPS&O, en présence des présidents des associations organisatrices du prix.

Enfin, Madame Chantal CIPPELLETTI, présidente de l’association BLUES SUR SEINE et Bernard LAUNOIS, président de l’association BULLES DE MANTES, ont remis à l'auteur la somme de 500,00 € qui accompagne le diplôme.

Depuis 2014, la volonté des associations Bulles de Mantes et Blues sur Seine de mettre en évidence les connexions entre le blues et la bande dessinée se réalise notamment dans la création du Prix de la bande dessinée aux couleurs du blues.

Pour ce prix 2020, près d’une vingtaine d’albums parus entre juin 2019 et juin 2020 avaient été examinés par un comité de lecture de Bulles de Mantes, pour retenir cinq titres dans la liste finale, qui ont été soumis aux votes du jury, composé de représentants des deux associations, ainsi que des représentants des mondes de la lecture, de la musique, et de l’éducation.

Le Prix de la BD aux couleurs du blues récompense le meilleur album illustrant une thématique du blues ou des musiques afro-américaines qui en sont dérivées, ou encore illustrant le contexte social et historique en relation.

Le très réussi album Bluesman de l’auteur Raul Ariño paru chez Sarbacane, a remporté les suffrages du jury, qui lui a décerné le prix 2020.

Bernard Launois

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Repost0

Publié le 30 Juin 2021

Raùl Ariño, auteur de BLUESMAN en dédicace avec BULLES DE MANTES les 2 et 3 juillet 2021

Lauréat du Prix de la bande dessinée aux couleurs du blues, Raùl Ariño vient recevoir son prix à l’occasion de la manifestation TRACTEUR BLUES le samedi 3 juillet 2021 à l’Espace Condorcet, rue Jean Jaurès à DENNEMONT. Une séance de dédicaces aura lieu sur site avant et après la remise du prix.

L'auteur Barcelonais, reçu par l'association BULLES DE MANTES, assurera également 2 séances de dédicaces :

  • Vendredi après-midi (16:30-18:00) à la librairie L'ILLUSTRARIUM
  • Samedi après-midi (14:30-16:30) à la librairie TONNENX.

Venez nombreux (re)découvrir BLUESMAN et profitez de vous faire faire une dédicace sur votre album, vous ne le regretterez pas !

Ce prix de la BD aux couleurs du blues, créé en 2014 par les associations Bulles de Mantes et Blues sur Seine, récompense un album qui soit à même de remplir les critères de sélection qui sont : "album de bande dessinée publié en français et consacré à l’univers du blues ou des musiques qui lui sont proches" (thématiques blues, jazz, gospel, negro spiritual, rock ‘n roll), "que ce soient des sujets musicaux, sociétaux ou historiques".
 

Parmi les cinq albums "nominés" (BLUESMAN (Arino, éditions Sarbacane), DJANGO MAIN DE FEU  (Rubio et Efa, éditions Dupuis), LOUISIANA tome 1 (Chrétien et Toussaint, éditions Dargaud), MILES ET JULIETTE (Rubio et Sagar, éditions Delcourt), et MOJO HAND (Floc’h, éditions Sarbacane), retenus soit parce qu'ils évoquaient directement le monde du blues ou du jazz, soit parce qu'ils abordaient le contexte économique et social de l'Amérique de la grande époque du blues, le jury composé de représentants des deux associations, ainsi que de représentants des mondes de la lecture, de la musique, et de l’éducation, a choisi BLUESMAN, mettant en avant son originalité graphique et l’intérêt de son scénario.

Blues sur Seine et Bulles de Mantes se félicitent de l'impact qu'à pu susciter le prix et œuvrent à pérenniser cette promotion du blues et de la bande dessinée.

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 9 Juin 2021

BULLES EN VILLE : participez à la chasse au trésor des figurines ASTERIX !

COMMENT JOUER :

Le «Jeu des figurines Bulles en Ville» du 9 au 12 juin 2021 à 18 heures, consiste à retrouver 18 petites figurines des personnages des albums d’Astérix, chacune placée dans une des 18 commerces partenaires du jeu :

A FLEUR DE SOIE
ARCHE DE BALLONS
AUX FINS DELICES
CHOCOLATS D'ISA
KIARA
KIDILIZ
LES SALONS DE VALENTINA
LFC COURTAGE
MERODE
MICKY BOUTIQUE
MV COIFFURE
NATURAL COIFFURE
OPTIC 2000
PHOTO ILLUSION STORY
RAQUEL'S
SALON COIFFURE DENE
SHIVA
TOI'T ET MOI

Ces figurines situées dans les vitrines sont numérotées et le jeu consiste à dire quel numéro est situé dans chaque commerce.

COMMENT GAGNER :

Les gagnants seront ceux qui auront rempli le questionnaire (au dos du flyer) et désigné le plus grand nombre de bonnes réponses. Une question subsidiaire est posée pour départager les ex-æquo. Le questionnaire est disponible chez les commerçants partenaires ainsi que sur les stands de l'association à l'occasion de la journée dédicace le 12 juin 2021.

Le règlement est disponible aux librairies partenaires de l’association « Bulles de Mantes », la Librairie Tonnenx, 4 rue de Colmar, et L’Illustrarium, 10 rue du Vieux-Pilori.

QUE GAGNER :

Cette "chasse aux trésors" est dotée de nombreux lots de bandes dessinées et de bons d'achat de nos deux libraires partenaires.

Bulles de Mantes remercie chaleureusement les commerçants de l’association Cœur de Mantes pour le prêt de leurs vitrines.

Saurez-vous les retrouver ? Alors, bonne chasse !

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 8 Juin 2021

BULLES EN VILLE, J- 5 pour rencontrer les auteurs, en dédicace !

Vivement les rencontres avec les auteurs et les séances de dédicaces ! Les amateurs de ces moments privilégiés sont tous frustrés de ne plus vivre d’événements culturels depuis plus d’un an maintenant.

Le samedi 12 juin, en plein centre-ville de Mantes-la-Jolie, une douzaine d’auteurs viendront dédicacer toute la journée dans une formule « covid-proof »: dédicaces en pleine rue, les auteurs étant sous de petits barnums ouverts, partagés en trois groupes séparés afin d’éviter toute agglutination du public.

Nos partenaires de L’École des 4 Z’arts offriront toute la journée une petite animation musicale toute en douceur, avec des artistes qui évolueront d’un lieu de dédicaces à un autre.

Voici la liste de ceux qui ont confirmé leur venue :

BRUNNER Vincent (scénariste) 11407 Vues

DEQUEST Pierre-Emmanuel (scénariste et dessinateur) Croc-Blanc

GASTOLD (de) Claire (dessinatrice) 11407 Vues

GRABOWSKI Guénaël (dessinateur) Nautilus

GUILLAUME Philippe (scénariste) Le banquier du Reich

LE HENANFF Fabrice (dessinateur) Capitaine Bligh

PLISSON François (scénariste et dessinateur) Tristan

SAITAS Émilie ((scénariste et dessinatrice) L'Arbre de mon père

STALNER Éric (scénariste et dessinateur) La Grande peste, L'Oiseau rare, Pot-Bouille

TREBOR Carole (scénariste) Tâvutatèt, Rouges estampes

 Et les lieux où vous pourrez les trouver en dédicace :

 

- devant la librairie TONNENX, 4 rue de Colmar

- devant la librairie L’ILLUSTRARIUM, 10 rue du Vieux Pilori

- à côté de la Mairie, Place de la République

Toute dédicace sera faite après achat d’un album sur le stand.

3 heures de parking gratuit le samedi entre 9 h00 et 18h00 (parkings souterrains du centre-ville: ‘Cœur de Mantes’, ‘Hôtel de Ville’ et ‘Normandie’).

Bulles de Mantes remercie chaleureusement la Ville de Mantes-la-Jolie pour son soutien budgétaire et logistique ; les éditions Casterman, Futuropolis et Dargaud pour leur aide aux expositions ; Pierre-Emmanuel Dequest pour le dessin de l’affiche ; La Ruche, Le 20 du Domaine, le Cellier Du Guesclin et les Chocolats Colas pour leur soutien dans l’accueil des auteurs ; L’École des 4 z’arts pour leur généreuse animation musicale ; les librairies L’Illustrarium et Tonnenx pour la logistique des albums ; les commerçants de l’association Cœur de Mantes pour le prêt de leurs vitrines.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 7 Juin 2021

12 juin 2021 : et de trois, la nouvelle vente aux enchères MAGHEN s’annonce sous de beaux auspices !

On l’attendait avec impatience cette nouvelle manifestation et c’est encore plus de 120 lots qui sont proposés aux futurs acheteurs. Comme les deux précédentes ventes, celle-ci se déroulera en 3 temps. Tout d’abord, un catalogue spécial avec l’incontournable Jean-Pierre Gibrat qui ne cesse de faire éclater son talent au travers de ses remarquables albums et illustrations, en présentant cette fois-ci, pas moins de 17 remarquables œuvres extraites de sa collection personnelle avec des illustrations, couvertures et planches de Le sursis (éditions Dupuis) ou encore de Mattéo (éditions Dupuis). On notera, par exemple, que la couverture de Le Sursis t1 est estimée entre 50 000 et 60 000 €.

Viendra ensuite le tour de l’auteur Roger Ibáñez, avec un catalogue spécial comportant 18 œuvres tirées de la série Jazz Meynard.

Enfin, une jolie pléiade d’auteurs se disputent le dernier catalogue, de Rosinski à Mathieu en passant par Uderzo, Franquin, Hergé mais également, Vance, Riff Reb’s…

Alors, si les sommes atteintes par ces trésors de la bande dessinée ne sont pas pour vos bourses, cela ne vous empêche pas d’acquérir ces trois beaux objets que sont les catalogues de cette vacation.

Les 122 lots de la vacation feront l’objet d’une exposition publique à la galerie Daniel Maghen, du mardi 8 au samedi 12 juin 2021.

VENTE AUX ENCHÈRES
Samedi 12 juin 2021 à 14h30 (Entrée gratuite. Inscription obligatoire.)
Maison de l’Amérique Latine
217 Boulevard Saint-Germain 75007 Paris

Bernard Launois

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 6 Juin 2021

BULLES EN VILLE les expos, c’est maintenant et jusqu'au 12 juin 2021 !

 

 

C'est le moment de (re)visiter trois des belles places que compte la ville de Mantes-la-Jolie, à savoir, la dalle du Val-Fourré, la place Paul Bert ainsi que la place du Marché au Blé car pendant douze jours, elles sont parées aux couleurs de la BD avec trois expositions présentées du 1er au 12 juin en pleine rue sur de grands panneaux alvéolés :

Exposition 11407 VUES (Vincent Brunner et Claire de Gastold / éd Casterman) sur la dalle devant la mairie de quartier du Val Fourré.

 

Exposition LES OISEAUX (Troubs / éd Futuropolis) place Paul Bert, devant la mairie de quartier Gassicourt.

Exposition L’OASIS (Simon Hureau / Ed Dargaud) place du Marché au Blé, centre-ville.

Trois expositions sur trois albums récents, 11407 vues traitant, à travers deux historiettes le thème des réseaux sociaux et ses dérives. Les deux autres expositions sont consacrées à la prise de conscience de sujets traitant de l'écologie.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 2 Juin 2021

LA CHANSON DE RENART T2, toute une fable à déguster

Après Le Seigneur des entourloupes, aux accents plus enjoués, La Magie sans miracle termine ce diptyque de manière plus noire avec un Renart moins sarcastique et plutôt conscient que sa tâche de sauver le monde qui court à la catastrophe s’avère des plus difficiles. Et c’est sans son fidèle compère le loup Ysengrin, laissé en famille, qu’il s’adjoint les services de l’apprenti sorcier Takka alors que Merlin l’enchanteur reste désespérément momifié en pierre.

Que faire alors quand on est un goupil que tout le monde rencontré considère comme un chien ? Doit-on se révolter, le revendiquer ou se fondre dans la masse si l’on ne veut pas être chassé comme un vulgaire gibier ? Renart a fort à faire pour espérer sauver le monde et qui sait, arrivera-t-il à redonner vie à Merlin l’enchanteur ?  

Les talents de conteur de Joann Sfar ne se discutent pas et cette fois, il étonne et interroge son lectorat en le transportant au Moyen-Age, période où la magie s’apparentait au satanisme. L’auteur Joann Sfar aime faire parler les animaux et ce, de belle manière, en les rendant souvent plus intelligents que bon nombre d’humains.

Le lecteur se plaira à suivre le téméraire goupil au travers de cités du sud-ouest de la France, grâce au dessin vif de Joann Sfar, toujours remarquablement mis en valeur par les couleurs de Brigitte Findakly.

On pourra simplement regretter que cet hommage inédit au récit médiéval se finisse avec ce deuxième tome mais qui sait, il suffira d’une idée nouvelle de son créateur pour que rejaillissent de nouvelles aventures de la Chanson de Renart ?

LA CHANSON DE RENART T2 Le Seigneur des entourloupes Joann SFAR Editions GALLIMARD BANDE DESSINEE 56 pages, 16,00 €

Bernard LAUNOIS

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 31 Mai 2021

Exposition UDERZO, COMME UNE POTION MAGIQUE ... A consommer sans modération !

Exposer Monsieur Albert UDERZO dans ce bel écrin qu’est le Musée Maillol s’avère une excellente idée.

Quelle exposition ! Assurément l’une des plus réussies, tant par la richesse des pièces montrées que dans la mise en scène, sobre et soignée comme l’aurait aimée le Maître disparu depuis le 24 mars 2020.

Quand on sait combien il est difficile de monter une exposition d’une telle ampleur, et a fortiori dans ces périodes compliquées et dans des temps très courts, on mesure le travail accompli en découvrant cette belle rétrospective, menée de main de maître par sa fille Sylvie UDERZO assistée de l’agence Artcurial Culture, au travers de dessins, planches et autres crayonnés réalisés par l’artiste tout au long de sa vie. On peut aussi y découvrir la présence de figurines et autres objets.

Du 1er étage où débute l’exposition avec la jeunesse d’Albert UDERZO, au rez-de-chaussée consacré principalement à ce phénomène de l’édition qu’est la série Astérix traduite en près de 120 langues et créée avec son ami René GOSCINNY, les visiteurs vont clairement en prendre plein les yeux !

De ses cahiers d’écolier richement agrémentés de dessins qui montraient déjà ses fortes prédispositions pour le 9ème art, aux planches d’Astérix, en passant par Belloy, Johan Pistolet, Oumpah-Pah, Tanguy et Laverdure… Les talents de l’artiste sont multiples et variés. Ainsi, son trait vif et dynamique éclate aux yeux du visiteur ébahi et admiratif de tant de maîtrise, tant dans les crayonnés poussés que dans les profonds encrages, infiniment mieux mis en valeur que dans les albums.  

Ainsi l’on mesure mieux, à travers cette remarquable rétrospective riche de plus de 300 originaux, l’incroyable parcours de cet autodidacte de génie qui aura marqué le monde entier.

Alors, par Toutatis, ce n’est pas le moment de rater l’exposition de tels trésors, pour la plupart sortis de la collection personnelle familiale et que l’on n’aura sûrement plus l’occasion de revoir avant longtemps. Il ne vous reste donc plus qu’à vous précipiter au musée Maillol pour découvrir toutes les facettes d’un grand homme, discret, humble, qui a fait et fera encore rêver toutes les générations.

Enfin, signalons la réalisation par les éditions Hazan d’un superbe catalogue, riche de 288 pages, qui restera la mémoire de cette exposition.

Exposition UDERZO, Comme une potion magique Musée MAILLOL 61, Rue De Grenelle 75007 Paris, du Jeudi 27 mai 2021 au jeudi 30 septembre 2021

Catalogue UDERZO, Comme une potion magique éditions HAZAN 288 pages, 35,00 €

Bernard LAUNOIS

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 25 Mai 2021

ENTRE LES LIGNES, une affaire de famille bien singulière, tout en émotion

Baptiste se souvient de Moïse, son grand-père, comme quelqu’un de taciturne et de renfermé, voire acariâtre, qui ne s’est jamais étendu sur sa vie, sinon qu’il aura vécu la guerre avec toutes ses vicissitudes. Il aura fallu que le père de Baptiste retrouve les retranscriptions de lettres écrites par Moïse et consignées dans trois carnets, pour découvrir que la vie du nonagénaire avait été loin d’être un fleuve tranquille. Voilà que Moïse a tu à toute sa famille la présence dans sa vie d’une certaine Anne-Lise Schmidt. Qui est-elle, quelle relation a-t-elle tissée avec Moïse et ce, depuis 1960, date de la première lettre jusqu’à 2004 ? Pourquoi n’en avait-il jamais parlé ?

Si Baptiste accuse le coup, son père s’en trouve très perturbé et n’a qu’une idée en tête, celle de partir à la recherche de cette personne. Seulement, sa santé se dégrade brusquement et c’est Baptiste qui décide de le faire pour son père, peut-être un moyen de se rapprocher de lui et de renouer tous les liens familiaux à travers sa quête ?

Passée la stupéfaction engendrée par cette découverte, Baptiste décide de partir à la recherche de la fameuse Anne-Lise à laquelle Moïse semble vouer un amour immodéré.

L’enquête va se révéler compliquée d’autant plus que les années ont passé et c’est un Baptiste conquérant que les lecteurs vont découvrir dans son improbable quête.

L’auteur Dominique Mermoux a eu l’excellente idée de prendre le parti pris d’alterner les lettres de Moïse, remarquablement mises en images, avec une bande dessinée narrant tout son cheminement.  Celui-ci l’amène à découvrir des lieux, des personnages qui auraient approché Anne-Lise de près ou de loin, mais également à développer leur relation père-fils. Le récit s’avère fluide et le lecteur est tenu en haleine tout le long des 168 pages.

Voilà donc un roman graphique digne du roman de Baptiste Beaulieu, Toutes les histoires d’amour du monde, dont le récit est tiré.

ENTRE LES LIGNES Baptiste BEAULIEU/Dominique MERMOUX Éditions RUE DE SÈVRES 168 pages, 20,00 €

Bernard LAUNOIS

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0