Black Lord, au cœur de la piraterie somalienne

Publié le 5 Avril 2014

Black Lord, au cœur de la piraterie somalienne

Quand on réalise qu'un civil occidental séquestré peut rapporter 1 million de dollars à ses ravisseurs, on pense, un peu tard, que l'on ne plus fréquenter les eaux territoriales somaliennes de la même manière ! C'est le triste constat de Maxime Stern, skipper d'un bateau de plaisance transportant un groupe de touristes, qu'il n'aura de cesse de soustraire aux demandeurs de rançon, quitte à s'acoquiner avec le plus fieffé des pirates.

De l'action, souvent violente dans un récit haletant et prenant, voilà ce que nous offrent les scénaristes, Guillaume et Xavier Dorison. Mais au-delà de cette terrifiante fiction, ils nous proposent une réflexion sur une Afrique désemparée qui, même si les méthodes sont des plus contestables, tente de survivre, alors que le monde occidental n'a d'yeux que pour ses ressources notamment maritimes, et qu’il s’empresse de piller.

Le dessin hyperréaliste de Jean-Michel Ponzio s'adapte parfaitement au récit, au point pour le lecteur de se demander parfois si ce n'est pas un roman-photo.

On regrettera simplement de devoir encore attendre la suite de cette tragédie des plus palpitantes.

Black Lord T1 Somalie : année 0. PONZIO/DORISON Grafica Editions GLENAT 48 pages 13.90 €

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0
Commenter cet article