divers

Publié le 29 Septembre 2019

1ère  vente aux enchères de la société DANIEL MAGHEN ENCHERES le 11 octobre 2019 à 18 heures à la Maison de l’Amérique Latine

Dans le monde de l’expertise de la bande dessinée, de la vente d’originaux mais également dans l’édition, Daniel Maghen est passé, depuis bien longtemps, maître en la matière. Seulement, après tous ces succès fort mérités, connaissant Daniel Maghen, il fallait bien se douter qu’il n’allait pas en rester là, notamment à rester expert pour des ventes aux enchères organisées par les maisons Tajan et Christie’s. Fort de ses expériences acquises durant sept ventes, il était temps pour lui de franchir le pas en créant sa société de vente aux enchères et de proposer assurément, l’évènement de l’automne ! Deux ventes de prestige seront organisées par an et seront composées d’un catalogue général et d’un catalogue spécial dédié à un artiste contemporain.

Pour cette 1ère vente, le catalogue spécial est consacré au grand auteur André Juillard, premier auteur majeur à avoir faire confiance à Daniel Maghen. Les nostalgiques se sont souviendront assurément de la première exposition à la Galerie Maghen de la rue Descartes, à l’occasion de la sortie du deuxième album de la série Plume aux vents.

A cette occasion, deux luxueux catalogues sont proposés à la vente. D’une part, un catalogue spécial  réservé à André Juillard qui présente plus d’une trentaine d’originaux à la vente dont des aquarelles réalisées par l’auteur pour cette occasion ainsi qu’une interview de l’auteur et d’autre part, le catalogue général qui présent les 226 pièces.

De Bess à Zep en passant par Batem, Franquin, Hergé, Benjamin Lacombe, Hugo Pratt, Manara, Moebius, Rosinski, Uderzo, la liste de 226 lots est impressionnante tant dans la variété des plus grands auteurs de bd, qu’en matière de qualité des œuvres proposées et fera tourner la tête de bon nombre de collectionneurs et amateurs d’art.

 

Concernant les estimations, de 1000 € à 300 000 €, la fourchette est grande et permet à un grand nombre de se faire plaisir !

Alors, avant de vous rendre à la vente aux enchères à la Maison de l’Amérique Latine le 11 octobre à 18 heures, on ne peut que vous suggérer de venir voir les œuvres à l’occasion de l’exposition publique à la galerie Daniel Maghen (entrée libre) au 36, rue du Louvre à Paris (75001) qui aura lieu, du mercredi 25 septembre au jeudi 10 octobre, de 10h30 à 19h et le vendredi 11 octobre, de 9h à 13h.

Plus d’informations sur mailto:https://www.danielmaghen-encheres.com/


Galerie Daniel Maghen

36, rue du Louvre, 75001 Paris
Tél :  +33 (0)1 42 84 37 39
contact@danielmaghenencheres.com

Bernard Launois

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 26 Mars 2019

Voilà la vingt-troisième fois déjà que se tient la Foire aux disques, BD et cinéma de Limay, une manifestation que Bulles de Mantes affectionne et à laquelle elle participe depuis plusieurs années.

Pour fêter cette occasion, les organisateurs (Big Band Vexinée) ont battu le rappel de nombreux exposants disques et BD, et de cinéma. La foire, qui attire chaque année plus de mille passionnés pour tenter de dénicher la parle rare, fera salle comble avec 80 exposants mettant à la disposition du public plus de 300 mètres de bacs remplis de pièces de collection. Pour le cinéma, le public pourra trouver des dvd, affiches, photos, dossiers de presse, figurines sur l’univers du cinéma.

Comme il est fait depuis plusieurs années, Big Band Vexinée confie à Bulles de Mantes le soin d’organiser les séances de dédicaces avec des auteurs de BD. Pour cette édition, six auteurs sont invités : Frédéric Bihel (Milady, L’Or, Africa Dreams), Philippe Guillaume (La Banque, Dantès) Pierre-Emmanuel Dequest (Retour à la Montagne), Erik Arnoux (Sara Lone), Jeronaton (El Nakom) et Juan-Maria Cordoba (Nono & Moumoune).

Côté cinéma, les organisateurs se réjouissent aussi de la venue du célèbre réalisateur Jean-Pierre Mocky qui viendra dédicacer son dernier livre la journée du samedi.

Foire aux disques, BD et cinéma

Gymnase Guy Moquet, Rue Charles Tellier, 78520 Limay

30 et 31 mars 2019 de 10h à 18h

Jérôme Boutelier

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 10 Décembre 2018

Grand Prix de La Critique ACBD 2019 : Moi ce que j'aime, c'est les montres, un beau grand prix

Au terme d’un troisième tour de vote, l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) couronne Moi ce que j’aime, c’est les monstres — livre premier d’Emil Ferris, publié chez Monsieur Toussaint Louverture en Europe, et Alto au Québec, de son Grand Prix 2019.
Moi ce que j’aime, c’est les monstres est le premier roman graphique de l’Américaine Emil Ferris, née en 1962. Dans cet album puissant, au dessin ébouriffant, elle brasse les époques et les récits, d’inspiration autobiographique. Contant l’enfance d’une fillette des années 1960 dans un quartier miséreux de Chicago : la jeune Karen fait chaque jour face à l’horreur et à la souffrance, et se représente en monstre. Quand sa voisine meurt dans d’étranges circonstances, elle décide d’enquêter. L’occasion pour l’autrice de plonger ses lecteurs dans l’Allemagne nazie, où la victime a grandi et a été persécutée…

Cette bande dessinée succède à La Terre des fils de Gipi, Grand Prix 2018. Elle a été sélectionnée parmi cinq titres issus d’un premier choix des membres de l’ACBD après discussion lors du Festival bd Boum à Blois en novembre. Les quatre autres finalistes étaient :

● L’Âge d’or de Cyril Pedrosa et Roxanne Moreil, Dupuis

● Courtes distances de Joff Winterhart, Çà et là

● Malaterre de Pierre-Henry Gomont, Dargaud

● Servir le peuple d’Alex W. Inker, Sarbacane

Le Grand Prix de la Critique ACBD a pour ambition de « soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et
graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie. »

L’ACBD compte 95 journalistes et critiques qui parlent régulièrement de bande dessinée dans la presse régionale et nationale écrite, audiovisuelle et numérique. Le Grand Prix de la Critique ACBD 2019 a été choisi parmi les 4133 nouveaux titres publiés dans l’espace francophone européen (France, Belgique, Suisse) entre le 1er novembre 2017 et le 31 octobre 2018.
Le bureau de l’ACBD :

- Fabrice PIAULT (Livres Hebdo) Laurent TURPIN (bdzoom.com) Antoine GUILLOT (France Culture) Anne DOUHAIRE (franceinter.fr) Laurence LE SAUX (Télérama, BoDoï) Benoît CASSEL (PlaneteBD.com) Patrick GAUMER (Dictionnaire mondial de la BD “Larousse”)

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 25 Novembre 2018

Festival International de la Bande Dessinée 2019, une conférence de presse dans le tempo…

Accueilli dans une salle de concert de la Cité de la Musique, le monde journalistique spécialisé dans la bande dessinée pouvait s’attendre à une présentation en fanfare. Tel fut le cas avec tout d’abord un partenariat nouveau avec la Cité de la Musique dans la réalisation de concerts de dessins sur le site avec  Monstres d’Asie, Hänsel & Gretel : l’Orchestre de Paris, la Philharmonie de Paris et le Festival font se rencontrer musique classique et bande dessinée dans des spectacles musicaux pour toute la famille avec Kim Jung Gi et Lorenzo Mattotti.

 

Avec ses 46 printemps, le Festival International de la Bande Dessinée (FIBD) en a encore sous la godasse en présentant encore cette année un programme des plus alléchants à commencer par une douzaine d’expositions, de Milo Manara à Richard Coben, auteur de l’affiche, en passant par  Taiyo Matsumoto, Bernadette Després, les 80 ans de Batman, une cinquantaine de débats, trois catalogues, des master classes, la liste est impressionnante et il faudra avoir des dons d’ubiquité très affirmés afin de pouvoir profiter au maximum de tous les manifestations proposées pendant ses 4 jours, du 24 au 27 janvier 2019.

 

Le FIBD, c’est également la remise des récompenses dans une dizaine de catégories, à commencer par la sélection officielle avec :

• Le Fauve d’Or – Prix du meilleur album

Ce prix met à l’honneur le meilleur album de l’année, sans discernement de genre, de style ou de provenance géographique.

• Le Fauve d’Angoulême – Prix Spécial du Jury Ce prix récompense une œuvre qui a particulièrement marqué le jury par sa narration, son esthétique ou l’originalité de ses choix.

• Le Fauve d’Angoulême – Prix de la Série Ce prix distingue une œuvre en trois volumes ou plus, et ce peu importe sa longueur totale.

• Le Fauve d’Angoulême – Prix Révélation Ce prix est décerné à l’album d’un(e) auteur(rice) encore au début de son parcours artistique et qui a publié professionnellement trois albums maximum.

Mais également, la Sélection FAUVE Polar SNCF, la Sélection Patrimoine, la Sélection Jeunesse, la Sélection Bande dessinée alternative, le prix de l’ACBD.

Enfin, le FIBD, c’est près de 1 500 auteurs et autrices, 400 rencontres, ateliers, conférences, spectacles et projections.

Tous ces chiffres donnent le vertige d’un évènement mondialement incontournable de la bande dessinée de tous les types, tous les styles, toutes les nationalités.

Alors, il ne vous reste plus qu’à vous précipiter sur l’adresse internet indispensable www.bdangouleme.com/ pour compléter cet article et faire vos choix avant de rejoindre l’endroit le plus opportun pour partager la bande dessinée du monde entier.

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 21 Septembre 2018

A l’occasion de la sortie du Volume IV du Château des Étoiles, Un Français sur Mars, la

Galerie Daniel Maghen propose une magnifique exposition-vente des planches de la série dessinée par Alex Alice.

 

Cette exposition investit d’abord l’Espace Commines du 20 au 23 septembre, dans lequel les producteurs - la Galerie Daniel Maghen et les Editions Rue de Sèvres - ont confié à Alex Alice et Fabien Hamm la conception d’une remarquable mise en scène théâtralisée à l’aide de décors et objets d’époque, de maquettes et de portraits, qui plonge le visiteur en immersion dans l’univers de l’auteur.

Un fantastique voyage en 1873 dans le monde du Château des Étoiles !

 

 

L’exposition-vente se poursuivra ensuite du 26 septembre au 27 octobre 2018 sur les murs de la Galerie Daniel Maghen, qui présentera une centaine de planches, illustrations et couvertures issues des quatre albums du Château des étoiles, toutes plus splendides les unes que les autres.

 

 

Les amateurs d’Alex Alice vont être ravis avec cette exposition exceptionnelle qui met en valeur tout le talent de l’artiste.

 

 

 

 

 

 

 

 

Espace Commines,

17 rue Commines,

Paris 3e

 

Galerie Daniel Maghen,

36 rue du Louvre,

Paris 1er

site web DM

 

 

Jérôme Boutelier

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 16 Mars 2018

Venez participer avec nous à la dictée mantaise samedi 24 mars 2018

Vous aimez les bulles, vous aimez forcément les mots qui les remplissent !

Aussi, c'est tout naturellement que l'association Bulles de Mantes, a accepté de participer aux côtés de la mairie de Mantes-la-Jolie à cette agréable animation récréative.

Cette dictée aura lieu le samedi 24 mars 2018 à 10h00 au gymnase Dantan, 13 rue de Lorraine à Mantes-la-Jolie.

Nous vous invitons à nous rejoindre et montrer avec nous que nous aimons non seulement les dessins, mais aussi les mots !

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 22 Mars 2017

Venez découvrir le plus grand événement dédié au livre en France avec cette 37ème édition

Livre Paris est assurément devenu l’un des 3 événements européens les plus importants pour les professionnels du monde de l’édition, recevant plus de 1000 journalistes avec plus de 150 000 visiteurs en 2016 et qui fera de cette manifestation, la plus grande librairie d’Europe sur 4 jours.

Au chiffre éloquent du nombre de visiteurs foulant les allées du pavillon 1, s’affiche ceux encore plus impressionnants de la venue de plus de 3000 auteurs en dédicaces invités sur les stands de 1200 exposants ajoutés à l’organisation de 800 événements, rencontres et débats dans un espace complètement repensé afin de le rendre plus accessible et convivial pour tous.

C’est année, le Maroc sera à l'honneur une délégation de 40 auteurs, reflets de la diversité et du dynamisme de la création littéraire contemporaine du Royaume : des auteurs reconnus internationalement, mais également de nouveaux talents, émergents et prometteurs

 

Signe des échanges croissants entre les deux pays en particulier sur le plan éditorial et littéraire, le Maroc est le premier pays africain et arabe à être mis à l’honneur à l'occasion de cette 37ème édition.

 

La bande dessinée n’est pas en reste, car bon nombre d’éditeurs sont présents d’ACTES SUD à URBAN COMICS, auxquels s’ajoutent un espace entièrement dédiée à la bande dessinée, la Scène BD, Manga & Comics qui offre un panorama de la richesse et de la diversité du « 9e art ». Scénaristes et dessinateurs seront à l’honneur, avec l’éclairage de philosophes, d’historiens et de spécialistes.

 

Plus d’infos sur https://www.livreparis.com

 

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 7 Décembre 2016

M'enfin ! Gaston LAGAFFE investit la bibliothèque du Centre Pompidou, du 7 décembre 2016 au 10 avril 2017

De sa première apparition en février 57 dans le journal Spirou à 1996, date du dernier gag inachevé, c'est plus de 900 planches, toutes plus hilarantes les unes que les autres, que le génial géniteur André Franquin aura réalisé.

À l'aube de l'anniversaire des soixante ans de ce grand dadais dégingandé, roi de la gaffe, la Bibliothèque Publique d'Information du Centre Pompidou pose un regard neuf sur l'importance de ce personnage intemporel. Aujourd'hui encore, petits et grands s'esclaffent devant ses inepties, sa culture de la dérision, ses inventions créés pour entretenir sa flemme légendaire. Gaston Lagaffe est universel et d’ailleurs, n'y a-t-il pas un Gaston caché au fond de chacun de nous ?

L'exposition, déclinée sur 4 axes, de la genèse du "héros sans emploi" aux idées noires, offre de (re)découvrir l'univers de cet éternel adolescent au travers de planches, éditions originales mais aussi de photographies et de films, fort bien mis en valeur, rendant ainsi un bel et digne hommage.

Alors, c'est le moment de se ruer vers cette belle exposition consacrée à Gaston, de profiter également des conférences organisées à cette occasion, avant de se replonger dans les albums avec en point d'orgue, d'une part, l'édition spéciale anniversaire au tirage limité de la série Gaston en 22 volumes aux Editions Dupuis mais également avec la publication d'un catalogue d'exposition fort bien documenté.

Enfin, une mention spéciale pour la parution début janvier 2017 d'une version enrichie des idées noires,  à l’occasion des 40 ans de cette série mythique, aux éditions Fluide Glacial.

Plus d’informations à l’adresse http://www.bpi.fr/agenda/gaston-au-dela-de-lagaffe

Exposition GASTON, du 7 décembre 2016 au 10 avril 2017 Bibliothèque Centre Pompidou 25, rue du Renard 75004 Paris.

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 23 Novembre 2016

Prix 2016 Landerneau BD décerné à L’odeur des garçons affamés

Incontournable rendez-vous qu'est la remise du prix de la BD Landerneau qui a été donné mardi 22 novembre 2016 au Carmen, à Paris 9ème dans une ambiance cosy.

Devant un parterre nourri de représentants des centres culturels E. Leclerc, des éditeurs et auteurs, Michel Édouard Leclerc et Zep, président du prix de la BD Landerneau 2016 ont fait tout d'abord une présentation des dix albums nominés puis fait appelé sur scène les récipiendaires en les personnes de Frédéric Peeters, dessinateur et Loo Hui Phang scénariste pour l'excellent album l'odeur des garçons affamés aux Editions CASTERMAN.

Rappelons que ce prix décerné par une sélection de libraires des centres culturels E. Leclerc et présidé cette année par Zep récompense un album d'auteurs et de scénaristes francophones, publié depuis janvier, et dont le sujet, le style et le dessin sont à même de rassembler un large public autour de la bande dessinée.

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0

Publié le 11 Novembre 2016

4ème vente Christie's Maghen consacrée à la "bande dessinée et illustration" le 19 novembre 2016 à Paris

Et de quatre, les ventes Christie’s-Daniel Maghen ont pris leur rythme depuis maintenant 3 ans, à raison de deux ventes par an et ce, pour le plus grand bonheur de tout amateur et collectionneur d’œuvres dédiées au 9ème art.

Cette vente dénommée « bande dessinée et illustration », qui se déroulera samedi 19 novembre 2016, comporte plus de 210 lots composés de planches, couvertures et éditions originales pour une estimation totale de plus de 4 millions d’euros. La vente se déroulera en deux parties, tout d’abord, celle consacrée à l’auteur qui ne cesse de monter, Jean-Pierre GIBRAT. Un superbe catalogue de 58 pages lui est totalement dédié et devrait assurément ravir tous les amateurs des réalisations de cet artiste.

La deuxième partie, consacrée à une pléiade d’auteurs présente des œuvres majeurs telles que la planche originale n°59 de « On a marché sur la lune » d’Hergé estimée entre 350 000 et 400 000 €, une planche rarissime d’un album de « Tintin et le Thermo-Zéro qui n’a jamais été édité » et estimée entre 200 000 et 250 000 €. On trouvera également des originaux de 83 artistes, de BELTRAN à ZEP, en passant par Franquin, Giraud, Jacobs, Juillard, Uderzo, Tardi, Will, Yslaire, la liste est impressionnante.

A quelques encablures des fêtes de fin de l’année, c’est le moment selon ses moyens de rêver en enchérissant sur ces œuvres intemporelles ou tout simplement en acquérant les deux catalogues de cette vente.

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0