coup de coeur bernard launois

Publié le 14 Avril 2012

LefrancT23La sortie d’un album de Guy Lefranc est toujours un évènement tant bien même que le géniteur de cette série n’est, hélas, plus là pour le réaliser. Néanmoins, la relève est assurée et c’est avec un réel plaisir que l’on se plonge dans des nouvelles aventures qui n’ont pas pris une ride !

Cette fois, l’histoire a pour décor le pays du soleil levant, au tout début des années 50, alors que Guy Lefranc entame un reportage à Tokyo, toujours occupée par les forces américaines après la défaite de 1945. Son programme va être rapidement bouleversé alors qu’il est témoin du vol de l’armure de guerre du dernier shogun au musée de l’Empereur. Est-ce un vol commandité par  un riche illuminé pour alimenter sa collection personnelle ou cela prend-t-il une toute autre dimension ? La succession de faits et de faisceaux d’indices vont intriguer notre jeune reporter et l’emmener dans une aventure tout aussi rocambolesque que trépidante ! A n’en point douter, son vieil ennemi Axel Borg traîne encore dans les parages, toujours prêt à mettre à fomenter un mauvais coup à l’aide de plans tous plus mégalos les uns que les autres.

Le scénariste Thierry Robberecht a su faire une histoire digne du grand maître, bien rythmée et peuplée de surprises au détour de chaque page. Quant au dessin, tout le monde connaît la problématique de reprendre le dessin d’un illustre dessinateur, et là on peut dire que Frédéric Legrain, alias REGRIC s’en sort remarquablement bien. En fait, rien d’étonnant, il ne faut pas oublier quand même que REGRIC a continué le nouveau cycle des aventures de Lefranc dans les années ‘50’, entamé avec « Le Maître de l’Atome » ; Bref, du Lefranc comme on l’aime depuis maintenant 60 ans ! 

C’est donc le moment de rejoindre votre libraire pour vous procurer ce bon album mais aussi pour profiter de l’initiative des Editions CASTERMAN qui, à l’occasion de l’anniversaire des 60 ans, ont eu la riche idée de rééditer les 4 premiers tomes en tirage limité (3000 exemplaires) et d’offrir de superbes plaques émaillées créées pour l'occasion : une plaque offerte pour deux BD achetées !

LefrancRéédition

Les aventures de Lefranc T23 REGRIC/ROBBERECHT Editions CASTERMAN 48 pages, 10,95€

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 10 Avril 2012

9782749305516-LL’histoire se déroule à Saint-Roch, un village au cœur de l'Auvergne, sur fond de guerre du Vietnam vu par le microcosme d’un village bien franchouillard des années 60 où jalousie et racisme sont légion. Linh, une jeune fille née d’une union d’un père médecin français et d’une jeune vietnamienne restée dans son pays en guerre, essaie du mieux qu’elle peut de s’intégrer dans un village qui ne l’accueille pas les bras ouverts. Cet état de fait n’est pas facile à vivre pour cette jeune fille, entre un demi-frère qui ne comprend pas pourquoi son père lui en a caché l’existence et son angoisse de ne pas retrouver ce dernier, parti chercher sa mère.

Sa grand-mère paternelle fait tout ce qu’elle peut pour l’intégrer au sein du village, mais est-ce que cela sera suffisant ? Son demi-frère va-t-il continuer à la rejeter ? Toutes ces questions vont trouver leurs réponses dans ce dernier album du diptyque qui aurait, volontiers, pu encore se prolonger sur un ou deux albums supplémentaires, ne serait-ce que pour voir comment Linh et sa nouvelle famille allaient aborder les années 70 et oublier cette énième foutue guerre qui détruit tout sur son passage, laissant des traces à jamais indélébiles.

 

Nous ne présentons plus Marc BOURGNE, auteur prolifique et si complet qui manie aussi bien le crayon (« Frank LINCOLN », « Voyageur » T5 à T8) que la plume (« Les pirates de Barataria »  avec le dessinateur Frank BONNET) et qui nous a imaginé cette histoire aux accents dramatiques qui ne vous laissera pas insensible. Le dessin de VORO, alias Vincent RIOUX, est efficace et rend bien l’atmosphère tour à tour bucolique et poignante, et les couleurs réalisées par informatique sont plutôt réussies.

Bref, si vous n’avez pas encore découvert le 1er album de ce diptyque à sa sortie, c’est vraiment le moment de vous plonger dans cette belle histoire et de vous familiariser avec la vie de Linh, l’héroïne de la série.

 

L’été 63 T2 VORO/BOURGNE 48 pages 14.50 € Editions VENTS D’OUEST

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 2 Avril 2012

Après avoir bourlingué sur toutes les mers pour transporter aux quatre coins de la planète des cargaisons parfois insolites, notre héros, Yann Calec, a l’opportunité grâce à un héritage de seTramp T10 mettre à son compte en appareillant le « Pierrick ». Seulement, cela ne fait pas l’unanimité chez les armateurs rouennais et les ennuis vont se succéder rapidement alors qu’il n’a pas encore pris la mer avec sa nouvelle acquisition : la découverte d’un cadavre sur son bateau, une grève des dockers. Décidément, Yann Calec va finir par croire qu’il a acheté un cargo maudit. Que va-t-il faire alors ? Baisser les bras et revendre au plus vite son bateau ? Notre héros ne s’en laisse pas compter et vous allez voir ce que vous allez voir !

 

Que l’on ne s’y trompe pas, c’est du lourd ! Ce tome 10 est construit à la manière d’un très bon polar, à la différence que le jeune armateur Yann Calec remplace aisément l’inspecteur de police. Jean-Charles KRAEHN a le don de faire des albums rythmés en nous distillant au fur et à mesure des pages des indices déterminants, et ce Tramp T10 n’y déroge pas. A cela, vous ajoutez la compétence technique en marine marchande de M. Georges TANNEAU et vous obtenez un super scénario.

 

Maintenant, je ne vais pas vous l’apprendre, une très bonne histoire ne suffit pas et là, on retrouve la patte de Patrick JUSSEAUME, avec son graphisme réaliste qui sait si bien rendre les scénarii de Jean-Charles KRAEHN. Ici, il aura su créer sur cet album une ambiance particulièrement anxiogène ; bref, on s’y croirait et c’est tout ce que l’on demande. Le trio JUSSEAUME/KRAEHN/TANNEAU fonctionne formidablement bien et ce, depuis près de dix ans pour notre plus grand plaisir.

 

Alors, pour ceux qui ne connaitraient pas encore la série, c’est le moment de découvrir le tome 10 qui peut se lire sans avoir à reprendre les neuf précédents. Mais attention, vous avez de fortes chances de retourner, dans les plus brefs délais, chez votre libraire pour vous plonger dans l’aventure maritime de cette série incontournable !

 

Retrouvez la bande annonce de cet album sur http://www.dargaud.com/tramp/album-5184/le-cargo-maudit-10/

TRAMP T10 « Le Cargo Maudit » Editions DARGAUD 56 pages 13.99 €

  

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 26 Mars 2012

GrensonLaDouceurEnferT2.jpgPour tenir la promesse faite à sa grand-mère mourante d’aller se recueillir sur la tombe de son grand-père tombé au combat pendant la guerre de Corée, Billy Summer accompagne des vétérans américains à Séoul pour une cérémonie commémorative.

Seulement, le grand-père qu’il vénère tant n’est pas décédé et il apprend qu’il vit tranquillement en Corée du Nord. Les interrogations font vite place à la stupéfaction de l’annonce : pourquoi est-il resté dans ce pays qu’il a combattu et n’a-t-il pas rejoint sa jeune épouse et son fils qui se languissaient de l’attendre, une fois le conflit terminé ?

Billy, déjà tourmenté par des problèmes relationnels avec sa compagne, ne s’attend pas à vivre de tels moments lorsqu’il rencontre cet homme qui a trahi l’honneur de sa famille.

C’est une rencontre surréaliste sur la ligne militaire de démarcation entre les deux Corée que vont vivre ces deux êtres que tout sépare maintenant. L’histoire hallucinante de ce jeune homme, qui s’était engagé dans l’armée pour fuir une trahison conjugale, va faire resurgir chez Billy  des souvenirs douloureux enfouis au plus profond de sa mémoire.

Quelle histoire ! Tout aussi surprenante qu’émouvante, vous allez découvrir un grand-père au parcours atypique qui va scotcher son petit-fils en l’assénant de questions réponses que Billy n’aurait pu imaginer.

 

Je suis toujours impatient de découvrir les albums d’Olivier GRENSON car j’en apprécie tout particulièrement le trait mais là, avec ce diptyque, on découvre une facette de l’auteur qu’il nous avait cachée jusque-là, celle d'être un formidable narrateur !

Le scénario est fort bien construit, et si on avait l'outrecuidance de penser que la fin du diptyque était sans surprise, on se tromperait lourdement.

 

Alors, si vous n’avez pas encore découvert le 1er tome de ce diptyque, c’est le moment de vousGrenson_LaDouceurDeL-EnferCoffret.jpg ruer chez votre libraire pour acquérir le coffret de cette belle histoire qui comprend, en outre, un ex-libris signé de l’auteur.

 

 La douceur de l’enfer T2 GRENSON  édition Le LOMBARD 106 pages 16.45 €

Coffret comprenant les T1 & T2 et un ex-libris signé 35.9 €

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 10 Mars 2012

BlackStone.jpgNos deux compères, Nelson Staighback et Jenny Sullivan, ne savaient pas dans quel pétrin ils allaient se fourrer après s’être séparés de leur ami Jacques Bonneteau avec lequel ils avaient fait vivoter une minable association.

 

Alors qu’ils s’essayaient à un tour de magie dans un sordide cabaret londonien, un événement tout aussi incroyable que dramatique se produisait. L’enfant pris au hasard dans l’assistance et invité à rentrer dans une malle, finira par ne jamais en sortir ! Quelle stupeur à la réouverture de la boite de constater alors qu’elle ne contenait qu’une pierre noire.

Dans la confusion, Nelson Staighback parvint à s’échapper du théâtre en prenant soin de prendre cette pierre qui, extraordinairement, va lui permettre de réaliser enfin de véritables tours de magie sur un paquebot américain qui l’emmène loin de ses ennuis.

 

Evidemment, beaucoup d’interrogations apparaissent très rapidement dans l’album ne seraient-ce que celles-ci : où diable l’enfant a-t-il pu disparaître ou encore quel est le mystérieux pouvoir de cette pierre noire ?

 

Le prolifique et néanmoins talentueux scénariste Eric Corbeyran va encore nous étonner avec cette histoire rocambolesque où la réalité côtoie le fantasmagorique ! Le dessin hyperréaliste d’Eric CHABBERT, que l’on avait particulièrement apprécié dans le « docteur Monge » mais également dans « Nova Genesis » et « Uchronie », prend ici toute sa force. Eric Chabbert a su rendre une atmosphère, que ce soit dans les ambiances londoniennes du 19ème siècle à l’ère industrielle ou encore dans celles des fastes d’un paquebot de luxe. Une mention toute particulière aux couleurs réalisés par Luca MALISAN qui complètent singulièrement le travail d’Eric CHABBERT.

 

Quelle alchimie ! Du suspense, de la magie, dans un univers plutôt glauque de cette fin du 19ème, pour ce premier album fort prometteur. 

 

BLAK STONE T1 Les magiciens CORBEYRAN/CHABBERT

Editions GLENAT  56 pages 13.90 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 10 Mars 2012

AsgardT1-copie-1.jpgBien que maudit des dieux pour ne pas ressembler à ses congénères, Asgard, le guerrier viking, se voit pourtant confier par son roi, la lourde tâche de tuer le monstre marin qui décime les marins et affame le peuple.

 

Va-t-il réussir à supprimer cette bête et à quel prix ? Ses décisions ne vont-elles pas être lourdes de conséquence ? Cette chasse impitoyable va générer des rencontres improbables et l'on va assister à une étrange cohabitation entre deux êtres que tout diffère : un homme né 40 ans plus tôt avec une malformation qu’il traine comme un boulet et une jeune femme ancienne esclave affranchie à la mort de ses maîtres pour que la communauté n'est plus à la nourrir.

 

Vous découvrirez qu’Asgard n’est pas seulement confronté aux démons de la mer mais également à ses démons intérieurs qui le rongent depuis l’enfance.

 

Voilà, une histoire de vikings comme on les aime, avec des hommes en acier trempé prêts à affronter les eaux et les créatures qui les peuplent ! De l'action, dans le combat face à un serpent démesuré, mais aussi de l'émotion dans les rapports humains où le climat hostile n'est certainement pas étranger à la dureté des êtres humains.

 

Le scénario de Xavier Dorison est bien ficelé et si l'on a un peu de mal à se familiariser avec les noms des personnages et des coutumes nordiques, on est rapidement pris dans cette belle histoire, rude, viril ! Les couleurs, assez sombres dans l’ensemble, renforcent parfaitement le dessin bigrement efficace de Ralph MEYER !

 

Le duo DORISON/MEYER nous avait enchanté en inaugurant la collection XIII Mystery, force est de reconnaître que la magie de ce duo s’opère à nouveau avec Asgard et ce, de bien belle manière.

 

Retrouvez la bande annonce de cet album sur http://www.dargaud.com/asgard/album-5185/pied-de-fer/

 

ASGARD T1 Pied-de-Fer MEYER/DORISON

Editions DARGAUD

56 pages 13.99 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 19 Février 2012

Nous sommes en 1934 et Lisa Tréchault, fille unique d’un puissant négociant de Brazzaville, ne se voit pas finir ses jours avec Cecil Robbes, celui qui l’a engrossée quelques mois plutôt, profitant d’une soirée de beuverie pour abuser d’elle !

Il faut dire que la vie au fin fond de l’Afrique, où la cruauté des chasseurs qui désunissent sans pitié les couples de calaos, oiseaux connus pour leur fidélité en amour, va la terrifier.CONGO-OCEAN

Que faire alors, repousser le prétendant et aller vivre sous d’autres cieux, mais avec qui ?  

La rencontre de Paul, jeune ornithologue, va être décisive ! C’est avec lui, qu’elle trouve l’amour et l’envie de s’évader de cette existence de riche héritière, en compagnie de son fils. Malheureusement, les intérêts des familles Robbes et Tréchault ne sont pas au diapason avec sa décision et ils n’auront de cesse de les traquer.

Sur fond de construction de la voie ferrée CONGO-OCEAN, le scénariste et dessinateur Loïc MANALTI nous a concocté un beau roman graphique qui va vous emmener au cœur du Congo, à une période heureusement révolue où l’esclavage régnait en maître.

Le dessin réaliste, efficace, est rehaussé par des couleurs chatoyantes qui invitent à l’exotisme. Mais ne vous y trompez pas, la cruauté plane dans cette histoire et la fin n’est peut-être pas celle que vous attendrez ?


OCEAN-CONGO MALNATI Editions GLENAT 128 pages 19.50€

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 19 Février 2012

L’histoire commence en août 1941, avec le départ de New York du couple Zweig pour rejoindre le Brésil.

Pourquoi partir de l’Amérique après avoir fui l’Europe sous l’emprise du nazisme ?

Le célèbre écrivain Stefan ZWEIG, autrichien d’origine juive, alors âgé d’une soixantaine d’années, tente de refaire sa vie avec Lotte, sa jeune épouse de trente sa cadette. Seulement, Stefan ZWEIG DerniersJoursDeStefanZweigest hanté par son passé et ses blessures sont à vif : peut-être est-il l’un des rares survivants de sa famille, de ses amis qu’il a laissés lors de son départ précipité de Vienne en 1934 ?

Lotte ZWEIG, de santé précaire, s’efforce chaque jour de redonner la joie de vivre à son époux, mais ce n’est pas si simple de demeurer auprès de cet illustre auteur qui ne vit que dans ses souvenirs.

On peut se demander quel va être l’avenir pour ce jeune couple dans la luxuriance de Pétropolis ?  Ce lieu paradisiaque va-t-il les aider à surmonter toutes leurs difficultés ?

Adapter un roman en bande dessinée s’avère toujours un exercice difficile et l’on peut dire ici qu’il est réussi. L’écrivain Laurent SEKSIK a su mettre en scène de façon magistrale son propre roman « les derniers jours de Stefan ZWEIG », et le dessin de Guillaume SOREL se prête parfaitement à ce récit pathétique. On s’émouvra devant le contraste entre les couleurs chatoyantes de la vie brésilienne et la noirceur des personnages qui se cherchent sans vraiment se trouver, si ce n’est dans le désespoir.

Cette bande dessinée m’aura donné envie de lire le roman de Laurent SEKSIK, mais au-delà de découvrir l’œuvre de Stefan ZWEIG : n’est-ce pas là l’ambition des auteurs ? Je vous souhaite également de partager les mêmes émotions à la lecture de ce bel album.

Les derniers jours de Stefan ZWEIG SOREL/SEKSIK
Editions CASTERMAN 88 pages 16.00 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 11 Février 2012

Le-choix-d-Ivana-Couverture.jpgNous sommes en juillet 2008 quand les médias annoncent la grande nouvelle pour la Bosnie, l’arrestation de Radovan Karadzic. Ivana, une jeune femme bosniaque devrait se réjouir de cette arrestation car elle annonce la fin de la guerre et son cortège d’horreurs. Au lieu de cela, elle paraît indifférente, allant jusqu’à refuser de partager la liesse de ses collègues de bureau. Elle a souffert de cette guerre comme tous ses congénères mais est-ce vraiment comme tous ?
Les  souvenirs de ces dernières années se bousculent dans sa tête et maintenant que cette foutue guerre s’est achevée, elle n’a de cesse de retrouver des informations qui sont pour elle,  de la plus haute importance. Aussi, elle n’hésite pas, pour arriver à ses fins, à faire des heures supplémentaires de ménage dans les bureaux d’une association. Que cherche-t¬’elle donc de si important à ses yeux ? Vous allez très rapidement découvrir l’objet de sa quête qui va l’emmener en Italie puis en France et la conduire à prendre des décisions, à faire un choix.

Après 30 ans et 20 albums de la célèbre série « Tendre banlieue » destinée à un public adolescent, le talentueux scénariste et dessinateur Tiburcio de la Llave, plus connu sous l’alias TITO renoue avec la bande dessinée adulte, et de quelle manière ! L’histoire, poignante de la première page à la dernière, construite à la manière d’un reportage, raconte l’histoire dans l’histoire. Cet album, au dessin hyperréaliste, se dévore d’une seule traite car on a hâte d’en connaître le dénouement : finalement, Ivana a-t-elle vraiment le choix ?

Je vous laisse découvrir cette bande dessinée poignante qui, à n’en point douter, ne vous laissera pas indifférent.

Le choix d’Ivana TITO Editions CASTERMAN 64 pages 15.00 €

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 5 Février 2012

Etre de couleur noire, dans les années 20 aux Etats-Unis où règne l’apartheid s’avère très difficile à vivre ! Mais être ni noir, ni blanc à Harlem relève quasiment de la gageure !
Voilà à quoi se trouve confronté Anna la petite serveuse dans sa vie de tous les jours, une jeune fille métisse recueillie par une famille noire dans le milieu de Harlem, tiraillée par son identité et les quolibets des jeunes noirs qui fréquentent le restaurant de sa tante adoptive !AppelDesOriginesT2.jpg
Anna va-t-elle rester à végéter dans cet univers où elle sent qu’elle n’a pas sa place ?


Des évènements relatés dans le 1er album vont précipiter le destin d’Anna et la propulser actrice dans un tournage qui va l’amener aux fins fonds de l’Afrique, terre où son père qui lui est inconnu, aurait disparu !


Quel choc de culture, de passer de l’Amérique des années en pleine expansion aux terres sauvages de l’Afrique ! Comment vont se distribuer les rôles, entre une jeune actrice Anna qui n’aspire qu’à marcher sur les pas de son père et le découvrir enfin, et son jeune amoureux Simon qui ne pense qu’à l’expédition et de la gloire qu’il pourrait tirer de découvertes scientifiques exceptionnelles ?
Si vous n’avez pas encore lu le 1er album, c’est le moment de vous précipiter vers votre libraire préféré et découvrir cette saga bien construite et fort bien dessinée ! Le tandem CALLEDE/SEJOURNE n’en est pas à ses premières collaborations, on se souviendra de la très bonne série TATANKA avec pour thème sur les expérimentations biologiques sur les animaux et les conséquences dramatiques que cela peut induire ; ici, avec un sujet tout aussi difficile, Joël CALLEDE fait évoluer son héroïne dans des paysages superbes et mystérieux dans le but de lui faire rechercher ses origines pour pouvoir qui sait, mieux les assumer. Mais, le scénario se cantonne-t-il seulement à la vie de cette jeune fille ? Vous aurez assurément plaisir à le découvrir !


Le dessin de Gaël SEJOURNEY, hyperréaliste et toujours aussi efficace est sublimé par les superbes couleurs de Jean VERNEY ; Bref, une bonne histoire qui vous transportera, à coup sûr vers les origines d’Anna mais qui sait, peut-être d’autres…celles de l’humanité ?



L’APPEL DES ORIGINES T2 SEJOURNE/CALLEDE/VERNEY 13.95 € Editions VENTS D'OUEST

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0