coup de coeur bernard launois

Publié le 10 Février 2013

VITO T1Alors que Giuseppe AMARINO, jeune projectionniste, sillonne les routes siciliennes pour faire partager sa passion du cinéma, il se voit remettre par un vieux monsieur une bobine de la fin des années vingt.

Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir un film amateur avec des personnages tirés de la mythologie et plus vrais que natures ! Giuseppe n'a jamais vu d'effets spéciaux d'un tel niveau pour l'époque et décide de montrer cette merveille dans tous les villages après le grand film. C'est alors qu'il est accosté par un jeune homme qui n'aura de cesse de s'approprier la fameuse bobine et dont on va comprendre assez vite les motivations.

Les talents de cet auteur complet ne sont plus à démontrer. Distillant l'intrigue par petites touches, il nous surprend une fois de plus avec un scénario bien construit, et dont les dernières pages vont nous laisser sur notre faim. On appréciera  ce mélange d'hyperréaliste et de mythologie qui promet, à n'en point douter, une suite des plus savoureuses. Et cerise sur le gâteau, Eric STALNER renoue avec la couleur directe, technique qui l'avait révélé avec son album "Ange-Marie" et dans laquelle il excelle.

Bref, un début de série très prometteur que vous aurez plaisir à découvrir !

 

VITO T1 L'autre côté Editions GLENAT 48 pages 13,90€

 

Bernard LAUNOIS

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 10 Février 2013

Dick TurpinVoici l'histoire de Dick TURPIN, de son vrai non nom, Richard Dick TURPIN, bandit de grand chemin, qui écume les routes du comté du Yorkshire au début du 18ème siècle, et détrousse les bourgeois osant circuler sur son territoire. Sa légende se construit rapidement notamment grâce à la marionnette qui vante ses "exploits" dans les fêtes de village, au grand dam de la bourgeoise qu'il commence sérieusement à exaspérer. S’ensuivra une vie mouvementée, partagée entre les cambrioles et les ripailles, pour une fin des plus funeste !

C’est un personnage haut en couleurs dans un album noir et blanc, qui allie truculence, paillardise, mais aussi arrogance et impertinence, autant d’attributs représentatifs d’un héros que l'on pourrait comparer au célèbre Robin des Bois.

Vianello DickTurpinAuteur complet, Lele VIANELLO démontre cette fois-ci encore ses talents de conteur allié à un trait à la Hugo PRATT qu'il ne saurait renier. Cet album sans concession se lit avec délectation. Et bien sûr, la morale n'est pas au rendez-vous avec ce voleur, coureur de jupons, voire tueur … mais aussi terriblement attachant !

   

Dick Turpin Vianello 64 pages 15,00€ Editions MOSQUITO


Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 27 Janvier 2013

la-guerre-des-Lulus_couv.jpg

Septembre 1914, l'orphelinat de l'abbaye de Valencourt, au nord-est de la France, est en émoi :  les troupes allemandes ne vont pas tarder à envahir la région et les autorités locales ont décidé de faire évacuer toute la population. Seulement, il manque à l'appel quatre orphelins  qui avaient déjoué la surveillance de l'abbé pour se retrouver dans leur cabane construite en plein bois.


On découvre avec plaisir la tribu des Lulus, Lucien, Lucas, Luigi et Ludwig, bientôt rejoints par unela guerre des Lulus couv1 Lulu, une gamine belge perdue pendant que ses parents fuyaient les troupes allemandes.


Des textes plutôt truculents avec des enfants qui n'auraient pas démérité dans "la guerre des boutons ", et un dessin réaliste qui n'est pas sans rappeler celui des "sales mioches" engendrent un cocktail des plus détonants. On aurait pu tomber dans le pathos avec des enfants qui n'ont déjà pas débuté leur vie sous les meilleurs auspices. Au lieu de ça, on trouve des personnages, certes gouailleurs, mais plutôt responsables qui trouvent dans leur jeunesse la force pour survivre et s'échapper des griffes de l'occupant.

Voici le début d'un diptyque des plus prometteurs qui comprend en fin d'album, outre un cahier de croquis, une avant-première du deuxième tome, histoire  de nous faire patienter pour découvrir la fin.

 

La guerre des Lulus 1914, la maison des enfants trouvés Hardoc/Hautière Editions CASTERMAN 64 p 12,95 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 27 Janvier 2013

Rouge tagadaCouvC'est sur le banc de son collège qu'Alex découvre Layla qui deviendra rapidement sa meilleure amie. Inséparables, elles partagent leur quotidien, des bancs de la classe aux après-midi dans la chambre d'Alex jusqu'au coup de poignard : l'arrivée d'un garçon au nom de caleçon comme se plait à le Rouge tagada02surnommer Alex. Jalousie, tristesse, vont envahir la vie de cette jeune fille amoureuse...

Les dialogues de la scénariste Charlotte BOUSQUET comme les dessins naïfs de Stéphanie RUBINI transpirent l'adolescence et l'on s'imagine fort bien Alex, la narratrice, transformer son journal intime en cet adorable album que l'on dévore comme des fraises Tagada, jusqu'à ce que le sachet soit vide.

Usant d'un procédé d'écriture plus souvent utilisé par la litérature jeunesse, les auteurs ont su, avec brio, nous sensibilise  sur le passage souvent difficile entre l'enfance et l'âge adulte.

Une mention spéciale à la réalisation de cet album qui a revêtu les couleurs du célèbre bonbon dont il n'aurait plus manquer que le parfum si caractéristique.Rouge tagada01

 

ROUGE TAGADA RUBINI/BOUSQUET Collection Les Graphiques/Société GULF DTREAM Editions, 64 p 15,00 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 20 Janvier 2013

creveSaucisse.gif

Didier, boucher de son état, n'a qu'une idée en tête depuis qu'il a surpris sa femme Sandrine en galante compagnie, celle de supprimer l'amant indélicat ! 

C'est la relecture d'une bd de Maurice TILLIEUX qui va lui suggérer la méthode pour se débarrasser du voleur de son amour ! Crime apparemment parfait jusqu'à...

Depuis "Exode" jusqu’à "Les petits ruisseaux", dont l’adaptation cinématographique qu’ilCrève saucisse01 a par ailleurs faite a rencontré un franc succès, Pascal Rabaté excelle dans la mise en scène d'histoires réalistes, souvent sociales, qui pourraient remplir une banale rubrique des faits divers. Sauf qu’ici la construction de l'intrigue nous entraîne dans une aventure pas ordinaire. Le lecteur va être partagé, tout au long de ce récit complet, entre l'apitoiement sur le cocu malheureux et l'horreur de la préméditation d'un meurtre.

Les dialogues sont percutants, entrecoupés de silences qui en disent long. Le dessin de Simon HUREAU, tout en rondeur, colle parfaitement au scénario et les quatre-vingt pages de ce bel album se lisent d'une seule traite !

  Creve-saucisse02.jpg

 

CREVE SAUCISSE HUREAU/RABATE Editions FURUROPOLIS  80 pages 17,00 €

 

Bernard LAUNOIS

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 15 Janvier 2013

Dominique A.01Alors que le chanteur compositeur Dominique A. s'apprête à démarrer une nouvelle tournée avec ses musiciens, voilà qu'il reçoit une lettre anonyme qui va tour à tour, l'intriguer, le questionner, voire  l'inquiéter. Pensez donc, une menace de mort pour un chanteur à peine célèbre, comme dit, d'un air goguenard, son entourage.

Dominique A.02Va s'en suivre une période de recherche frénétique pour découvrir celui qui lui en veut au point de vouloir le tuer : son sosie, des gens de la profession... La liste est longue sans qu'aucun indice ne privilégie l'un plutôt que l'autre. La paranoïa finit par gagner le musicien et il faudra  attendre l'épilogue tout à fait inattendu pour comprendre les raisons du tueur.

Le scénario est bien construit et met  en scène des personnages parfaitement réels que le scénariste Arnaud LE GOUËFFLEC n'hésite pas à tourner en dérision, les dialogues souvent enjoués  contrastant avec le sujet plutôt noir.  

Le dessin d'Olivier BALEZ est ici assez épuré, le trait noir, rehaussé par des couleurs froides, propices à souligner l'état anxiogène du chanteur. Et bien que Dominique A. n'apparaisse pas à son avantage dans cette bande dessinée, il n'a pas hésité à pousser l'autodérision en signant une préface des plus déconcertantes.

J'AURAI TA PEAU DOMINIQUE A. Olivier BALEZ / Arnaud LE GOUËFFLEC collection Mille Feuilles  Editions GLENAT, 56 pages 16,00 €

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 13 Janvier 2013

 

boxeur01.jpgDéporté en camp de travail, le jeune Juif Hertzko Haft réalise rapidement qu'il ne doit sa survie qu'à la puissance de ses poings. Initié à la boxe par un geôlier, il va devenir l'attraction dans les différents camps de concentration séjournés et dont il n'aura de cesse de s'évader pour rejoindre l'Amérique, la gloire et qui sait, le secret espoir de retrouver Leah, sa dulcinée perdue lors de son incarcération.

 

Le scénariste/dessinateur Reinhard KLEIST nous aura gratifiés encore d'une fort belle biographie, genre pour lequel il semble avoir fait une spécialité, après le collectif "Elvis", la vie de "Johnny Cash" et plus récemment, dans la même collection Ecritures, l'album "Castro". Il nous sert un texte aussi dur que peut l'être son dessin noir et blanc et qui n'a aucunement besoin de couleurs pour décrire l'horreur et la cruauté humaine de cette période maudite.

 

Que ce soit sous la plume sarcastique mais néanmoins grave de TARDI dans son albumBoxeur04 "Moi, René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II B" ou celle ici, de  Reinhard KLEIST, on mesure, une fois encore, toute l'horreur de ces camps de travail où l'espérance de vie était proche de zéro.

L'histoire de ce jeune Juif est pleine d'enseignements, tout d'abord parce que ce récit relate principalement une vie en camp monstrueuse mais également parce que c'est une excellente leçon de courage et de ténacité qu'il est important de connaître pour nous et les générations futures.

A lire instamment !


LE BOXEUR Reinhard KLEIST collection Ecritures Editions CASTERMAN 256 pages 16 €

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 2 Janvier 2013

cambrioleurs01.jpgQu'il est loin le temps du gentleman cambrioleur à la Arsène Lupin ! Finies les rapines dans les quartiers bourges, l'heure est à la cambriole au-delà des frontières avec des matières nouvelles qui rapportent gros, depuis la drogue de synthèse dont les polices ne connaissent même pas  l'existence jusqu’au trafic de composants nucléaires : voilà le quotidien des nouveaux cambrioleurs.

cambrioleurs02.jpgOn découvre trois jeunes personnes, l'énigmatique Ruben qui vient de rejoindre l'équipe , Prev, une jeune femme prête à tout même à tuer pour s'enrichir vite et bien, et son compagnon Elias, le méfiant, qui sont surtout unis quand il s'agit de fomenter un mauvais coup. Mais en dehors de leurs larcins, qui sont-ils vraiment,  qu'attendent-ils de cette vie de nomade ? 

Si rien n’arrête nos trois exécutants, leurs commanditaires sont encore plus cyniques et véreux qu'eux, et les  règlements de compte sanglants sont légion. Comment cela finira-t-il ?

Le scénariste/dessinateur Jake RAYNAL n'a pas fait dans la dentelle en nous concoctant cette histoire, avec des dialogues cyniques associés à un dessin très épuré et des couleurs aussi froides que les sentiments de ces voyous. On rentre très vite dans ce thriller, plutôt terrifiant mais sûrement pas si imaginatif que cela. Et si la fiction n'était que la triste réalité ? A découvrir instamment.

cambrioleurs03.jpg

CAMBRIOLEURS T1 RAYNAL Editions CASTERMAN 48 pages 13.95 €

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 30 Décembre 2012

ouzbek.jpgDéclaré pour mort dans un premier temps, Stéphane Clément est retrouvé dans un piteux état à la frontière située entre une enclave ouzbek et le territoire kirghize. Il ne doit son salut qu'à une poignée d'exilés russes qui vont tenter de le maintenir vivant en évitant notamment qu'il soit l'objet d'une tractation politique. 5 000 kms séparent notre héros de son amie Cynthia restée à Belfast et qui se débat avec les services secrets suisses pour assurer son retour. Une course contre la montre, contre la mort, comment cela va-t-il se terminer ?

Avec ce tome 13, le scénariste et dessinateur CEPPI clôt l'histoire commencée dans l'album précédentouzbek01-copie-1.jpg (l'engrenage Turkmène). Au travers des forts beaux paysages de l'Asie centrale et plus particulièrement de l'Ouzbekistan, l'auteur nous fait découvrir les affres d'un pays en guerre mais  également les coulisses des tractations de la diplomatie pour le sortir du "guêpier" dans lequel il s'est encore mis.

Car si on suit depuis bientôt trente cinq ans les aventures de cet éternellement jeune baroudeur, on peut encore s'étonner qu'il se joue toujours des traquenards qui lui sont tendus. A se demander s'il n'est pas un peu irresponsable de temps à autre, mais c'est sans doute ce type de héros qui plait au lectorat ? Ce 13ème album est clairement dans la lignée des précédents, géopolitiquement  fort bien documenté, avec une intrigue bien ficelée. Un dessin réaliste rehaussé par de belles couleurs et qui n'a pas plus vieilli que son héros,  sert un épilogue inattendu des plus réussis qui donne encore envie de (re)découvrir la série.ouzbek02.jpg

Le piège Ouzbek CEPPI Editions LE LOMBARD  56 pages 14.45€

 

Bernard LAUNOIS

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0

Publié le 28 Décembre 2012

CEZEMBRE01.jpgCEZEMBRE, drôle de titre pour un diptyque relatant un récit de guerre du second conflit mondial. On comprend vite la raison de ce titre car l'histoire se déroule à Saint Malo :  CEZEMBRE est le nom de l'ile située en face de la cité malouine, et qui a servi de base à l'armée allemande pour contrer la progression des troupes américaines.

Août 1944, alors que couve le combat pour la libération de leur cité, le jeune Ewan, dix-huit ans, et ses trois amis, Corentin, Marie et Théo cherchent à entrer en résistance, ce qui ne sera pas sans difficultés.

Cezembre03.jpgEncore une histoire de résistance française contre l'oppression allemande me direz-vous ? Assurément, mais ici, Nicolas MALFIN, écrivant également avec réussite le scénario, à partir d'un conséquent  travail de recherche d'archives, donne une vision plutôt intimiste du quotidien des villageois qui n'aspirent qu'à bouter l'oppresseur hors de leurs murs.

On s'éloigne ici du ton adolescent de sa série GOLDEN CITY pour un registre beaucoup plus adulte, sur fond de résistance d'une ville oppressée par des troupes allemandes ayant perdu de leur superbe et se posant beaucoup de questions quant à leur avenir.

Décidément, Nicolas MALFIN a vraiment la mer dans la peau ! Après la saga GOLDEN CITY où la mer est omniprésente, on la retrouve également à chaque coin de page.  Alors, même si on reconnait son style graphique, Nicolas MALFIN a su dans CEZEMBRE renouveler son style et l'adapter à une histoire plus grave que la précédente. Il faut dire que le challenge s'avérait sûrement difficile, après plus de dix ans passés sur la célèbre série GOLDEN CITY qui a donné ses lettres de noblesse à ce talentueux dessinateur.

Nicolas MALFIN s'invite brillamment dans la prestigieuse collection AIRE LIBRE, signe deCezembre102.jpg reconnaissance d'un auteur de talent :  gageons que cette expérience ne sera pas la dernière !

Enfin, je rajouterais une mention spéciale pour l'apport indispensable de la coloriste Elodie BOIVIN qui rehausse de fort belle manière le dessin hyperréaliste de Nicolas MALFIN, un dessin que j'apprécie tout particulièrement.

 

CEZEMBRE MALFIN/BOIVIN Collection AIRE LIBRE DUPUIS 72 pages 16.50 €


Bernard LAUNOIS 

Voir les commentaires

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0