MATTEO en 1936,ou l'année de l'insouciance

Publié le 8 Décembre 2013

MatteoT3.jpg1936, les premiers congés payés et la transhumance des parisiens vers le soleil… Mattéo ne les aurait ratés pour rien au monde ces quinze jours de farniente "offerts" par Léon Blum. Ils lui donnent l’occasion de retrouvailles nombreuses, mais pas toujours à la hauteur de ses attentes : tout d’abord avec sa mère, qu’il avait délaissée après ses escapades en Espagne et en Russie, et son emprisonnement à Cayenne; et puis les retrouvailles avec Juliette, qui l'a snobé au profit de Guillaume de Brignac, le riche héritier de famille qui possède tout ou presque à Collioure, la ville de son enfance.

MatteoT3_p8.jpgUn Mattéo qui se cherche, hanté par le passé d'un père anarchiste espagnol, meurtri par les années passées à Cayenne... Comment va-t-il se dépêtrer de tous les carcans qui lui pèsent depuis son adolescence ? Sa vie ne sera-t-elle toujours qu'une extraordinaire fuite en avant ? Aura-t-il enfin un sursaut qui le poussera à s'engager ?

Le talentueux scénariste et dessinateur Jean-Pierre Gibrat a encore frappé fort en nous assénant un troisième album tout aussi passionnant que les précédents. Sur front d'insouciance de cette année 1936, symbole de révolution sociale, Jean-Pierre Gibrat a su, tant par son scénario, que son admirable dessin, traduire la période d'une fraternité, hélas, utopique. Ses personnages évoluent dans un paysage superbe qu’il a le don de sublimer. Enfin, sa maîtrise de la couleur directe parfait le tout pour le plus grand plaisir des lecteurs.


GIBRAT Mattéo Troisième époque Editions Futuropolis 80 pages 17,00 €

 

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article