« Ma vie posthume » T1, mort de rire !

Publié le 24 Avril 2012

Quel drôle de titre mais aussi quel drôle d’histoire que cette vie d’Emma Drouet, une petite vieille aux accents de Tatie Danielle.

 

Depuis que son mari Pierre l’a quittée, elle est inconsolable et dépérit un peu plus chaque jour, au point de ne plus vouloir manger et se laisser doucement éteindre.

 

Jusque-là, rien que du classique que l’on rencontre souvent mais l’intrigue se corse quand EmmaMa vie posthume T1 est terrassée d’une balle reçue en plein cœur… Quelques heures seulement, car elle revient à la vie, avec son trou dans la poitrine qui va faire d’elle un mort vivant. Non pas le mort vivant des films d’horreur qui vient hanter les cimetières, mais plutôt une personne qui sait maintenant que son temps n’est plus compté.

Elle a tout le loisir de faire place aux souvenirs qu’elle va se remémorer, mais également aux questionnements bien légitimes tels que de savoir qui peut bien lui en vouloir au point de la tuer, ou encore pourquoi est-elle revenue alors que son mari, pas ?

On passe du caustique avec les relations d’Emma à l’égard de ses voisins et de sa dame de compagnie, au touchant avec notamment ses come back sur sa vie de jeune fille.

Science-fiction bien sûr, mais pour la bonne cause car cela va permettre au scénariste HUBERT de camper une histoire aussi rocambolesque que burlesque. On retrouve des dialogues percutants que l’on avait tant aimés dans Miss Pas touche.

Le dessin de ZANZIM est efficace et sert plutôt bien cette histoire tout aussi désopilante que jubilatoire.

Bref, on passe un bon moment et l’on a hâte de connaître la fin qui sera peut-être, qui sait, funeste ?

 

MA VIE POSTHUME T1 « Ne m’enterrez pas trop vite » ZANZIM/HUBERT

Collection MILLE FEUILLES Éditions GLENAT 48 pages 12.25 €

 

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0
Commenter cet article