Le chien qui louche, chronique d'une vie pas si ordinaire que cela !

Publié le 23 Octobre 2013

LeChienQuiLoucheCouv.jpg"On choisit ses copains mais rar´ment sa famille": Fabien, surveillant au Musée du Louvre peut aisément prendre à son compte cette phrase d'une célèbre chanson de Renaud lorsqu'il est présenté à la famille de sa petite amie Mathilde Benion.

Originaux, Mathilde l'avait prévenu en évoquant ses frères et son père, marchands de meuble angevins, mais cela va au-delà de son appréhension lorsque ceux-ci décident qu'il serait leur "ambassadeur" auprès du musée du Louvre pour faire entrer une peinture, ou plutôt une vieille croûte peinte par un de leurs aieux ? Le voilà bien embarrassé avec cette demande...qui s'apparente plutôt à une obligation de réussite.

Rendez-vous compte de l'épreuve, convaincre les instances du musée qu'ils veulent bien déjàLeChienQuiLouche-p6.jpg condescendre à s'attarder sur une horrible toile représentant un vieux clébard louchant ! Quant à sa mise en place dans le musée, autant oublier.

Taraudé par le désir de ne pas décevoir Mathilde et sa famille, comment arrivera-t-il a ses fins ? Devra-t-il son salut à André Balouchi, retraité assidu du musée et surtout membre de la mystérieuse confrérie de la République du Louvre ?

On ne présente plus le talentueux scénariste et dessinateur Etienne Davodeau qui après nous avoir tour à tour, surpris, ému, amusé avec ses productions précédentes (Les ignorants, Lulu, Les mauvaises gens, Chute de vélo et j'en passe tellement la bibliographie est riche !) remet le couvert de la plus singulière des façons. Etienne Davodeau excelle dans la description du quotidien des gens 'ordinaires' et on découvrira ici sensibilité, drôlerie voire loufoquerie notamment avec l'incroyable confrérie de la République du Louvre. Avec un style de dessin figuratif tout en noir et blanc, technique éprouvée qu'il maîtrise avec talent depuis déjà bon nombre d'albums, il met à nouveau formidablement ses propos en images au point pour nous de regretter devoir quitter trop vite ces personnages sympathiques et finalement si attachants.

De Nicolas Crécy avec sa "Période glaciaire" au petit dernier d'Etienne Davodeau, ce ne sont pas moins de neuf albums qui sont nés de l'heureux partenariat entre les éditions Futuropolis et Louvre Editions. Le défi des éditeurs de proposer à des auteurs de bande dessinée de "s'approprier" le Louvre par des histoires mettant en scène l'un des plus grands musées du monde n'en finit pas d'être une grande réussite ! L'album d'Etienne Davodeau en est un nouvel exemple qui confirmera que le concept est excellent.

A lire...instamment pour découvrir de nouvelles facettes du grand musée.

 

LE CHIEN QUI LOUCHE DAVODEAU Editions FUTUROPOLIS 144 pages 20,00 €

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0
Commenter cet article