"L'épée d'Ardenois", une série pour petits et grands !

Publié le 8 Juillet 2012

EpeeArdenoisT2.jpg

 

Il n’est pas si souvent donné de lire avec plaisir une série qui s’adresse à tous, jeunes et moins jeunes en y trouvant ce qu’il faut d’originalité mais également bon nombre de références textuelles ou graphiques. C’est le cas avec la série L’épée d’Ardenois, du Belge Philippe Willem. Déjà connu de certains pour Vieille Bruyère et bas de soie, l’auteur nous entraine cette fois dans un univers médiéval où les personnages sortent d’un bestiaire que le Walt Disney de Robin des Bois n’aurait pas renié, et que le dessinateur assume totalement.

Les forces du mal se sont réveillées. Un groupe d’anciens chevaliers, dont une femme, se reforme pour les combattre, mais au fil de l’histoire c’est sur un jeune lapin (nommé, Garen, évidemment !) que tout semble reposer.

Le scénario de cette série prévue en quatre tomes est bien construit, le dessin abouti et les détails fouillés. On se laisse volontiers entrainer par les rebondissements, les scènes de batailles qui, à quelques exceptions ne sont pas trop sanguinolentes et que des enfants assez jeunes pourront lire.

Une critique toutefois sur ce second tome : la mise en couleurs laisse à désirer. Trop sombre, elle manque également de netteté, ce qui se remarque dès la couverture. Celle du premier tome, très réussie était crédité à Nicolas Imhof, qu’on ne retrouve pas sur cet opus. Quant à l’auteur lui-même, nous pouvons témoigner de ses talents de coloristes, dédicace oblige.A ce petit bémol technique près, n’hésitons pas à recommander chaudement cette série, dont les deux tomes suivants, déjà annoncés, ne sauraient tarder.

 

L’épée d’Ardenois, tome 2/4, La Prophétie Etienne Willem, Editions Paquet, 13.50 €

Sébastien MONEREAU

Rédigé par Sébastien MONEREAU

Publié dans #Chronique Sébastien Monereau

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article