Publié le 2 Octobre 2017

Avery's Blues lauréat du Prix 2017 de la BD aux couleurs du blues

Angux et Tamarit © Steinkis 2016

Le jury du Prix de la BD aux couleurs du blues a désigné le lauréat du millésime 2017: c'est l'album Avery's Blues, dessiné par Tamarit sur un scénario de Angux, et paru aux éditions Steinkis en septembre 2016.

Comme chaque année depuis 2014, date à laquelle il a été créé conjointement par Bulles de Mantes et Blues sur Seine, le Prix de la BD aux couleurs du blues choisit le meilleur album paru entre le 1er juin de l’année précédente et le 31 mai de l’année en cours, et illustrant une thématique autour du blues et des musiques qui lui sont proches, ou du contexte social et historique en relation.

Le prix 2017 sera remis aux lauréats pendant le festival Blues-sur-Seine, à l'occasion d'un concert dans l'Espace Maurice Béjart à Verneuil-sur-Seine, et en présence des deux auteurs venus tout droit d'Espagne pour cette soirée.

Une exposition des planches de l’album sera présentée à la fois à la Médiathèque Duhamel de Mantes-la-Jolie et à celle de Verneuil-sur-Seine pendant toute la durée du festival Blues-sur-Seine, du 10 au 26 novembre 2017.

http://www.bullesdemantes.fr

http://www.blues-sur-seine.com

http://steinkis.com

Jérôme Boutelier

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Bulles en villes

Repost0

Publié le 1 Octobre 2017

CES JOURS QUI DISPARAISSENT, rêves, cauchemars ou réalité

 

 

Lubin, 23 ans, ne rêve que d'une chose, embrasser la carrière d'acrobate. Magasinier la journée, il s'entraîne dur pendant ses moments de détente jusqu'à une mauvaise chute sur la tête qui va bouleverser toute son existence. Voilà que Lubin se réveille chaque surlendemain sans se souvenir de ce qu'il a pu faire le lendemain. A-t-il dormi pendant 24 heures ? Fait-il des amnésies passagères ? Toujours est-il que chacun s'inquiète autour de lui car il n'assure plus son travail régulièrement, et manque les auditions prévues avec sa troupe.

 

 

 

 

L'histoire va se compliquer lorsqu'il découvre que le jour "manquant", un sosie prend sa place, avec la même enveloppe physique mais un caractère diamétralement opposé. 

Le surnaturel se mêle au quotidien déroutant.

Peut-on attribuer son état à sa chute ? Ne sommes-nous pas devant un doublement de la personnalité ? L'auteur complet Thimothée LE BOUCHER jette le trouble chez ses lecteurs et pour les entraîner dans un tourbillon de questionnement. Voilà un scénario bien construit qui ne lâchera pas le lecteur jusqu'à la fin de ses 192 pages, avec le récit haletant d'une vie entière où le lecteur va sans cesse s'interroger sur le phénomène surnaturel qui habite Lubin.

Avec un dessin réaliste plutôt épuré, laissant place à la dramatique du sujet, Thimothée LE BOUCHER immerge le lecteur dans un univers pour le moins surréaliste qui ne laissera personne indifférent.

Indispensable !

CES JOURS QUI DISPARAISSENT LE BOUCHER collection 1000feuilles Éditions GLENAT 192 pages, 22,50€

Bernard LAUNOIS

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0