U4, une série culte qui vous tient et… Ne vous lâchera pas !

Publié le 15 Janvier 2022

U4, une série culte qui vous tient et… Ne vous lâchera pas !

Il n’aura fallu qu’une dizaine de jours pour que la planète voie disparaitre quatre-vingts pour cent de sa population et ce, à un cause d’un virus ! Seule une tranche de population, celle des 15-18 ans, a résisté. La France n’est, hélas, pas épargnée et parmi ces jeunes disséminés dans tout l’Hexagone, Stéphane la Lyonnaise, Yannis le jeune métissé marseillais, Julien le Parisien et Koridwen la Bretonne, atterrés par l’étendue du désastre, ne tardent pas à se ressaisir pour un but commun, celui de se rejoindre sous la plus vieille horloge de Paris.

Mais qu’est-ce qui peut bien les motiver de se retrouver alors qu’ils ne se sont jamais rencontrés auparavant ? Qu’attendent-ils de ce rendez-vous parisien ? La réponse se trouve assurément dans Warriors of Time, un jeu en ligne auquel ces quatre adolescents excellaient et où Khronos, le maître du jeu leur a donné, avant que le réseau soit coupé, rendez-vous le 24 décembre pour réécrire le passé et qui sait, empêcher cette terrible pandémie. Rêve, fiction, utopie, restent que ce sont les seuls éléments auxquels ils se raccrochent pour un avenir moins cauchemardesque.

Adaptant librement les quatre romans éponymes U4 respectivement d'Yves Grevet, Florence Hinckel, Carole Trébor et Vincent Villeminot, les scénaristes Pierre-Paul Renders et Denis Lapière réalisent le tour de force de captiver le lecteur de bout en bout et ce, indifféremment dans chacun des quatre albums de la série. De Stéphane à Yannis, les quatre ados, issus de milieux radicalement différents mais unis par le jeu, ne doivent leur survie qu’à leur capacité de s’adapter à un monde apocalyptique, un monde dans lequel ils n’auraient pu imaginer vivre le moindre événement contrairement à l’univers virtuel dans lequel ils s’immergent pour échapper à leur quotidien.  

Associé aux couleurs numériques de bon aloi d’Ampero Crespo, le dessin semi-réaliste d’Adriãn Huelvan colle parfaitement aux scénarios et l’on soulignera la belle homogénéité entre les quatre opus.

Alors, attention, qui mettra le nez dans un des quatre albums, qui peuvent se lire séparément, n’aura qu’une hâte, c’est celle de dévorer les trois autres… avant un cinquième album qui viendra, en mai prochain, clore le cycle.

U4 tomes 1 à 4 Pierre-Paul Renders/Denis Lapière/ Adriãn Huelvan Editions DUPUIS 144 pages chacun, 14,50 €

Bernard Launois

 

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article