QUAI DES BULLES 2021, les 29, 30 octobre et … 1er novembre, un ballon d'oxygène !

Publié le 18 Octobre 2021

QUAI DES BULLES 2021, les 29, 30 octobre et … 1er novembre, un ballon d'oxygène !

1, 2, 3 et 4 jours de festival Quai des Bulles, de quoi saliver après une année de disette, et pour fêter dignement les quarante ans de ce festival qui peut se targuer d’être la plus grande manifestation bd après Angoulême.

Alors que les festivités ne vont guère tarder à commencer, c’est le moment de faire un focus sur des événements qui ont retenu toute mon attention parmi le programme toujours aussi alléchant concocté par l’association Quai des Bulles et accessible sur le site du festival. Difficile encore cette année de faire une sélection des animations les plus marquantes tellement le programme est riche malgré les conditions difficiles rencontrées par les organisateurs eu égard à la crise sanitaire.

Des expositions nombreuses et variées aux séances de dédicaces avec la présence sur site de près de 500 auteurs, aux projections et autres animations en ville, Quai des bulles met encore les petits plats dans les grands.

 

Pas moins de 14 expositions sont prévues cette année 2021 avec notamment celles de :

  • Arnaud Poitevin au dessin et Régis Hautière au scénario avec leur série Les spectaculaires (Pole culturel La Grande Passerelle, 4ème lieu).
  • Frédéric Pillot, un auteur-illustrateur jeunesse parmi les plus doués et les plus appréciés de sa génération, l’expo mettant notamment l’accent sur l’album Balbuzar. (Palais du Grand Large, Salle Grand Large)
  • Patrick Prugne, un remarquable aquarelliste qui met tout son talent au service d’aventures que le festivalier aura grand plaisir à (re)découvrir.
  • Rues en bulles, une belle initiative consistant à parcourir la ville à la rencontre du patrimoine de Saint Malo au travers d’un parcours artistique, ludique et interactif.

 

Mais le festival Quai des Bulles, c’est aussi de l’image projetée avec entre autres la présentation de Hors norme, un film sur les adolescents autistes (Palais du Grand Large, Auditorium Chateaubriand) ou encore le dessin animé Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary (Pole Culturel La Grande Passerelle, Salle Vauban).

Quai des bulles c’est aussi des prix, et ceux organisés en partenariat avec Ouest France sont toujours de très belle tenue. Ainsi, la sélection 2021 n’est pas en reste avec 5 albums nominés qui sont respectivement : Kent State, de Derf Backderf (éditions Cà-et-là) Jours de sable d’Aimée De Jongh (éditions Dargaud), Les amants d’Hérouville de Yann Le Quellec et Romain Ronzeau, (éditions Delcourt), Ballade pour Sophie de Felipe Melo et Juan Cavia, (éditions Paquet) et Le spectateur de Théo Grosjean (éditions Soleil).

 

Enfin revenons sur la superbe idée de l’association Quai des Bulles consistant à organiser son troisième concours de vitrines sur le thème de la bande dessinée, ouvert à tous les commerçants de Saint-Malo, renforçant les liens entre le festival et l’intra-muros.

Comme évoqué précédemment, les conditions sanitaires restant préoccupantes, des mesures seront exigées à partir de 12 ans, telles que la présentation d’un passe sanitaire valide qui vous sera demandé à l’entrée du festival, ainsi que le port du masque qui sera obligatoire dans tous les lieux du festival.

 

Alors, prêt à aborder cette 40ème édition qui s’annonce des plus rugissantes ? Avec un tel programme, ce serait vraiment dommage de ne pas se rendre dans la cité malouine.

Bon festival !

Bernard Launois

 

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article