Un putain de salopard T2, plus ça va moins ça va !

Publié le 25 Novembre 2020

Un putain de salopard T2, plus ça va moins ça va !

Poursuivi par les hommes à la solde du propriétaire du camp minier, le jeune Max, toujours à la recherche de son père, s’enfonce dans la jungle amazonienne en compagnie de Baia, la jeune autochtone muette qui en pince pour lui. Après quelques jours d’errance dans cet enfer vert, il ne trouve toujours aucune trace de son géniteur mais découvre des débris d’avion qui  recèlent le squelette d’une gamine ligotée. N’ont-ils pas retrouvé la fille du patron de la mine enlevée par des salopards qui s’enfuyaient avec la rançon ? Cette découverte est trop importante pour ne pas être rapportée au plus vite mais la jungle recèle bien des surprises, à commencer par les barbouzes qui n’ont pas abandonné leur plan de les coincer pour leur faire la peau et puis…

L’auteur Régis Loisel déroule son scénario comme une toile d’araignée, sorte de nasse dans laquelle les protagonistes sont en train de s’enfermer inexorablement. Si le premier album a apporté son lot de surprises au fur et à mesure du récit, le lecteur va en avoir pour son argent avec ce deuxième opus rempli de rebondissements. Dans les pages transpire la moiteur étouffante du climat, à laquelle s’ajoute une ambiance des plus oppressantes, et le lecteur n’aura de cesse d’atteindre la fin pour en connaitre peut-être un peu plus. Les talents de conteur de Régis Loisel montrent qu’il en a encore sous la semelle, pour le plus grand plaisir du lecteur qui plonge avec délectation dans un univers où se côtoient truands et autres chasseurs de trésors, qui sont souvent les mêmes.

Le dessinateur Olivier Pont révèle encore une des facettes de son talent avec de beaux décors où évoluent des personnages hauts en couleurs. La réussite d’une série tient souvent dans la parfaite adéquation entre le scénariste et le dessinateur et l’on peut dire que ce duo s’est bien trouvé.

Alors si le lecteur reste sur sa faim la dernière page tournée, il aura au moins le plaisir de poursuivre les extraordinaires aventures brésiliennes dans un prochain opus.

UN PUTAIN DE SALOPARD T2 O Maneta Régis LOISEL/Olivier PONT Editions RUE DE SEVRES 80 pages, 18,00 €

Bernard Launois

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article