Joyride T1, si jeunesse savait…

Publié le 3 Mai 2019

Joyride T1, si jeunesse savait…

Uma Akkolye, adolescente intrépide et réactionnaire, n’envisage pas un seul instant de rejoindre l’armée de la Jeunesse Alliée chargée de défendre la terre. Son seul objectif, c’est d’aller visiter au-delà du dôme et enfin de s’affranchir de la propagande télévisuelle pour citoyens lobotomisés qu’elle exècre.  Dewydd, éperdument amoureux de la jeune fille, va se laisser embringuer dans une aventure dépassant ce qu’il pouvait imaginer : dérober un vaisseau spatial au nez et à la barbe de ses gardiens et filer à travers l’univers, à la recherche de l’émetteur d’un étrange message reçu quelques jours plus tôt. Qui les attend derrière le dôme, un humain, un androïde ? Assurément une aventure hors du commun, d’autant plus que l’inexpérience due à leur jeunesse risque bien de leur jouer de mauvais tours.

Les scénaristes Jackson Lanzing et Collin P. Kelly, qui ont notamment déjà participé aux récits de Batman & Robin Eternal, renouent pour une nouvelle aventure des plus palpitantes, entraînant ces jeunes adolescents dans un pur décor de science-fiction, peuplé d’êtres hideux et d’animaux improbables mais assurément pas dénué de sensibilité.

Paru aux États-Unis en chapitres et en fascicules, comme à l’accoutumée outre-Atlantique,

l’album offre un  scénario fort bien construit qui rebondit à chaque fin de chapitre, relançant inexorablement le récit. Les dialogues sont alertes et non dénués d’humour, et le lecteur se complaira à suivre les aventures de ces adolescents aventureux.

Marcus To, dessinateur des séries New Warriors et The Flash : Season Zero, met en image de belle façon ce scénario haletant, montrant des cases très dynamiques qui alternent avec des temps plus calmes afin de mieux rebondir ensuite.

On remarquera les  couleurs psychédéliques qui ne sont pas sans rappeler les tons utilisés dans les années 60 pour les premières bandes dessinées de science-fiction.

Cet album de 240 pages se lit d’une traite et l’on peut espérer que les autres albums de Joyride, au nombre de douze aux États-Unis actuellement, seront édités par les éditions GLENAT pour le plus grand plaisir des adolescents mais également des adultes.

JOYRIDE LANZING/KELLY/TO Collection LOG-IN Editions GLENAT, 240 pages 25,00 €

Bernard Launois

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article