Chères élites, pauvres prolétaires…

Publié le 30 Avril 2019

Chères élites, pauvres prolétaires…

Faites-vous partie du club très fermé des 0,01 %, ceux qui ne regardent jamais les étiquettes quand ils achètent, que ce soit place Vendôme ou encore à l’occasion du mouillage de leur yacht dans une île paradisiaque ? Donc, si vous gagnez moins de 60 000 € par mois et que votre patrimoine n’atteint pas les 30 millions d’euros, vous ne faites pas partie des hyper-riches et cet album est fait pour vous !

Le très prolifique auteur complet James, bien connu notamment des lecteurs de la revue Fluide Glacial, manie la dérision avec talent, et cette fois il prend un malin plaisir à se moquer des hyper-riches.

En ces périodes troubles où les salaires de dirigeants de grands groupes s’envolent à en devenir indécents, pendant que bon nombre de citoyens n’arrivent pas à boucler les fins de mois, les hyper-riches sont tour à tour enviés, car qui n’a pas rêvé un jour d’en avoir autant, et haïs. Alors, à l’heure : à l'heure où l'on réclame à cors et à cris le rétablissement de l'ISF, cette bande dessinée tombe à point.

Alternant les planches et les dessins humoristiques, le scénario se montre des plus caustiques, et si certains clichés sont volontairement exacerbés, ils n’en sont pas moins parfaitement hilarants.

Du pauvre gars qui se réjouit de gagner si peu et d’échapper ainsi à l’impôt, aux deux beaufs qui s’interrogent devant les intentions de l’auteur qui ne sont autres que de gagner sa croûte, les dialogues fusent et taillent leur cible comme un diamant.

Les personnages de François Ravard, bien caricaturaux, collent parfaitement aux scénarios, faisant de cet album un excellent divertissement.

CHERES ELITES RAVARD/JAMES CHERES ELITES Editions FLUIDE GLACIAL 56 pages, 14,50 €

Bernard Launois

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article