Festival International de la Bande Dessinée 2019, une conférence de presse dans le tempo…

Publié le 25 Novembre 2018

Festival International de la Bande Dessinée 2019, une conférence de presse dans le tempo…

Accueilli dans une salle de concert de la Cité de la Musique, le monde journalistique spécialisé dans la bande dessinée pouvait s’attendre à une présentation en fanfare. Tel fut le cas avec tout d’abord un partenariat nouveau avec la Cité de la Musique dans la réalisation de concerts de dessins sur le site avec  Monstres d’Asie, Hänsel & Gretel : l’Orchestre de Paris, la Philharmonie de Paris et le Festival font se rencontrer musique classique et bande dessinée dans des spectacles musicaux pour toute la famille avec Kim Jung Gi et Lorenzo Mattotti.

 

Avec ses 46 printemps, le Festival International de la Bande Dessinée (FIBD) en a encore sous la godasse en présentant encore cette année un programme des plus alléchants à commencer par une douzaine d’expositions, de Milo Manara à Richard Coben, auteur de l’affiche, en passant par  Taiyo Matsumoto, Bernadette Després, les 80 ans de Batman, une cinquantaine de débats, trois catalogues, des master classes, la liste est impressionnante et il faudra avoir des dons d’ubiquité très affirmés afin de pouvoir profiter au maximum de tous les manifestations proposées pendant ses 4 jours, du 24 au 27 janvier 2019.

 

Le FIBD, c’est également la remise des récompenses dans une dizaine de catégories, à commencer par la sélection officielle avec :

• Le Fauve d’Or – Prix du meilleur album

Ce prix met à l’honneur le meilleur album de l’année, sans discernement de genre, de style ou de provenance géographique.

• Le Fauve d’Angoulême – Prix Spécial du Jury Ce prix récompense une œuvre qui a particulièrement marqué le jury par sa narration, son esthétique ou l’originalité de ses choix.

• Le Fauve d’Angoulême – Prix de la Série Ce prix distingue une œuvre en trois volumes ou plus, et ce peu importe sa longueur totale.

• Le Fauve d’Angoulême – Prix Révélation Ce prix est décerné à l’album d’un(e) auteur(rice) encore au début de son parcours artistique et qui a publié professionnellement trois albums maximum.

Mais également, la Sélection FAUVE Polar SNCF, la Sélection Patrimoine, la Sélection Jeunesse, la Sélection Bande dessinée alternative, le prix de l’ACBD.

Enfin, le FIBD, c’est près de 1 500 auteurs et autrices, 400 rencontres, ateliers, conférences, spectacles et projections.

Tous ces chiffres donnent le vertige d’un évènement mondialement incontournable de la bande dessinée de tous les types, tous les styles, toutes les nationalités.

Alors, il ne vous reste plus qu’à vous précipiter sur l’adresse internet indispensable www.bdangouleme.com/ pour compléter cet article et faire vos choix avant de rejoindre l’endroit le plus opportun pour partager la bande dessinée du monde entier.

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article