Le Mickey de Gottfredson, quand le dessin animé devient une bande dessinée

Publié le 18 Décembre 2017

Le Mickey de Gottfredson, quand le dessin animé devient une bande dessinée

Si les débuts de Mickey dans la Bd ont commencé avec le dessinateur Ub Iwerks, c'est avec le génialissime auteur complet Floyd Gottfredson que la célèbre souris a pris toute sa dimension.

Initialement conçues dans les années 30 sous forme de strips comprenant une chute souvent drôle à chaque épisode, les histoires de Mickey vont rapidement constituer un récit s'étalant sur un semestre de parution. Grâce aux scénarios de Floyd Gottfredson, Mickey, héros déjà intemporel en dessin animé, va petit à petit devenir un personnage accessible à tous les publics avec une double lecture,  que ce soit pour les petits avec des gags et situations cocasses ou pour les grands, lorsque des sujets comme le racisme sont évoqués.

Mais l'apport de ce maître de la bande dessinée, aussi émérite que Carl Banks, ne s'arrête pas là et le lecteur, au fil des strips et des pages de présentation, va découvrir dans cet opus une nouvelle palette de personnages et d'univers graphiques bien plus riches qu’ils ne l'auront été dans les dessins animés.

On ajoutera un dessin des plus sophistiqués qui restera la référence pour tous les dessinateurs qui se frotteront à l’univers Disney.

Quelle heureuse initiative des éditions Glénat que d’éditer ce monument de la bande dessinée initialement réalisé par la maison d’édition américaine Fantagraphics ! Imprimé en format à l’italienne qui se prête fort bien au strips, le premier album d’une série qui comptera une quinzaine de volumes ravira les lecteurs petits et grands du plus célèbre personnage dessiné.

Mickey Mouse par Floyd Gottfredson N&B - Tome 1 1930 / 1931 - La Vallée de la mort et autres histoires Collection Les grands maîtres Editions GLENAT 288 pages, 29.50 €

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article