Les années rouge & noir T2, retour vers un douloureux passé

Publié le 22 Avril 2017

Les années rouge & noir T2, retour vers un douloureux passé

Paris, hiver 1946, la dernière guerre est finie, vive la nouvelle ! Plus larvée et avec une odeur nauséabonde de règlements de comptes !

Entre Alain Véron, OS dans les ateliers Renault qui cherche vainement à connaitre la sombre vérité sur l’assassinat de son frère Jean en août 1944, et Agnès Laborde qui cherche à taire la vérité car elle est directement responsable du traquenard qui aura coûté notamment la vie de Jean, la pelote est difficile à démêler. Mais peut-être que l’ancienne informatrice des réseaux communistes, devenue journaliste pour le magazine Elle, vendra la mèche ? On ajoutera le drôle de jeu d’influence de Bacchelli, ex-dirigeant du Rassemblement National Populaire de Vichy, du fond de sa prison, pour se faire libérer.

Le dessin réaliste de Stéphane Douay, servi par des couleurs de Marie Galopin aussi sombres que le récit, sert tout particulièrement un scénario bien découpé, où le suspense ne faiblit pas.

Les scénaristes Pierre Boisserie et Didier Convard tissent petit à petit les fils d’une intrigue de plus en plus trouble, avec en filigrane la récupération de ces fameuses fiches perforées rédigées par les agents du gouvernement de Vichy, remplies d’information sur le passé plus ou moins douteux de bon nombre de personnes influentes pendant la guerre. Relations politiques, tendance religieuse, orientation sexuelle, ces fiches sont une mine de renseignements  qui donneront un sacré pouvoir à celui qui arrivera à mettre la main dessus.

Le lecteur va découvrir petit à petit tous les rouages d’un passé pas très glorieux, pour nombre de personnes qui ont contribué à servir un pouvoir proche de l’envahisseur et cherché par tous les moyens à se débarrasser de leur passé gênant pour se refaire une virginité.

 

A lire instamment.

Bernard LAUNOIS

 

Rédigé par Bulles de Mantes

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Angeline 23/04/2017 21:45

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog. merci