Geisha ou le jeu du shamisen, la longue quête de l’art du raffinement

Publié le 26 Avril 2017

Geisha ou le jeu du shamisen, la longue quête de l’art du raffinement

Rien ne prédestinait la jeune Tsuda Setsuko à embrasser la carrière d’une geisha. Il aura fallu la longue et triste déchéance de son père pour que celui-ci décide, après la perte accidentelle d’une jambe, de la vendre à une maison réputée de geisha. Huit ans, est-ce un âge pour découvrir ce monde d’adulte, et se plier à un apprentissage des arts des plus rigoureux ? Maintenant, si elle ne veut pas devenir une vulgaire servante ou pire une prostituée à vie dans cette maison, il lui faudra maîtriser l’art du chant, de la danse, de l’élégance et de la musique. Hélas, son visage disgracieux et ses difficultés à acquérir tous ces arts s’avèrent un frein à ses ambitions. Heureusement, le shamisen, guitare à trois cordes sera assurément sa planche de salut : elle va se révéler très douée dans le maniement de l’instrument et qui sait, peut-être pourra-t-elle gagner suffisamment d’argent pour aider ses parents dans le besoin ?

Avec talent, le scénariste Christian Perrissin immerge le lecteur dans le monde encore si mystérieux de la vie de ces femmes japonaises cultivées des années 20, vouées au culte du raffinement. Formidablement bien documenté, ce premier album d’un diptyque fort prometteur entraîne le lecteur au long des vicissitudes de l’émouvante jeune enfant, dans les arcanes d’une okiya tenue par une maîtresse femme à poigne.

Avec un trait plutôt réaliste, le dessinateur Christian Durieux manie à la perfection toutes les palettes du noir et blanc, allant même jusqu’à transcender ses paysages de jour comme de nuit. On ajoutera une mention particulière au découpage particulièrement réussi, alternant paysages et gros plans des personnages.

A lire instamment.

GEISHA OU LE JEU DU SHAMISEN PERRISSIN/DURIEUX Editions FUTUROPOLIS 88 pages, 19,00 €

Bernard LAUNOIS

 

 

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0
Commenter cet article