ESPACE VITAL T1, peut-être un aller sans retour ?

Publié le 5 Mars 2017

ESPACE VITAL T1, peut-être un aller sans retour ?

Jeune quadra célibataire et sans profession, Garth Sneebs n’a pas une vie des plus palpitantes, mais ce matin à Miami voilà qu’il se réveille, plutôt nauséeux, dans une chambre qu’il ne connait pas. La première surprise passée, il s’habille et sort de sa chambre n° 360 pour découvrir son environnement. Des bruits issus de la cuisine l’attirent et il va faire connaissance avec cinq personnes attablées qu’il n’a jamais vues et, comble de tout, qui  ne savent pas également pourquoi elles sont là. Dans quel guêpier s’est-il fourré ? Quels rapports ont ces hôtes, quatre hommes et une seule femme et qui seraient nés entre 1957 et 1993, pour se trouver ensemble dans un manoir des plus lugubres ? Est-ce que les numéros de chambre attribués à chacun correspondraient à leurs âges ? Le mystère s’épaissit un peu plus encore quand ils vont s’apercevoir que chaque matin, ils trouvent une table approvisionnée pour pouvoir se restaurer… Sont-ils condamnés à rester enfermés dans cette bicoque, puisque le brouillard est tellement à couper au couteau qu’ils ne peuvent distinguer la propriété ? Pas de doute, il va se réveiller et réaliser que ce n’est qu’un mauvais cauchemar !

Hélas, la réalité dépasse souvent la fiction et le scénariste Laurent-Frédéric Bollée a décidé d’emmener le lecteur dans un scénario des plus démoniaques, avec un découpage diabolique où chaque fin de page amène son lot d’angoisse et de questionnements. Le premier opus de ce triptyque commence fort, dans un vase clos où évoluent des personnages tout aussi atypiques les uns que les autres et pour lesquels le lecteur va vite se demander jusqu’où cela va les mener.

Le trait acéré de Fabrice Meddour, remarquablement mis en couleurs par Stéphane Paitreau, est à la hauteur du scénario, et rajoute au récit déjà bien noir un climat des plus alarmants, peuplé de visages expressifs souvent marqués par la stupeur, voire l’effroi, dans un décor très angoissant.

Voilà un bon thriller à découvrir rapidement.     

 ESPACE VITAL BOLLEE/MEDDOUR Editions GLENAT 48 pages, 13.90 €

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article