Anguilles démoniaques T2, un engrenage des plus sataniques

Publié le 22 Juin 2016

Anguilles démoniaques T2, un engrenage des plus sataniques

Alors que Masaru Kurami, jeune trentenaire désargenté, commence à s’habituer à son sale boulot de recouvreur de dettes, son employeur lui propose de gagner encore plus en servant de chauffeur pour les jeunes filles qui animent son club. Mais ces drôles d’activités ne s’arrêtent pas là, et il faut parfois livrer de curieuses caisses dans un élevage d’anguilles qui ont la particularité de se nourrir de tout type de protéines. Que se cache-t-il derrière ce trafic ? Pourquoi le jeune Tomita, employé de plus longue date que lui, décide de fuir le système ? Aurait-il découvert quelque chose de terrifiant ?

Et voilà que maintenant, la jeune Miki lui fait du gringue : Masaru ne sait plus où il en est, entre le devoir auprès du boss et grâce auquel il rembourse ses propres dettes tout en assurant une vie décente à sa jeune épouse, et les avances de la jeune entraîneuse auxquelles il est bien tenté de répondre.

L’ambiance diabolique du premier album augmente d’intensité avec ce deuxième opus entrainant le lecteur dans une drôle de spirale, pour le partager entre une aversion pour l'univers glauque du monde de la nuit et de ces livraisons douteuses dans les bas fonds de Tokyo, et une tendre compassion pour le jeune Masaru, prêt à tout pour rembourser ses dettes de jeu.

Pression psychologique omniprésente du créancier de Masaru, atmosphère  sordide où évoluent tous les personnages, ce drame psychologique est remarquablement orchestré par le scénariste Yû Takada qui distille à dose homéopathique, au fil des pages, des indices inquiétants laissant augurer un final des plus détonants.

Avec un dessin terriblement efficace, favorisant les gros plans sur les personnages, le dessinateur Yusuke Ochiai renforce avec talent l’atmosphère lugubre dans laquelle évoluent les protagonistes.

Voici assurément un des meilleurs mangas de ce début d’année et qui verra déjà sa conclusion au troisième opus de la série, pour nous changer des suites interminables que l'on a malheureusement encore trop l’habitude de voir: de quoi nous faire presque regretter que ce soit si court cette fois !

Un must à découvrir, amateur de manga ou pas…

ANGUILLES DEMONIAQUES  OCHIAI/TAKADA Editions KOMIKKU 196 pages 8,50 €

 

Bernard LAUNOIS

 

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0
Commenter cet article