Gueule noire, quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?

Publié le 1 Septembre 2015

Quand on est naît pauvre, on reste pauvre ! Voilà le triste constat que le jeune Marcel va faire à ses dépens. Né d'une famille de mineurs au début du XXème siècle, sa voie est hélas toute tracée : il devra suivre ses aînés au fond de la mine et aller au charbon. Seulement Marcel n'en veut pas de cette vie de forçat et décide, après qu'il ait réchappé d'un coup de grisou et concomitamment au décès de son père, de tout plaquer, y compris sa petite amie pour rejoindre la capitale. Peut-être y fera-t-il fortune pour enfin sortir de sa condition de pauvre ?  

Seulement, il apparait que Paris n'est pas l'Eldorado espéré quand on n'a pas le sou et que l'on ne peut compter que sur ses dix doigts et sa jeunesse pour s'en sortir... à moins de trouver, en désespoir de cause,  des solutions violentes et radicales...

Habitué des scénarios les plus noirs, Antoine Ozanam nous livre avec Gueule noire encore une pépite dont il a le secret en revenant sur les conditions de travail et de vie des ouvriers de l'ère industrielle, qui n'étaient pas la préoccupation première des industriels de l'époque. De l'espoir au désespoir, Marcel le héros d'Antoine Ozanam s'enfonce doucement mais sûrement dans la révolte qui le mènera...

Après Last bullets édité chez Kstr, voilà une nouvelle et belle collaboration avec le dessinateur Brésilien Olivier de Lelis qui manie le trait aussi noir que le récit, avec des gueules sous toutes leurs formes, au sens figuré comme au sens propre. Le dessinateur nous gratifie par ailleurs d'un décor où tout est sombre, de la mine aux bas fonds parisiens en passant par Les Halles de la Villette, nous rappelant ainsi combien la condition ouvrière était difficile.

Au travers de la vie de ce jeune mineur désappointé, voici une belle fresque du début de l'ère industrielle à découvrir instamment.

GUEULE NOIRE OZANAM/LELIS CASTERMAN 104 pages 18€

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0
Commenter cet article