Corto Maltese T13, un retour réussi !

Publié le 28 Septembre 2015

Corto Maltese T13, un retour réussi !

L'histoire démarre en 1915 au moment où Corto Maltese reçoit un dernier message de son ami Jack London : il lui enjoint de faire parvenir une missive à Yaka Yamada, ancienne star de salon à Dowson City dont il a été éperdument amoureux à la période de la ruée vers l'or. Seulement la tâche est difficile car cette dernière a rejoint l'Alaska afin de s'opposer à la traite des blanches, et la route est semée d'embûches entre les conditions atmosphériques déplorables et les rencontres de personnages infréquentables. Seulement, Corto arrivera-t-il à braver tous les pièges qui lui sont tendus pour rejoindre la désormais militante afin de lui remettre le fameux message ?

Quel plaisir que de revoir Corto Maltese mais aussi Raspoutine dans de nouvelles aventures après vingt ans d'inactivité ! Alors bien sûr, Hugo Pratt n'est plus aux commandes mais... l'esprit est bien là ! Le scénariste Juan Diaz Canales a su insuffler une dynamique des plus intéressantes et on se complait à suivre notre héros au fin fond du Grand Nord Canadien.

Le dessinateur Rubén Pellejero s'en tire fort bien, sans copier le maître mais en réinventant le personnage mythique de Corto autour duquel il fera évoluer les personnages dans une ambiance générale des plus réussies. Avec un dessin dans le même registre graphique que celui d'Hugo Pratt, Rubén Pellejero apporte sa touche que l'on trouve déjà dans ses albums de la série des Aventures de Dieter Lumpen ou encore dans Le silence de Malka.

Les reprises de série sont un exercice très périlleux et les résultats ne sont souvent, hélas, pas toujours à la hauteur des espérances. On peut dire ici que l'ensemble est plutôt réussi, ne serait-ce qu'en donnant envie de (re) découvrir les albums d'Hugo Pratt.

CORTO MALTESE T13 CANALES/PELLEJERO Editions CASTERMAN 90 PAGES 16,00€

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article