Le rapport de Bradeck T1, la différence ne suscite jamais l'indifférence...

Publié le 3 Mai 2015

Comment décrire l'inracontable ? Comme si les horreurs de la guerre et la survie dans un camp de concentration n'avaient pas été un fardeau suffisant à supporter, et que son retour au village natal, alors qu'il fait partie des rescapés de la curée nazie, n'est pas bien vécu par la population.

Autant dire, qu'oser parler à un étranger, voire le défendre contre toute une population relève de l'impensable. Seulement, cette haine de l'étranger va mal finir et voilà que Bradeck, étranger à l’exécution de l’homme, se voit confier la rédaction d'un rapport relatant les circonstances de son décès et ce, d'une drôle de manière : travestir la réalité ! Le voilà obligé d’arranger les conditions d'exécution d'un pauvre malheureux pour contenter les assassins...

En aura-t-il la force ? Va-t-il pouvoir y surseoir, au risque de représailles qui pourraient aller jusqu'au châtiment suprême ?

Pour une première adaptation, on peut dire qu'elle est réussie et ce, de manière magistrale ! Du roman de Philippe Claudel, Manu Larcenet tire la quintessence pour nous livrer le premier album d'un diptyque des plus poignants. Des textes durs, alternant avec des vignettes qui se suffisent à elles-mêmes, martèlent cette incroyable histoire. L'auteur complet a trouvé le ton juste pour décrire des événements sans faire dans le pathologique ou le voyeurisme !

Le dessin est aussi noir que le récit, à l'image de la remarquable série BLAST. Des gueules de ses bourreaux dans le camp de concentration au regard candide de la fille de Bradeck, la sensibilité de l'auteur transpire à chaque page, ne laissant pas le lecteur indifférent. Le format à l'italienne se prête particulièrement au récit d'un album de près de 160 pages qui se lit d'une traite.

Du grand Larcenet, au point qu’il devient de plus en plus difficile de trouver des qualificatifs à cet auteur qui, au fil de ses réalisations, apparait comme un des plus talentueux de sa génération.

Indispensable !

LE RAPPORT DE BRADECK T1 LARCENET Editions DARGAUD, 158 pages 22,00 €

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article