Petit-fils d'Algérie...à l'heure de la reconstruction

Publié le 14 Avril 2015

Il aura fallu une invitation de l'Institut Français pour que l'auteur complet Joël Alessandra se décide à revenir sur la terre de ses aïeux et se confronte à son histoire, découvrant enfin l'Algérie et plus particulièrement Constantine autrement que par les vieilles photos jaunies retrouvées dans sa famille. Immigrés italiens venus chercher du travail au début du XXe  siècle, ses ancêtres ont travaillé dur pendant des décennies pour s'en sortir et leur départ précipité vers la France, pays d'adoption, va laisser des traces indélébiles.

Alors, avant de franchir la Méditerranée, l'auteur hanté par les images de ses parents et les paroles de ses ascendants, se demande bien ce qu'il va découvrir... leurs réalisations lorsqu'ils exerçaient leurs talents de bâtisseurs et surtout au-delà de cela, qui étaient-ils vraiment ? Des gens bien, ou d'ignobles racistes qui ne pensaient qu'à s'enrichir sur le dos de la population locale ? L'inquiétude ne cesse d'augmenter au fur et à mesure qu'il investit les lieux, partagé entre la beauté du site et la réaction des autochtones à l'évocation de la famille Alessandra.

Initialement parue dans l'excellente revue XXI en version "courte", l'auteur a eu l'heureuse idée d'étoffer cette histoire pour offrir au lecteur un émouvant témoignage, avec des flashbacks sur la période de "plein" emploi qui a sauvé bon nombre d'immigrés, mais également la période sombre de l'OAS et son lot d'atrocités et d'incompréhensions. Avec ce récit, taillé comme un reportage, Joël Alessandra affirme encore un peu plus son talent de conteur et d'aquarelliste hors pair, jamais aussi bon que dans les décors du continent africain qu'il affectionne tant.

Alors, en route pour un retour aux sources des plus réussis.

Petit-fils d'Algérie ALESSANDRA Collection univers d'auteurs Éditions CASTERMAN 128 pages 19.00 €

 

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0
Commenter cet article