Angoulême 2015, un festival incontournable et plus international que jamais !

Publié le 25 Janvier 2015

Angoulême 2015, un festival incontournable et plus international que jamais !

Petits et grands, amateurs et professionnels attendent chaque année avec impatience, la fin du mois de janvier pour cette grand-messe de la bande dessinée.

Il aura fallu les événements dramatiques de ce début année, pour rappeler, bien tristement, que le dessin est et restera notamment le vecteur incontournable de la liberté de penser. Le festival 2015 revêtira donc un caractère tout particulier, car il sera le premier rendez-vous d'importance d'après la décimation du staff du journal Charlie Hebdo.

Compte tenu d'un programme particulièrement dense, il vous est conseillé de compulser avec une attention toute particulière le site officiel http://www.bdangouleme.com/ afin d'optimiser au mieux votre venue en cité Angoumoise.

Près d'une quinzaine d'expositions et plus particulièrement les incontournables telles :

  • Jirô Taniguchi, l’homme qui rêve, une grande exposition monographique sur l'incontournable mangaka qui aura fait découvrir et aimer à beaucoup d'européens, la bande dessinée japonaise. Cette exposition présentée par les éditions Casterman est assurément la plus conséquente qui été consacré à son immense talent.
  • Calvin & Hobbes, de l'américain Bill Watterson, qui rappelons-le fut élu grand prix en janvier 2014, se voit consacrer une exposition qui reviendra en détails sur sa série qui a fait les beaux jours d'une jeunesse américaine et qui a su traverser les frontières et conquérir un nombreux public européen.
  • Fabien Nury, le scénariste qui touche à tout avec talent, reçoit une belle consécration à Angoulême avec une exposition qui rappellera l'étendue et la diversité de ses talents de narrateur.
  • Mezzo en noir et blues, consacré à l'un des meilleurs albums de la fin d'année 2014 et à la superbe réalisation de Mezzo, avec le concours d'un beau scénario de Jean-Michel Dupont sur la vie débridée et exaltante de Robert Johnson. Rappelons que l'association Bulles de Mantes avait exposé des planches de cet album dès novembre, à l'occasion du festival Blues s/Seine.

Mais c'est aussi :

  • Jack Kirby, une belle exposition consacrée à celui qui est considéré aujourd'hui comme le maître du comics.
  • Les Carnets de Cerise, une exposition consacrée à une belle série enfantine réalisée par Joris Chamblain et Aurélie Neyret.

Cantonner le festival international de la bande dessinée à un catalogue d'expos serait très réducteur. Cette année encore, c'est près d'un millier d'auteurs, venus de toute la planète, rien que pour vous, qui rencontrerons le public, chaque année un peu plus nombreux. De l'Espace Editeurs à l'espace Pavillon des jeunes talents en passant par le Pavillon Chine, pays à l'honneur pour cette édition, les rencontres seront nombreuses et enrichissantes.

N'oublions pas également les nombreuses animations et spectacles disséminés dans la ville.

Une fois encore, et ce pour la quarante-deuxième fois, saluons le travail des organisateurs du festival international de la bande dessinée qui auront mis les bouchées doubles pour que cette édition célèbre, comme il se doit, le 9ème art.

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bulles de Mantes

Publié dans #Divers

Repost 0
Commenter cet article