Un long silence...prometteur

Publié le 7 Octobre 2014

Un long silence...prometteur

"Le silence est d'or, la parole est d'argent", ce proverbe, le jeune Will Campbell ne va tarder à en faire son précepte. Débarqué à New York avec sa mère en février 1882, il voit sa vie prendre une drôle de tournure après le décès de celle-ci dans un attentat à la gare Grand Central Dépôt. Désemparé, traumatisé par la disparition subite de sa mère, seul dans une ville qu'il ne connaît pas, son mutisme, naturel ou pas, va l'amener à vivre une dizaine d'années dans un établissement spécialisé notamment pour les malentendants. Devenu adulte, il n'a qu'un seul but, retrouver les commanditaires de l'attentat. Son statut de sourd va être déterminant car son entourage ne se méfie pas de lui et parle beaucoup, voire beaucoup trop ! Arrivera-t-il à ses fins ? Son incursion dans le milieu de la pègre et de la luxure sera-t-elle bénéfique ? Ne va-t-il pas se jeter dans la gueule du loup, lui qui semble si jeune et si frêle?

Le talentueux auteur complet, qu'est Éric STALNER, renoue ici de jolie manière avec les histoires réalistes. Un scénario qui monte en puissance au fur et à mesure de l'album laisse entrevoir les prémices d'une belle série, comme il en a le secret. On se prend rapidement au jeu de l'intrigue et le héros attire vite la sympathie au point qu’on le suit avec voracité dans son aventure. Avec un dessin hyperréaliste particulièrement fouillé, on appréciera tout particulièrement les décors du New York des migrants, où l'avenir sourit aux gens qui se lèvent tôt. On aimera également ses personnages avec des "gueules" qui ne laissent pas indifférent. On ajoutera une mise en couleurs des plus réussies de Julien MAFFRE et nous voilà avec un premier tome bien prometteur.

À découvrir instamment !

UN LONG SILENCE T1 Le Pink Flamingo STALNER Collection Grafica Éditions GLENAT 48 pages 13.90 €

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article