Odyxes T1, un joli départ pour l'Aventure !

Publié le 29 Août 2014

Odyxes T1, un joli départ pour l'Aventure !

Quel point commun peut-il bien y avoir entre un étudiant en médecine parisien et le capitaine d’un bateau antique grec au beau milieu de la Méditerranée ? C'est bien là, la question que se pose Oscar Rimbaud après avoir changé de statut en un éclair. Mais l'heure n'est pas à la réflexion car il lui faut faire face à sa nouvelle condition de capitaine et répondre aux attentes de ses nouveaux acolytes, qui se remettent d'une tempête après la destruction partielle de leur vaisseau. Son navire n'est pas une galère, mais il ne va pas lui falloir longtemps pour réaliser que c'en est pourtant bien une !

Transporter des héros dans une période autre que la leur est plutôt depuis ces derniers temps l'apanage des mangakas avec des titres comme Thermae Romae, le chef de Nobunaga ou encore Jin. Alors, quand un scénariste tel que Christophe Arleston se lance dans l'aventure, on peut s'attendre à un scénario qui décoiffe et... c'est le cas !

L'incroyable talent de narrateur de Christophe Arleston a encore frappé et c'est le début d'une saga des plus truculentes qui nous est proposée ! Les dialogues sont alertes, avec des situations parfois comiques et des rebondissements inattendus. On se prend vite au jeu de ce futur carabin qui a plus d'un tour dans son sac pour faire face à des situations des plus déconcertantes en essayant d'adapter à l'antiquité des technologies du 21ème siècle.

Avec un dessin hyperréaliste, aussi à l'aise dans des décors parisiens contemporains que dans les fastes d'une Egypte antique, le dessinateur Steven Lejeune apporte une belle dynamique à ce premier tome qui devrait assurément rencontrer le succès. On ajoutera les couleurs chatoyantes de Mikl pour parfaire le tout, et voici réunis les ingrédients pour que le lecteur soit vite envouté par l’histoire.

ODYXES T1 LES NAUFRAGES DU TEMPS LEJEUNE/ARLESTON/MIKL Editions SOLEIL 46 pages 13.95 €

Bernard LAUNOIS

Rédigé par Bernard LAUNOIS

Publié dans #Coup de coeur Bernard LAUNOIS

Repost 0
Commenter cet article